Rassemblement de solidarité contre la répression dans l’Etat espagnol

Nous avons reçue par mail un appel à la solidarité en provenance d’espagne. C’est un appel à rassemblement pour le lundi 12 à 19h devant le consulat d’espagne rue St anne.
Ce texte a été féminisé par iaata.info

Reçue par mail :
*Bonjour,*

*​On a reçu des nouvelles de notre copain Javi de Barcelone, qui fait
partie des trois personnes solidaires inculpées dans l’histoire que vous
lirez ci dessous.*

*Une peine de 4 ans et 3 mois de prison est requise contre lui pour avoir,
comme la centaine de personnes présentes ce jour du 25 Juillet juin 2011,
soutenu une famille expulsée.*

*Cette famille habitait un appartement dans le quartier de Clot (à
BArcelone) depuis 26 ans, mais les lois sur la propriété ont été modifiées
en 2011, augmentant leur loyer de 300%.*

*Le procès aura lieu à Barcelone les 14 et 15 décembre prochain.*

*Lundi 12 à 19h une manifestation solidaire est prévue là bas.*

En soutien, un appel à rassemblement solidaire est lancé le même jour à la même heure à Toulouse devant le consulat général d’espagne*

*Lundi 12 décembre 19h*

*16 Rue Sainte-Anne, 31000 Toulouse*

*Plus d’information sur cette histoire :*

*http://desnonamentclot.weebly.com/*

LA RESISTANCE D’UNE FAMILLE, LA SOLIDARITÉ D’UN QUARTIER.

Demandes d’entre 2 et 5 ans de prison.

En juin 2011, une période pendant laquelle les places bouillaient pour le 15M, Véronique, Eliseo et leurs trois enfants ont été expulsés de leur appartement dans le quartier du Clot à Barcelone. Les réseaux de voisins se sont activés en se mobilisant pour soutenir la famille. La police Barcelonaise -les Mossos d’Esquadra- dans une actuation comme jamais vue auparavant, a chargé violemment contre la famille et ceux qui se sont réunis là-bas. Toutes ceux qui sommes allées, l’avons fait pour montrer à Verónica et Eliseo qu’ilelles étaient pas seul.e.s et que toute revendication doit être un acte de résistance et lutte collective.
Ce qui appartient à tous nous le défendons ensemble.
Cette action des Mossos d’Esquadrase correspond à une façon particulière de comprendre le droit au logement. Tant l’Etat Espagnol comme la Generalitat de Catalunya posent le droit à la propriété par dessus du droit à vivre
dignement.
Actuellement, Un procès judiciaire est ouvert contre Verónica et Eliseo. Il est très alarmant qu’en plus d’être expulsé.e.s violemment de chez eux, des organismes publics comme le Procureur et la Generalitat (qui est personnedans l’accusation) les criminalise par défendre un droit fondamental,approfondissant encore plus si c’est possible, leur précarité.

Ils demandent aussi jusqu’à 5 ans de prison pour 3 des personnes solidaires, celles qui croyons que soutenir Veronica et Eliseo est un acte de justice. Ils le font avec une claire prétention : nous isoler dans la misère. Ils savent qu’ensemble on est plus forts. Ainsi, il n’y a pas que le logement qui va être jugé mais aussi le soutien mutuel. Nous continuons à faire front commun entre expulsé.e.s, représaillé.e.s et opprimé.e.s. S’il y a quelque chose que nous avons apprit au cours des dernières années est que si nous sommes ensemble ils ne pourront pas nous vaincre et nous trouverons les vrais coupables.

Quand le précarité est la norme et le logement un droit en désuétude : RESISTER EST UN DEVOIR. Acquittement aux inculpés.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.