Toulouse : le centre de dépistage anonyme et gratuit de La Grave remplacé par un complexe hôtelier

A l’hôpital La Grave, un ensemble hôtelier Kaufman & Broad est appelé à remplacer l’actuel centre de dépistage anonyme et gratuit. Les requins de la promotion immobilière sont en train de faire main basse sur un lieu d’accueil destinés aux plus fragiles et aux plus précaires d’entre nous. Mobilisons-nous contre la vente d’une partie de l’hôpital La Grave : c’est de santé pour tou.te.s dont on a besoin, pas d’appartements de luxe !

Le centre de lutte contre le cancer (l’ICR : Institut Claudius Regaud) a beau avoir déménagé au Cancéropôle, les locaux du 20 rue du Pont Saint Pierre ne sont pas vides pour autant. Comme beaucoup de toulousain.e.s le savent, ils abritent maintenant le Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG, aussi appelé CEGIDD) : un endroit précieux où l’on peut se faire dépister sans justifier d’une identité et encore moins d’une couverture maladie. On y trouve écoute, conseils, et capotes à volonté.
Les locaux accueillent aussi la permanence d’accès aux soins de santé (PASS), prenant en charge toute personne malade dépourvue de couverture sociale.
Enfin, ils comprennent encore un service de gériatrie rattaché au CHU.

Mais, comme le dit le journal La Tribune, ce foncier appartenant au CHU et à l’ICR était parmi les plus convoités du centre-ville. 20 000 m² d’un site si prestigieux en plein hyper-centre, on veut bien croire que ça fait baver plus d’un promoteur. Or, contrairement à ce qu’affirme le quotidien économique, cet espace n’est pas "vacant", et n’a donc absolument pas besoin d’être "réhabilité". Comme d’habitude, les précaires sont invisibilisé.e.s et sont prié.e.s d’aller crever plus loin : du SIDA, d’une hépatite ou de vieillesse, peu importe tant qu’on peut faire de la thune au lieu de les aider. Des appartements de luxe à la place d’un centre de soin pour les plus démuni.e.s, il fallait y penser, Koffman & Broad, le CHU et l’ICR le font.

Comme le rappelle Act Up Sud Ouest sur sa page Facebook, cette vente n’est pas un acte isolé. Des dizaines de postes sont supprimés, des lits et services sont fermés, la qualité des soins délivrés se dégrade de manière dramatique, et les suicides d’infirmier.e.s se multiplient dans l’indifférence générale. Plus récemment la direction du CHU a annoncé qu’à partir du mois de juillet 2017, les parkings destinés aux usager.e.s de l’hôpital Purpan allaient devenir payants... y compris ceux des urgences !

Mais attention : la promesse de vente n’a pas encore été signé, rien n’est fait. Le CHU et l’ICR ont engagé une consultation pour procéder à la vente à l’automne 2015, le choix de retenir l’offre de Kaufman & Broad a été fait en juillet. La vente n’interviendra qu’après l’obtention du permis de construire, au plus tôt au second semestre 2018.

Organisons-nous ! Ne les laissons pas faire !

Le Site de La Grave doit être et doit rester, dans son intégralité, un site de Santé publique et d’accueil des populations en difficulté dans Toulouse. Le NPA et la CGT ont déjà exprimé leur désaccord et se mobilisent contre ce projet mortifère. Act Up appelle à une action très prochainement.

A bientôt dans la rue !

MAJ 07/11
 : ce lundi midi, Act Up a organisé une action sur le Pont Saint Pierre :

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.