Analyse et Mémoire

Analyse et Mémoire > Économie

priso-corps

Une prise au corps. Voilà ce que ça me fait. La peur d’abord. Une peur terrible, corporelle, comme un étau sur le cœur, de refiler ce truc à ma grand-mère avec qui je vis. De la contagier. De la tuer. Ce truc que je ne vois pas, que je ne comprends pas, qui est partout et nulle part. Comment vivre ensemble sans contact ? Je n’ai jamais eu les mains aussi propres mais le savon n’enlève pas la peur. Quelle peur d’ailleurs ? D’où vient cette phobie de la maladie, cette hystérie collective face à la mort (...)

Analyse et Mémoire >

« Je suis irresponsable ! » : lettre aux bon·ne·s citoyen·ne·s si soudainement altruistes

J’ai écrit cet article comme un geste d’autodéfense intellectuelle. Je voulais réagir à l’air ambiant présent sur les plateaux télé, sur les conversations Facebook et même dans les bavardages entre ami.e.s. Une petite musique s’est doucement installée dans ma tête, me convaincant de mon propre héroïsme à rester cloîtré chez moi comme si le virus allait se répandre au moindre pas que je poserais à l’extérieur. Je trouve qu’il y a un fond de doctrine néolibérale qui doucement se répand et qui vient nous persuader de notre responsabilité individuelle dans la crise.

Analyse et Mémoire > Antifascisme

Déterrer la hache de guerre - une brève histoire de la lutte contre le FN à Toulouse

S’opposer au FN, à Toulouse comme ailleurs, c’est s’opposer à l’Etat et aux partis politiques successifs qui ont crée les conditions nécessaires à son avènement. C’est également lutter contre une mentalité réactionnaire en pleine expansion.
Dans la région, la lutte contre le FN est historique et s’est développée au moment de la création du parti. Bref retour en arrière.

Analyse et Mémoire > Féminismes

[Tribune] Votre réforme, notre colère : encore des violences faites aux femmes

Nous, étudiant.e.s en études de genre, ne pouvons continuer d’étudier les systèmes d’oppressions et les effets désastreux des politiques néolibérales, sans laisser entendre notre voix et celles des oublié.e.s. Mobilisé.e.s contre la réforme des retraites, nous prenons la parole pour partager notre analyse féministe des discours du gouvernement.

Analyse et Mémoire > Sans-papiers

Qu’est-ce qui est en jeu quand la rafle devient une norme de la politique étatique ?

Des rafles ont eu lieu dans plusieurs villes d’Occitanie et ont permis l’expulsion de familles par charter le 28 janvier à Toulouse (voir le communiqué de la Cimade ici ).
Les policiers sont allés dans les écoles chercher des enfants ou ont fait un chantage à des parents pour qu’ils aillent récupérer leurs enfants ; ils les ont ensuite enfermés illégalement à Toulouse en attendant leur expulsion. Tout cela malgré l’opposition d’enseignants sur place, et malgré le refus de certains parents de livrer leurs enfants ou leur conjoint.

Analyse et Mémoire > Économie

Repenser son alimentation : pourquoi et comment lutter contre l’industrialisation alimentaire

Toutes les luttes, qu’elles soient anticapitalistes, féministes, anti-racistes, contre la maltraitance animale, écologiques, en faveur de plus de justice sociale, et j’en passe, sont vaines si nous continuons à donner de l’argent aux personnes contre lesquelles nous nous battons ou desquelles nous nous défendons. Repenser son alimentation et fuir les supermarchés, c’est donc un premier pas indirect mais indispensable dans chacune de ces luttes.

Analyse et Mémoire > Colonialisme - Post-colonialisme

G5 Sahel le 13 janvier à Pau : Que crève la françAfrique !

Face à la montée en puissance d’un sentiment anti-impérialiste et anti-français au Sahel - où sont présents près de 4500 soldats pour protéger les intérêts économiques de la fRance -, Macron a avancé la date du G5 Sahel, et convoque les dictateurs du Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali, Tchad, Mauritanie) au Château de Pau, le lundi 13 janvier 2020, afin de leur rappeler qu’on ne déconne pas avec la fRance et sa présence militaire.

Analyse et Mémoire > Grand Travaux Inutiles

Réflexions à propos de la ZAD : une autre histoire

Un regard en arrière un an après les expulsions
J’ai écrit ce texte au printemps 2019. Il était en anglais, pour un public anglophone, parce qu’il n’y avait presque pas d’information disponible, et j’étais fatiguée de répondre toujours cette même question : « Mais merde, qu’est-ce qu’il s’est passé ? ». C’était aussi douloureux d’en parler, il me semblait plus simple d’avoir quelque chose d’écrit et partageable. J’ai été longtemps opposée à sa traduction, car il était simplifié et écrit pour des personnes qui ne comprennent pas le contexte en France ni sur la ZAD. J’aurais écrit quelque chose de très différent en français, avec plus d’analyses sur les rôles des différentes composantes, et des groupes qui ont existé sur la ZAD. J’espérais et j’espère toujours que quelqu’un.e va écrire ce texte. Mais évidemment, d’autres sont toujours en train d’essayer de réécrire l’histoire, je ne devrais pas en être surprise, leur franchise(1) dépend de ces mensonges. C’est cette réécriture de l’histoire qui m’as motivé à publier une traduction.
1. Au sens de la license commerciale, et non de l’honnêteté évidemment

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 19 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.