Attentats de paris

breves > Fascismes

Les droits l’Homme en France ? ça n’existe plus...

Etat d’urgence : la France envisage de déroger à la Convention européenne des droits de l’homme
La France a informé le Conseil de l’Europe « de sa décision de déroger à la Convention européenne des droits de l’homme », du fait de l’adoption de l’état d’urgence après les attentats du 13 novembre, a annoncé l’organisation paneuropéenne dans un communiqué.
Lire la suite sur Le Monde
Rassurons nous le Conseil de l’Europe demande à ce que nous soyons pas tué, torturé ni réduit en esclavage, le reste on s’en (...)

Ailleurs > Racisme

"Est-ce que vous êtes musulman ? Est-ce que vous faites la prière ?"

Comme Ahmed, Nordine était un habitant de l’immeuble où le Raid a donné l’assaut à Saint-Denis. Blessés par des balles de la police, la justice demande maintenant leur expulsion du territoire.
Nordine Touil, marocain de 31 ans, vit en France depuis douze ans. Il a une petite fille de sept ans, française comme sa mère, dont il est séparé. Jusqu’à mercredi dernier, il habitait avec deux amis, marocains eux aussi, dans l’immeuble de la rue du Corbillon, à Saint-Denis, où le Raid est intervenu pour déloger (...)

Analyse et Mémoire > Anti-terrorisme

Infos, analyses et communiqués suite aux attentats à Paris

Plus de 128 morts et des centaines de blessé-e-s, dont beaucoup dans un état jugé « critique », voilà le lourd et triste bilan (provisoire) des tueries perpétrées le 13 novembre 2015 à Saint-Denis et à Paris. Quelques contributions nous ont été proposées pour proposer des réflexions quant à ces événements et leurs suites.
MAJ du 28 novembre : perquisitions et assignation à résidence de militants en vue de la COP21, les mesures de l’état d’urgence s’appliquent à tout-e-s les opposant-e-s, à toute la "population"...

Ailleurs > Sécurité - Surveillance

Ce qu’ils veulent, des deux côtés, c’est que nous vivions dans la peur

Des corps, qui jonchent les terrasses de plusieurs cafés, recouverts de bâches, de draps. Et puis l’horreur de la boucherie qui a eu lieu dans cette salle de spectacle. Impossible d’imaginer ce qu’ont vécu les spectateurs de ce concert. Cela semble surréaliste. Des gens venus assister à un concert et qui ont vu tomber comme des mouches les uns après les autres les personnes autour d’eux, qui ont dû se cacher sous des cadavres pour survivre, ramper au milieu du sang et de la chair humaine pour s’échapper, sauver sa peau.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.