Étrange sous-entendu des flics sur les manifestations de septembre

Dans un article paru le 29/08 sur 20 Minutes Lille, on découvre la récente "polémique" sur les riverains de la résidence secondaire des Macron, qui ont réussi à faire remiser les armes de guerre qu’arboraient les 40 CRS déployés pour protger le couple présidentiel.

Les syndicats de flics y font part de leur mécontentement de ne pouvoir sortir leurs joujous, arguant que les terroristes utilisent désormais des armes lourdes et qu’une telle consigne leur semble dangereuse.

Plus intéressant : en dernier recours, un représentatn d’Alliance à Lille a cette sortie :

« On préfère soigner l’image plutôt que de laisser les collègues faire leur boulot. A ce niveau-là ce n’est pas un problème de moyens ou de matériel, mais d’utilisation de ces moyens. On verra bien ce que ça donnera lors des manifestations du mois de septembre… »

Ambigue, cette phrase indique d’une part la continuité entre la pensée anti-terroriste et la répression des mouvements sociaux. D’autre part, elle laisse entrevoir leur vision sur les mouvements à venir en septembre : probablement massifs et avec un fort niveau de tension.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.