Analyse et Mémoire

Après Nice

Neuf mois d’état d’urgence. Neuf mois de perquisitions, d’interdictions de manifester, de restrictions de libertés. 5 000 policier.e.s et gendarmes recruté.e.s, 2 500 postes supplémentaires pour la justice et sa sinistre administration pénitentiaire. 736 millions d’euros dépensés [1], au point où l’Union Européenne accepte d’assouplir ses règles concernant le déficit budgétaire de la France pour la soutenir dans sa lutte contre le terrorisme [2].

Fil d’info Répression - prisons

6 juillet : procès de trois manifestant-e-s

Mercredi 6 juillet étaient jugé.e.s trois manifestant.e.s arrêté.e.s après la manif du 9 juin dans le quartier Saint-Michel à Toulouse. Cette manif avait été l’occasion pour quelques dizaines de personnes de repeindre les murs et vitrines de tristes banques, agences immobilières, et autres mobiliers urbains. Arrêtées sur dénonciation d’un élu du Front de Gauche [1] et alors qu’elles quittaient la manif, ces trois personnes avaient été retrouvées avec dans leur sac à dos deux bombes de peinture ainsi que de quoi se masquer le visage. Après 48h de GAV pendant laquelle elles restaient muettes, elles recevaient une convocation pour le 6 juillet.

Information Écologie - anti-industriel

Dans la montagne Noire, la zad d’Albine contre les éoliennes

Citoyen-ne-s contre les éoliennes industrielles. Dans la montagne Noire, à Albine, au dessus de Caunes-Minervois, le parc du Haut-Languedoc abrite forêts de hêtres, de chataigners ainsi qu’une flore et faune tres diversifiée. Niché à 900 metre d’altitude, Valorem, 4ème groupe mondial « d’opérateur en énergie vertex » décide de créer un énième parc éolien au centre d’un écosystème naturel et sauvage. (cf. Saint-Victor en Aveyron).

Fil d’info Travail

4,9,3 Soleil !

Dans l’après-midi du mercredi 6 juillet le gouvernement annonce qu’il va de nouveau passer sa loi « Travaille ! » à coup de 49.3, et comme le 10 mai dernier des appels circulent à se rassembler place du Capitole à 18h. Les deux mois écoulés ont laissé des traces, la foule est moins nombreuse, et les flics à l’affût. Récit de la « nasse du Capitole »

breves Genre - féminisme

A bas Bagelstein !

On était en colère.
Contre Bagelstein, et sa communication sexiste/homophobe de merde.
Et parce que quatre personnes à Rennes sont emprisonées pour y avoir réagi.
On a débarqué à quelques meufs fières vénères pas prêtes à se taire un midi.
Le restaurant était blindé : on a rappelé aux client.e.s les punchlines de la com Bagelstein : "Donne pouffe en bon état. A peine utilisée. Peu de conversation" "Un homme amoureux ne brisera pas le coeur d’une femme mais son cul peut-être" "L’amour c’est sportif, (...)

à venir Travail

Dès le 5 juillet, colorons tout !

15h36.
Le 5 juillet sera coloré. Les deux dernières journées de manif ont été compliquées à vivre pour nous tou-te-s. Manifestations-manèges en rang deux par deux, multiplication des contrôles (jusqu’à des kilomètres aux alentours), nasses et centaines de détentions administratives et montrent plus que jamais que le gouvernement s’entend avec la préfecture pour nous rendre impossible les protections et l’accès aux manifs en groupe. S’il est de plus en plus difficile d’entrer dans le périmètre d’une manif (...)

Analyse et Mémoire

Petit bilan de fin de saison pour IAATA papier

C’est le début de la pause estivale pour la version papier de IAATA qui a circulé depuis janvier. C’est aussi l’occasion d’un petit bilan et de quelques perspectives pour continuer. N’hésitez pas à...

Tous les articles "Analyse et Mémoire"

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.