A Rignac en Aveyron, une improbable manif sauvage accueille le meeting du FN

Samedi 4 mars, le Front National tenait meeting à Rignac, ville de 1 900 habitant-es coincée entre Rodez et Villefranche-de-Rouergue. Marine Le Pen pensait-elle être tranquille à tel endroit ? Avec les moyens du bord, on a voulu lui faire savoir qu’elle n’y était pas plus la bienvenue qu’à Nantes ! Récit d’une improbable manif en rase campagne.

A Rignac, il y aura un avant et un après cet après-midi du 4 mars 2017 !

Pas moins de 13 organisations [1] avaient appelé à un contre-rassemblement devant la petite salle polyvalente qui devait accueillir la fasciste préférée des médias.

A l’heure dite, la petite sauterie nazie est protégée comme il se doit par une centaine de gendarmes mobiles et CRS avec grilles et tenues anti-émeute. De mémoire de Rignacois-e, on n’avait jamais vu ça.

Banderoles renforcées et boucliers

Face à cet impressionnant dispositif, le rassemblement (d’au moins 300 personnes) semble condamné à contempler son impuissance sous la pluie. C’est sans compter sur la présence de quelques individus prévenants dans le cortège : pas moins de trois banderoles renforcées et de deux boucliers artisanaux font leur apparition dans la grisaille. Des gens du village, du département et de plus loin sympathisent sur la base de leurs goûts vestimentaires communs.

On s’amuse alors à provoquer des gendarmes mobiles (GM) sans humour qui n’ont pour seule réponse que de nous braquer avec leur flash-ball.

Quelques personnes viennent ensuite carresser les grilles anti-émeutes. Ni une, ni deux, des gendarmes brisent leur ligne pour venir rétablir l’ordre républicain au péril de leur vie.

L’ambiance s’est nettement réchauffée... L’envie de se dégourdir les jambes commence à se faire sentir.

« Rignac, debout, soulève-toi ! »

Entre 50 et 100 personnes s’engouffrent dans une ruelle étroite, traversent un chemin, et s’en vont bloquer les principaux axes de circulation de la commune aux cris de « Rignac, debout, soulève-toi ! » et de « On va bloquer Marine Le Pen ! »

Au niveau du rond-point que l’on bloque (qui est l’entrée principale de la ville si l’on vient de Rodez, d’Albi ou encore de Toulouse), un nombre improbable de caméras de vidéosurveillance a été installé. Un Rignacois nous explique qu’elles n’étaient pas là la veille...

La moitié d’entre nous s’est malheureusement fait nasser en cours de route... devant la gendarmerie !

Malgré tout, c’est beaucoup plus souvent qu’on devrait s’organiser à la campagne : les gendarmes y laissent passer les manifestant-es aux intersections et les baqueux n’ont nul trottoir où trottiner. D’ailleurs, y’a pas de baqueux !

Après avoir créé quelques embouteillages et constaté avec admiration la créativité des automobilistes pressé-es (« Ma fille a la varicelle et mon mari est arabe », ou encore, des journalistes de LCI « On est en retard, on va se faire défoncer ! » - tant mieux pour vos sales gueules de collabo), on revient sur nos pas et on lance une charge fictive en direction des GM : on court tout boucliers devants et on s’arrête au bon moment - c’est à dire très, très loin d’eux.

Sur le chemin du retour, un vieux nazi s’arrête à notre niveau pour nous provoquer avec sa canne surmontée d’une sorte de canard en or massif (détail qui n’a aucune importance pour la suite). Sa bagnole se fait refaire la carrosserie à coup d’oeufs de peinture.

De retour au rassemblement, on lance quelques feux d’artifices et on se dit à très bientôt ! De belles rencontres, une aprèm trop golri et un bon présage pour la suite...

Hélas, nous apprendrons par la suite l’interpellation de plusieurs personnes. Si vous avez davantage d’informations concernant les interpellé-e-s, n’hésitez pas à les communiquer en complément d’infos.








Notes

[1Quatre partis ou mouvements politiques, le Nouveau Parti anticapitaliste, le Parti de gauche, le Parti communiste et Ensemble ; trois syndicats, la CGT, Solidaires et la FSU ; six associations, la Ligue des Droits de l’Homme, le Planning familial, ATTAC, le comité Palestine 12, le Comité contre l’état d’urgence, Alertes, L’Action Libertaire Ruthénoise et la Confédération Nationale du Travail 12...

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 6 mars

    Bonjour, j’y étais.
    Je fais partie des gens qui ont êtes parqués sur la route sous la pluie par nos gentils amis dénués de matière grise nommes CRS.
    Je peux vous en transmettre ma vidéo si vous le désirez.
    Cordialement
    Remi

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.