Soirée projection-rencontre : Les travailleuses du sexe migrantes face aux violences

Grisélidis a le plaisir de vous convier à une soirée projection et rencontre ! L’équipe a choisi pour vous trois documents audiovisuels qui abordent cette problématique avec réalisme, honnêteté, et un véritable sens de l’éthique. La projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur et sociologue Nicola Mai, ainsi qu’avec notre équipe de terrain. Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 19 janvier 2017 à l’Espace des diversités à partir de 19h00.

Ces dernières années, le paysage de la prostitution a évolué. Au gré des changements géo-politiques survenus au niveau mondial ; de la modification du cadre légal, à la fois concernant l’immigration et le travail du sexe ; et de l’évolution des rapports entre les femmes et les hommes ; un nouveau public de femmes migrantes, confronté à de nouvelles problématiques, est apparu. Les médias n’ont pas manqué de se saisir de ce phénomène, et beaucoup se sont interrogé-e-s.

Qui sont ces femmes ? Comment sont-elles arrivées en Europe ?
A quoi sont-elles confrontées une fois sur le territoire français ?

Loin de tout sensationnalisme, Grisélidis vous propose de venir découvrir leurs réalités. A cette occasion, nous répondrons à vos questions et reviendrons sur le travail d’accompagnement que nous menons au quotidien avec ces femmes.

Le programme

TRAVEL de Nicola Mai, en présence du réalisateur, ethnofiction, 63 min.
Joy a quitté le Nigeria pour aider sa famille après la mort de son père. Elle savait avant de partir qu’elle aurait à se prostituer mais n’avait aucune idée des difficiles conditions de vie et de travail qu’elle aurait à surmonter en France.

SOLITUDES de Liova Jedlicki, court-métrage, 17 min.
Une nuit de procédure, suite au viol d’une prostituée roumaine à Paris. Elle ne parle pas le français. Un traducteur roumain doit faire le lien entre l’administration et la victime.

DES PROSTITUEES CONTRE LA PENALISATION DU CLIENT, de Médecins du Monde, reportage, 9 min.
Elles s’appellent Fanny, A Lan, Lili et Stefany. Elles viennent d’Amérique Latine, de Chine et du Nigeria. Elles pratiquent la prostitution, et s’opposent avec force à la loi qui pénalisera leurs clients

en PDF :

 - 282.2 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.