Urbanisme - aménagement

breves > Gentrification

Rose béton et amère déception, ou comment la mairie se met soudainement à kiffer le graffiti.

Peut-être faites vous partie de celles et ceux, qui comme moi, se plaisent à observer les murs. Déchiffrer les signatures et autres blazes qui y sont apposés. Et qui prennent le temps de redessiner dans le vide, de s’inspirer, d’imiter et puis d’inventer même. Peut-être aimez-vous les tags et les graffitis pour les mêmes raisons que moi. Parce qu’avant tout c’est une réapropriation de l’espace urbain. Parce qu’écrire sur les murs c’est pas bien. Parce qu’on peut écrire ce qu’on veut. Parce que c’est sale. (...)

Fil d’info > Urbanisme

Interdiction des étals à Arnaud Bernard pendant le Ramadan : quand Moudenc fait rimer gentrification avec islamophobie

Chaque année, à l’occasion du Ramadan, les terrasses d’Arnaud Bernard se remplissent d’étals de gâteaux traditionnels consommés la nuit tombée par les familles du quartier. Insupportable, pour le mairie LR, qui a envoyé sa municipale faire régner l’ordre blanc et bourgeois qu’il entend imposer dans ce quartier populaire.

breves > TESO

[Urbanisme sauvage] Un petit tour et puis s’en va ...

Dans la nuit du 10 avril, les bureaux de l’agence d’architectes Cardete & Huet (38, rue Alfred Dumeril), l’un des principaux acteurs du projet de construction de l’Occitanie Tower* ont été attaqués.
Serrures collées, vitres brisées et façades recouvertes : une réponse, en somme aux 150 mètres de mépris que ces si respectables architectes nous promettent.
FIGHT THE TOWER
Passe ton tour ou ce sera le tien !
*Parmi lesquels, on retrouve aussi la compagnie de Phalsbourg (promoteur), Daniel (...)

Fil d’info > Urbanisme

A qui appartient la ville ? Quelques pistes pour faire dérailler TESO

Texte lu devant la médiathèque José Cabanis à Toulouse lors de la manifestation du 1er avril contre le TESO et la métropole. Une tentative de comprendre qui se cache derrière l’empilement des acronymes, qui décide de l’aménagement de la ville, de la destruction d’une partie de la ville, et de la construction d’un quartier d’affaire géant. Une réponse technique à la question : « à qui appartient la ville ? ». Mais aussi quelques pistes pour faire dérailler le train TESO, ou du moins ses conducteurs.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 17 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-