Revue de stress #2.2 - semaine du 12.09

Beaucoup de stress à relever dans la presse ces temps-ci avec la rentrée et tout, et on en a sûrement loupé plein... D’ailleurs ca serait cool qu’il y aurait un peu plus de monde qui partage ses trouvailles, pour cela il suffit d’aller sur cette page, c’est très simple.

Travaille !

La chambre de commerce et d’industrie évacuée pour des contrôles de sécurité... suite à des tags "boum boum boum boum" sur sa façade. Ils connaissent pas la chanson ? Un peu plus loins c’est un discours âgiste bien dégeulasse que le quotidien Sud-Ouest emploie pour disqualifier une personne qui faisait de l’expression murale à Dax et qui a été interpellée à cause des caméras. Il avait taggué notamment "Voleurs" sur le PS, "Violeurs pédophiles" sur la cathédrale et "Cons" sur l’agence du journal.

Après le dernier en date le 13 juin au CHU de Rangueil, encore un suicide de plus sur un lieu de travail à Toulouse : une personne travaillant pour une filiale d’Engie s’est donnée la mort jeudi. Les salariéEs d’Intel tentent de se mobiliser face à la fermeture prévue de leur site fin 2017. Le fabricant américain de micro-processeurs a planifié dans le cadre d’un plan social annoncé en avril dernier et confirmé en juin, la suppression de 12.000 emplois dans le monde dont 750 sur 900 en France. "Nous allons essayer de contacter d’éventuels repreneurs, intéressés par notre savoir-faire et nos connaissances pour le développement de leurs activités", explique Arnaud Lenoir, secrétaire du CE d’Intel Corp en France. Du côté de Latécoère, la CGT appelle à un rassemblement mercredi 21 septembre à 11h30 devant l’usine au 135 rue de Périole (ligne A, métro Roseraie) contre les licenciements massifs, délocalisations, fermetures d’usines, le démembrement du groupe et le pillage de ses actifs par des fonds spéculatifs tels qu’Apollo et Monarch.

Dans ce climat social délétère, le collectif "Y’a pas d’arrangement" annonce une "saison 2" à son activité, qu’on espère pleine de suspense et divertissante pour réenchanter ce monde ennuyeux... Une réunion publique est prévue le 21 septembre à 18h au CASC (10bis rue du Colonel Driant). Et cette année encore, le Festigolf ouvre ses greens à tous ceux qui souhaitent vibrer en découvrant un sport de plein air aux multiples bienfaits. "Il est temps de se faire une autre idée du golf. Sport élitiste, sport onéreux, sport ennuyant… tous ces préjugés ne sont plus d’actualité. Le golf s’est démocratisé et son évolution l’a conduit vers une dynamique d’enseignement et de jeu bien plus séduisante."

Obéis !

Face à la vague terrible de vandalisme et de cambriolage en perpétuelle explosion, des habitant-e-s de Launaguet ont été choisi.es pour jouer bénévolement un rôle d’auxilliaires de police dans un quartier pilote. Leur mission est "de veiller, d’être vigilant et d’alerter les forces de l’ordre en cas d’anomalie". Un pique-nique était organisé mardi pour les remercier. Un peu plus coûteuses mais tout aussi efficaces, des caméras thermiques ont été installées pour surveiller les berges de la Garonne et prévenir automatiquement les autorités en cas de noyade, grâce à un système de traitement informatique de l’image qui préfigure les technologies de reconnaissance que la police souhaiterait voir généraliser à tous ses dispositifs de vidéo-surveillance.

Mercredi, une personne aurait été tabassée et grièvement blessée par un médiateur métro Bellefontaine après avoir été prise à partie pour avoir fumé un joint dans la station. À Paris lors de la manif de jeudi, les keufs ont éborgné une personne avec un éclat de grenade.

Consomme !

Le forum économique de Toulouse a rassemblé 800 personnes jeudi à la CCI [1] avec l’habituelle rengaine sur les "freins à l’innovation". Innovation qui semble pourtant plutôt bien portante au vu des nouveaux "joujoux du futur" dangereux annoncés dans la presse cette semaine.

Les Senioriales [2], développent par exemple des nouveaux produits ciblés vers l’exploitation des personnes âgées. "Nous travaillons depuis trois ans sur la création d’un robot de compagnie avec la société Blue Frog Robotics, baptisé Buddy. Ses tâches seront multiples : assistant personnel, compagnon pour les activités intellectuelles et physiques, interaction sociale (sic), mais aussi surveillance du domicile et téléassistance à la personne. L’idée n’est pas de remplacer les rapports humains. Nos résidents nous l’ont d’ailleurs dit de suite, pas question d’enlever le personnel des résidences."

Airbus Group vient également de lever le voile sur plusieurs nouveaux projets. L’un d’entre eux, baptisé Vahana, consiste en la création d’un véhicule autonome volant, devant transporter du fret ou un seul passager. Airbus compte tester les premiers prototypes d’ici la fin 2017. Un projet encore plus fou est dans les tuyaux du groupe : un "taxi du futur"... volant. Depuis 2014, la filiale Airbus Helicopters planche en effet sur CityAirbus, un appareil à propulsion électrique, avec hélices, qui ressemble à un drone. Une nouvelle soufflerie aérodynamique et aéroacoustique a été inaugurée sur le campus de Supaéro à Rangeuil. Elle permettra aux grands constructeurs aéronautiques comme Airbus mais aussi Dassault de mettre au point "l’avion du futur", plus silencieux. Le montant total de l’investissement s’élève à 9 millions d’euros avec le soutien des collectivités et du ministère de la Défense. La SNCF n’est pas en reste et poursuit sa fuite en avant en "train du futur", qui devrait bientôt permettre de remonter le temps comme une Delorean version rail....

Enfin, cet article du magazine Sciences et Avenir relayé mercredi sur le compte twitter du Quai des savoirs devrait lever vos derniers doutes sur les véritables intentions de cette institution si vous en aviez encore.

Circule !

Toulouse Métropole a eu une semaine marketing bien chargée. Lundi soir, une présentation sur le projet de ramblas a eu lieu. "J’ai connu les allées Jean-Jaurès il y a bien longtemps. Il y avait des marchés, des foires, une foule d’animations. Quelle va être aujourd’hui l’offre commerciale pour donner vie et dynamisme à ce lieu ? On n’entend rien sur ce sujet." Mardi, c’est le "grand débat" sur le projet de 3e ligne de métro à Toulouse qui a commencé par une réunion publique mardi à l’arche Marengo , et se poursuivra jusqu’au 12 décembre 2016. "Même si elle ne rendra pas d’avis (l’enquête publique à proprement parler n’aura lieu qu’en 2019), la Commission veut que toutes les questions soient posées." Trois autres réunions publiques auront lieu : le 19 octobre à 20h à Labège (salle Diagora), le 15 novembre à 19h30 à Colommiers (salle Gascogne), et le 15 décembre à 19h à Toulouse.

En réaction au projet pharaonique prévu par le promoteur promoteur Kaufman & Broad en bordure de Garonne, un collectif s’est créé pour défendre les services hospitaliers de proximité qui sont installés dans les locaux de l’ancien institut Claudius Régaud. Mais bientôt il n’yaura plus besoin d’hôpitaux, puisque des panneaux dans le centre-ville de Toulouse vont inciter les habitants à… marcher, et marché, c’est bon pour la santé !

Bel exemple de tours de passe passe statistiques dans cet article sur les accidents de la route à Toulouse, où les chiffres sont comme d’habitude simplement instrumentalisés pour défendre une politique essentiellement basée sur la surveillance et la punition. La comparaison avec l’angle un peu plus intéressant adopté par Côté Toulouse pour traiter les mêmes infos est assez édifiante. Tant pis on prendra le métro, même si après les tarifs jeunes et seniors, on apprend l’augmentation prochaine des amendes.

Casse-toi !

Désolée pour la violence de cet intertitre, dans un contexte ou les réactions haineuses ou simplement irresponsables se multiplient concernant l’accueil de personnes migrantes. 1090 places dans des CAO devraient être créées pour reloger ou déporter (suivant la volonté des concernéEs) des personnes vivant actuellement dans le camp de Calais. La Cimade craint que parmi ces places annoncées certaines soient en fait réquisitionnées dans des CADA déjà pleins.

À Saint-Gaudens, des élus disent "Non !" à l’accueil des demandeurs d’asile, en réaction à un nouveau projet de CADA annoncé par l’état : « cette implantation projetée par l’état dans le quartier prioritaire sans aucune concertation ni discussion entre en contradiction totale avec la démarche d’élaboration du contrat de ville, ce qui nous contraint à suspendre notre participation » et qui « demande à l’état l’abandon de ce projet d’implantation ». La SNCF bloque 17 personnes Syrien-ne-s entré-e-s dans un train mardi dans la soirée à la gare Matabiau, puis procure un peu d’aide à certain-e-s d’entre elleux.

Le racisme systémique montre aussi ses effets dans une affaire de conflit entre éducation nationale et école privée musulmane sur fond d’islamophobie, ou bien lorsque une personne sans-papiers se retrouve incarnérée au CRA [3] et ciblée par une OQTF [4] suite à l’expulsion mardi des habitantEs récemment installéEs d’un immeuble au 149 rue du Faubourg Bonnefoy. Six autre interpellations ont eu lieu au même moment, alors que toute la rue était bloquée par les flics.

Notes

[1chambre de commerce et d’industrie

[2filiale du groupe Pierre & Vacances spécialisée dans les "résidences services de seniors", dont le siège est à Toulouse, 2 place Auguste Albert

[3centre de rétention administrative

[4obligation de quitter le territoire francais

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.