Lutte du collège Bellefontaine

Fil d’info >

Comment faire des économies en détruisant l’éducation prioritaire ?

Lettre ouverte du collectif Reynerie Bellefontaine Mirail contre la fermeture du collège Badiou à Mme la rectrice de l’académie de Toulouse, M. le DASEN, M. le président du Conseil Département, M. le ministre de l’Education Nationale. Rapport officiel : Comment faire des économies en détruisant l’éducation prioritaire ? Comment vider un quartier en supprimant deux colléges ?

Fil d’info >

Contre la destruction des colleges de la Reynerie et de Bellefontaine !

Pour gentrifier les quartiers populaires, on commence par supprimer les collèges dit « difficile » afin de dégager des terrains pour les promoteurs immobiliers et d’attaquer l’éducation prioritaire, voici la réponse du collectif de la Reynerie qui appelle à une manifestation mardi 31 janvier à 14h place ABBAL, appel rejoint par les syndicats CGT, SUD et FO qui appellent à la grève dans l’éducation ce jour là.

Fil d’info > Répression

Bellefontaine la suite

Laure, enseignante au collège de Bellefontaine, sous le coup d’une mutation dans l’intérêt du service comme 5 autres collègues, entame aujourd’hui son 15 jours de grève de la faim. Le collectif du 22 mai réunissant des personnels de Bellefontaine et des camarades engagés à leur côté dans cette lutte contre la répression du droit de grève continu de camper devant le rectorat rue St Roch

Fil d’info > Répression

Bellefontaine à Paris !

Des personnels en lutte du collège Bellefontaine, dont Laure en grève de la faim, et deux autres enseignants victimes des procédures de mutations dans l’intérêt du service, ont décidé de se rendre à Paris mercredi 1er juillet devant l’assemblée nationale pour demander une audience à Mme la Ministre de l’éducation nationale.
Le collectif en lutte de Bellefontaine appelle à un rassemblement pour soutenir cette délégation et protester contre la répression du droit de grève et de l’action syndicale.

Information > Éducation

6e jour de grève de la faim pour Laure, enseignante au collège Bellefontaine.

Après un passage par l’hôpital hier en fin d’après-midi, Laure a décidé, contre l’avis médical, de poursuivre la grève de la faim qu’elle a entamé le 22 juin dernier et qu’elle compte poursuivre jusqu’au retrait des mutations entérinées par la rectrice Hélène Bernard. Celle-ci a néanmoins commencé un numéro de rétro-pédalage en annonçant qu’il n’y aurait finalement aucune sanction disciplinaire retenue contre les grévistes du collège Bellefontaine...

Information > Éducation

Ecole ou caserne ? Le point sur la répression au collège Bellefontaine

Jeudi dernier, 18 juin, une journée de grève était appelée pour soutenir cinq collègues qui passaient en commission de mutation, et une collègue qui passait en commission disciplinaire. Les six collègues ont appris à l’issue de ces réunions paritaires qu’ils et elles seraient mutées. Les possibilités de recours leur permettant de rester à leur poste au collège Bellefontaine s’épuisent à mesure que les jours passent... Malgré tout ça, les grévistes n’ont pas dit leur dernier mot.

| 1 | 2 | 3 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.