31 en lutte Semaine du 13 au 19 juin

Compte rendu de l’Assemblée 31 en lutte du 12 juin. Un point sur ce qui c’est passé, un peu de prospective et un agenda pour la semaine...

Rappel des rdv :

  • Lundi 13  :
    • 6h00 à Jean Jaurès : participation aux blocages des dépôts de bus Tisséo à l’appel de l’intersyndicale et à l’action appelée par NUIT DEBOUT à 6h à Jean Jaurès.
    • 18h00 : commission action à 18h PLACE BELFORT
  • Mardi 14  :
    • Matin : Blocage d’un chantier à l’appel de la CGT.
    • 10h30 : Manifestation à St Cyp, cortège Assemblée 31 en lutte
    • 19h : Assemblée de lutte à 19h PLACE BELFORT
  • Jeudi 16 :
    • 18h30 : Rassemblement devant le Bagelstein de Toulouse appelé par le Planning Familial en solidarité avec les manifestants féministes incarcérés à Rennes suite à une action contre Bagelstein et ses décorations dégueulasses.
  • Vendredi 17 :
    • 18h : Assemblée de lutte à 18h PLACE BELFORT
  • Dimanche 19 :
    • 15h : Assemblée de lutte extraordinaire à 15h à La CHAPELLE. Deux discussions sont pour l’instant prévues : "Analyse du mouvement et perspectives de lutte" et "Face à la police, face à la justice, face aux médias, Autodéfense !".

Compte rendu Assemblée « 31 en lutte » du 12/06

Préambule : La discussion de fond a été avortée face à la nécessité d’organiser la semaine qui vient. Nous l’avons reportée au week-end prochain, 15h à la Chapelle. Pour éviter qu’elle soit de nouveau annulée, nous avons fixé cette semaine deux assemblées d’organisation (mardi soir 19h et vendredi soir 18h, sur la place Belfort).
En ce qui concerne la discussion de fond, deux thématiques principales ont été dégagées, à savoir « Analyse du mouvement et perspectives de lutte » et « Face à la police, face à la justice, face aux médias, Auto-défense ! ». Nous invitons tout le monde à préparer la discussion à laquelle on pense participer en envoyant des commentaires, des textes, des infos, sur la liste d’ici-là, en précisant le thème. Nous appellerons cette assemblée de manière spécifique avec un court texte sur FB et Iaata.

Bilan de la semaine :

La Poste  : rencontre avec SUD PTT la veille du blocage. Réunion dans leurs locaux. La discussion a tourné autour des possibilités de blocage du centre de distri du Mirail, la question de la grève et le debrayage des autres centres de distribution de la plaque Toulouse Sud-Ouest (St Cyprien, Capitole). L’assemblée de lutte a pris position pour un blocage des camions d’approvisionnement, en accord avec les syndicalistes du centre de tri. Grâce à ce blocage, et l’assemblée qui y a eu lieu, 80% des salariés se sont mis en grève et sont partis débrayer les autres centres avec plus ou moins de succès. Le conseil de discipline a tout de même eu lieu sans qu’un accord majoritaire soit trouvé contre le licenciement de la camarade. On ne peut pas dire que le blocage n’ait servi à rien. Déjà, au-delà du cas particulier du licenciement, la pratique de la grève, mais surtout du piquet, a été très bien reçu chez les salariés de la Poste Mirail. Le représentant syndical du site souhaite poursuivre la démarche collective. L’appui par une force extérieure a été décisif en ce sens. Des camarades de la Poste Mirail sont d’ailleurs venus à l’Assemblée. Ensuite rassemblement devant le conseil de discipline à barrière, une centaine de personnes.
Suite à cette non-décision du conseil de discipline, certains salariés et soutien ont décidé de maintenir la pression avec comme objectif d’appeler à une grève de site avec piquet si la camarade n’est pas réintégrée. En attendant la décision du directeur régional, qui devrait intervenir rapidement, il a été proposé de maintenir une ambiance, par des tracts, des banderoles. Aucune proposition concrète n’a cependant été dégagée. La liste est faite pour ça.

Manifestation :
Bonne ambiance générale. Très peu de monde par rapport aux autres. Insertion dans le cortège devant CGT Airbus, le cortège éducation était devant nous, dans une optique de solidarité. Plusieurs tags et jets de peinture. Les flics ont tenté de rentrer dans le cortège lorsque la CGT, dont des gens du FG, ont volontairement ralenti pour nous isoler et possiblement balancer des personnes aux keufs. Pour rappel, l’individu qui a été aperçu entrain de collaborer avec les flics s’appelle Jean-Christphe Sellin, un élu Front de Gauche.

Jean-Christphe Sellin, un élu Front de Gauche qui collabore activement et efficacement avec la police. - 899 ko
Jean-Christphe Sellin, un élu Front de Gauche qui collabore activement et efficacement avec la police.

A ce moment-là, des camarades de Solidaires sont venus faire tampon entre les flics et nous. Au moment de la dispersion, le cortège était trop éclaté. Manque de cohésion, mauvaise dispersion, on n’a pas vraiment suivi nos consignes. Trois personnes ont été interpellées à l’issue. Elles ont tapé 48H pleines de GAV, et sont ressorties avec convocation pour procès début juillet, accusées de dégradation avec visage dissimulé + refus de signalétique.

Actions Nuit Debout à la gare : A priori, aide de Sud Rail pour éviter aux manifestant.e.s de se faire attraper. Poursuite pour outrage à huissier. Voir le Facebook pour plus d’infos. Les interpellé.e.s sont ressorti.e.s avec des convocations.

Soirée de soutien du Vendredi  : Problème lors d’une récup. Braquer par la BAC en mode coup de pression. Malgré tout, les gens ont réussi à chopper de la bouffe. Tout a été consommé sauf le sucré. Une participante a souligné un problème vis-à-vis de la projection du Camé [Collectif AutoMédia Etudiant] de fond et de forme au sujet du documentaire projeté. Les images de flics qui sourient, les visages en gros plan des manifestants etc. Mal venu en temps de mouvement, et discussion plus générale sur la pertinence des images. On doit en discuter Dimanche prochain d’ailleurs. Mais ça soulevait pas mal de question sur notre rapport aux médias. La soirée a rapporté pas mal de thunes, ça fait du bien pour les inculpé.e.s et les grévistes !

Blocages CGT : Vendredi le dépôt de carburant de Lespinasse a été bloqué de 3h à 15h. Le blocage a pris fin car les forces n’étaient plus suffisantes. UN peu plus tôt dans la semaine, c’est la Socamil qui a été bloquée, plateforme de distribution de Carrefour. 30 grévistes sur le site.

Footix contre la loi Travail : Une partie de foot d’une heure avec comme but les vitrines des sponso de l’Euro. Bonne ambiance, l’équipe bleue n’a pas voulu trop jouer apparemment. Fin du match par pénalty sur les portes du Cap.

Hôpital Debout : Déambulation dans l’Hôtel Dieu. Il en est ressorti que le personnel de l’Hopital avait du mal à se foutre en grève et que l’essentiel des moments de rassemblement se faisait vers 18H.

Réunion de convergence avec Nuit Debout : L’objectif de NB était d’offrir un espace de convergence des luttes. Environ six NB régionales représentées. Une personne de l’Assemblée de lutte. Ils proposent une action demain matin, rdv 6h Jean Jaurès. Il a été question d’un tract commun mais ça semble a priori assez compliqué. La camarade a plutôt insisté pour que chacun ramène ses tracts.

Tisséo ?  : L’Assemblée de lutte 31 a décidé de rejoindre les blocages des dépôts de bus de Tisséo appelé par l’intersyndicale demain matin, lundi à partir de 4h. Mais, nous y allons à vrai dire un peu à « reculons ». De nombreux problèmes ont été soulevés quant à la manière dont la CGT se positionne comme chef d’orchestre hégémonique des blocages sur la ville, sans volonté d’intelligence collective avec d’autres composantes. Ce qui est assez logique finalement. Les tentatives de mise en relation en interne se sont toutes soldées par des échecs. Il faut simplement aller au blocage avec notre discours, nos pratiques. C’est de ce point de vue que l’on pêche, car, vu le temps, on se retrouve un peu comme des cons … Sans tracts. Nous nous retrouvons tout de même tous à un seul point de blocage. Nous y viendrons avec des banderoles, c’est toujours ça … Un camarade a dit une chose très juste : « Oubliez les syndicats, ils n’ont que leur chapelle dans la tête, et n’ont pas grand-chose à faire du reste. ». Donc à demain de bon matin ! La suite, il faudra la discuter dimanche un peu plus sérieusement.
Canal Sud Tiendra une émission de 7h à 9h sur les diverses actions. On peut témoigner au 05 61 53 36 95.

Infos de passage :

  • Samedi a eu lieu une manifestation des travailleuses et travailleurs du sexe qui a réuni environ 200 personnes.
  • Le 17 juin à Paris, la Défense Collective organise un évènement au Condo.
  • Le 18 juin, en non-mixité, AG femmes et loi travail à la Bourse du Travail à Paname. La copine de Paris a demandé à ce qu’on défraie une personne de l’Assemblée pour venir. Certains ont répondu qu’on avait pas assez de thunes pour se le permettre, en sachant que nous n’avons pas défrayé les camarades qui sont montés à la coord de lutte ce week-end.

Ensuite nous nous sommes retrouvé.es en commission. Franchement, seulement deux commissions se sont tenues, avec une dizaine de personnes pour la commission action et cinq pour la commission jonction. Du fait du faible nombre, nous n’avons pas pu avancer sur des propositions concrètes. Nous pensons faire une grosse action collage pendant la manif. Et en jonction, tirer des tracts généraux de l’Assemblée pour la manif. En parallèle, une réunion légal/caj a eu lieu.

Nous espérons sincèrement que le faible nombre de personnes à l’Assemblée est dû à la manifestation parisienne. En si petit nombre, nous n’aurons malheureusement plus les forces de poursuivre l’initiative.

Venez nombreux et nombreuses aux prochaines assemblées « 31 en lutte » :

MARDI 19H PLACE BELFORT
VENDREDI 18H PLACE BELFORT
DIMANCHE 15H LA CHAPELLE

L’Assemblée se construit IMPERATIVEMENT ensemble !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 16 juin 2016

    Salut,
    Ici une des personnes du CAMé (Collectif Auto Média étudiant). Nous avons diffusé notre film en version bêta voire alpha, c’est à dire que c’est une version crash test que nous gardons sur usb et pour laquelle nous prenons tous les retours critiques. Nous ne le diffusons pas sur internet vis à vis des problèmes de floutage, que nous effectuons sur le blog et que nous reprenons lorsque des oublis ou des demandes sont signalés.
    Donc, on test, on cherche, on construit, on corrige, on écoute.
    Solidairement.

  • 16 juin 2016

    Jeudi 16 Juin 19h place st-étienne rassemblement contre la manif pour tous


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.