Aux forces vives de l’anti nation

14 juillet 1789. De violentes émeutes éclatent à Paris, la prison centrale de haute sécurité dite « La bastille » est détruite.
10 avril 1814. Un attentat dans la campagne toulousaine cause 934 morts. La ville est en deuil. Cette tuerie immonde est immédiatement revendiquée par l’EI (État Impérial) commandée par Napoléon Bonapendre.
14 juillet 2016. Alors que les partisans du régime se nassaient devant la Garonne, prêtant allégeance aux idoles de la nation, le mémorial de Jolimont a été valeureusement profané par les forces de résistance anti-impérialistes.

Ceci est un appel à toutes les forces Vives de l’anti-nation. Le temps de la dissimulation n’a que trop duré. Où que vous soyez, nous vous invitons dans un grand élan de camaraderie populaire à rejoindre la Résistance anti-nationale pour que plus jamais dans l’histoire de l’humanité ne soient commis des meurtres de masse au nom d’identités fictives et mortifères. Camarades, la brèche est ouverte et le vieux monde est a présent derrière nous.

Nous voulons également adresser un message aux défenseur.euses de la nation et à leurs laquais vêtu.e.s de bleu et de kaki. Le temps de la facilité est révolu. Nous n’avons plus peur. La fureur d’un été plus Emeutier que jamais a sonne le Glas de votre règne.

Vive la fête de l’émeute !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 1er janvier

    L’histoire repasse les plats, et ceux qui font croyance de l’incroyance, qui font histoire de la non histoire et appellent "populaire" un élitisme grossier reviennent à la charge. C’est rigolo bien sûr, mais dans les collectifs ce romantisme use.

    Alors appélistes de tous poil, nihilistes et autres théoriciens hors sol, soit vous prenez les armes, soit vous apprenez un peu du réel (et si vous voulez prendre les armes je vous conseille d’apprendre du réel !!!), soit vous faites votre groupuscule dans votre coin et vous arrêtez de foutre la merde dans les mouvements, ce qui au final, ne détruit que des luttes, jamais votre ennemi...

  • 16 août 2016

    Il y a quelque chose (ce qu’on appelle un "inconscient culturel") plus profond qu’un simple découpage géographique, je vous conseille de lire Emmanuel Todd qui l’explique très bien.
    Détruisons les nations ? cela donnera donc ou pleins de petites nations plus petites ou une "supra nation" mondiale , cela me paraît hautement improbable car ce qui lie les hommes entre eux lorsu’ils forment une communauté c’est plus que leur simple volonté, mais aussi des facteurs sociaux,historiques etc...
    Vouloir faire des communautés humaines des simples endroit nait de la libre association des gens entre eux c’est croire les individus libre de choix etc...donc ça rentre complétement das le scheme de pensée néolibéral, paradigme contre lequel lutte les sciences sociales.

  • 3 août 2016

    Donc pour résumer, être anti-nation ça se peut pas parce que 1) les nations existent et 2) Jean Jaurès ?
    ça vole haut.

    On est forcément d’accord avec Jaurès ? pour rappel il était élu socialiste. le patriotisme et la nation c’était son fond de commerce. avis aux personnes politiques professionnelles : vous êtes des parasites, on veut pas de vous. C’est pas parce qu’il était moins pire que bien d’autres qu’on doit communier avec ses punchlines sacrées sans le moindre recul.

    Au fait tu remarqueras que c’est toi qui parle "d’internationalisme". L’article n’évoque pas ce concept. pourquoi ? ha tiens peut-être parce que... ça nous intéresse pas non plus ? est-ce qu’on peut pas essayer de penser les alliances de dominé.e.s de par le monde sans faire référence aux nations ? (spoiler : oui)

    Et est-ce qu’on peut pas penser par soi-même pour critiquer des idées, sans se référer automatiquement à des dinosaures martyres ? on croirait des combats de pokémon.
    JEANJAUREX VS BAKOUNINJA : FIGHT !!!

    "les Allemands sont Allemands et ont un certain schéma de pensée, une certaine culture, qui n’est pas celle de la France par exemple."

    quels allemand.es ? celleux que l’ont considère comme "typiquement allemand.es", dans un raisonnement circulaire typique de la rhétorique nationaliste ?

    Il y a (évidemment) une diversité de pensées, de vécus, de comportements, de choix, etc. parmi les personnes vivant au sein des frontières allemandes comme au sein de toutes frontières. on peut simplement décider de trouver des excuses à ce découpage géographique ou pas.

    Si c’était vraiment une question de "schéma de pensée" pourquoi ne pas découper la population humaine selon n’importe quel autre critère débile ? dans le monde entier les contrôleur.euse.s de train n’ont sans doute pas les mêmes schémas de pensée que les profs de littérature ou que les agriculteur.rice.s. Ces groupes forment-ils des "nations", avec leur drapeau, leur hymne et leur armée pour autant ??

    les nations existent (tout comme le patriarcat et le racisme).
    dire que ces choses sont nuisibles et appeler à les détruire n’est pas nier leur existence mais au contraire en prendre la pleine mesure.

  • 2 août 2016

    Associer l’idée de nation à des meurtres de masses est intellectuellement malhonnête, les nations existent et sont les produit d’une histoire et de cultures complexes, l’idée de la nation française, fondée sur la souveraineté du peuple, est née pendant la Révolution française face à toutes les royautés alentours qui voulaient étouffer la Révolution.
    Je ne suis pas nationaliste, je ne hais pas les autres nations, mais je ne nie pas leur existence, les Allemands sont Allemands et ont un certain schéma de pensée, une certaine culture, qui n’est pas celle de la France par exemple.
    Dans le mot même "InterNATIONalisme" il y a la nation, comme dirait Jaurès « Un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène. Un peu de patriotisme éloigne de l’Internationale ; beaucoup de patriotisme y ramène. »

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.