Violences policières

breves > Violences policières

Honte à ces flics qui osent manifester

J’avais entendu parler de cette histoire de manifs de flics. J’avais entendu qu’il en prévoyaient une à Toulouse justement le 26 octobre, pour l’anniversaire de l’assassinat de Rémi Fraisse.
En passant par hasard au centre ville, j’ai croisé leur défilé. Je ne les ai pas reconnus tout de suite ; ils marchaient sur la voie verte et n’avaient ni banderole ni slogans ; une marche silencieuse. J’ai demandé confirmation à un passant, c’était bien eux.
Ça m’a fait mal de les voir défiler tranquilement (...)

Fil d’info > Justice

Du 17 au 24 octobre, c’est la Grande Évasion : une semaine pour bloquer la justice

Une semaine pour parler, échanger, construire nos propres réponses face à la répression. Rompre l’isolement des inculpé.e.s. Rendre visible la répression pour s’organiser efficacement face à elle. Faire de la solidarité contre la répression un moment de la lutte et pas un espace en dehors du mouvement social. Une semaine de moments divers, d’ateliers, de débats, de projections, de bouffes de soutiens... pour penser ensemble quatre temps forts de la répression : le rapport à la police, la garde à vue, le procès, la prison et les peines.

à venir > Racisme

Manifestation : 17 octobre 1961, le racisme d’Etat a tué, et il tue encore !

La commémoration du massacre 1961 est devenue aujourd’hui un rendez-vous incontournable pour beaucoup. Mais trop souvent, cet évènement reste enfermé dans un récit historique sur la guerre d’Algérie, qui se termine par "plus jamais ça !". Or toutes les conditions de ce terrible 17 octobre restent encore plus que jamais d’actualité. Les guerres coloniales puis néocoloniales n’ont jamais cessé, et la répression des résistances non plus. La police continue de tuer, toujours les mêmes : Noirs, Arabes, Roms.

Fil d’info > Répression

Communiqué du collectif El Cambuche suite à l’arrestation d’un camarade à Toulouse

Ce dimanche 2 octobre 2016, un camarade à été arrêté à Toulouse
lors d’une projection-débat organisée par le collectif El Cambuche.
L’initiative s’inscrivait dans la semaine mondiale de solidarité avec
les familles des 43 étudiants disparus d’Ayotzinapa au Mexique, deux
ans après leur enlèvement.

Fil d’info > Violences policières

Comment meurt-on d’une fracture du crâne dans un commissariat

À cette heure, il est encore difficile de raconter avec précision ce qui a pu se passer ce premier dimanche d’août entre la rue Bayard et les geôles du commissariat central de Toulouse. Toutes les informations dont on dispose proviennent d’une seule et même source : la police nationale. La même qui a « retrouvé » dans la nuit de dimanche à lundi un homme mort dans un cachot de son comico, un homme de soixante ans dont l’autopsie réalisée le lendemain après-midi dira qu’il est décédé d’une fracture du crâne…

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 18 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.