Appel à rejoindre la lutte Contre l’Autoroute Castres - Toulouse

Rejoins la lutte contre l’Autoroute Toulouse-Castres !

A toi, militant.e écologiste, libertaire, à toi membre d’une association, à toi journaliste, à toi membre d’un média indépendant, à toi musicien.ne et artiste(s), à toi élu.e, à toi citoyen.ne engagé.e, utopiste et révolté.e ; de Toulouse et d’ailleurs ...

NOUS AVONS BESOIN DE TOI

Toi ? Oui toi et tout le monde. Pourquoi ? Comment ? Parce qu’on n’y arrivera pas sans toi

L’autoroute Castres - Toulouse qu’est-ce-que c’est ? En quelques mots :

  • Une bétonnisation et dépense de millions d’euros d’argent public inutiles et évitables : il suffirait d’élargir la RN 126 pour réduire le temps de trajet entre Castres et Toulouse
  • Un projet vieux de plusieurs décennies, ressorti du tiroir par l’Etat qui veut procéder à sa construction
  • Une menace pour l’environnement : notamment les zones humides de la vallée du Girou dans le Tarn, et qui tronquerait la continuité d’habitats naturels (couloirs écologiques),
  • Une réduction de surface agricole et boisée directe (expropriation) et indirecte (baisse de la valeur du foncier entraînant une urbanisation),
  • Un impact à la culture, artisanat et commerces locaux à profit de grandes surfaces de l’agglomération toulousaine. En général une contribution à l’expansion urbaine, à transformer les villages ruraux en villes-dortoirs
  • Une exclusion sociale pour certains usagers de la route, avec un péage prévu à un prix élevé (7,5 euros pour Toulouse-Castres)
  • Un conflit de pouvoir car l’Etat est à la fois le maître d’Ouvrage et l’autorité "environnementale" qui autorise ce projet : l’Etat est Juge et Partie
  • Un déni de démocratie : l’étude alternative à sa construction n’a jamais été considérée par les autorités qui ont validé l’étude d’impact et déclaré l’utilité publique.
  • Un déni de Justice : les jugements contre ce projet déposés par les opposants sont freinés et seront sûrement repoussés jusqu’à ce qu’il soit trop tard
  • Une concession de plus à des sociétés d’autoroutes corrompues, à VINCI, qui cherche à détruire la nature de Notre-Dame-Des-Landes au GCO...
  • Un projet soutenu par la finance et l’industrie, à l’instar de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Tarn
  • Un massacre qui s’approche, comme celui du GCO en Alsace, cette fois dans le cœur du Tarn, aux portes de Toulouse, où l’on deuil encore Rémi Fraisse...
    L’état est prêt à tout pour faire passer ce projet en force au plus vite, et surtout à silencier la résistance. Nous avons vu les images de l’expulsion de la ZAD de la Dune hier à Bretignolles en Vendée, encore une fois témoins du mépris de l’Etat et ses forces de l’ordre envers tou.te.s celles et ceux qui l’opposent pour défendre la planète. Le tout en plein confinement et crise sanitaire. Autant pour "make our planet great again".

Ah ouais tout ça ! Tu n’en avais jamais entendu parler avant ? C’est malheureusement faute d’en entendre parler dans les médias et les réseaux sociaux. Ce projet inutile et imposé est passé jusqu’à maintenant sous nos radars. Il est donc temps d’en parler, de communiquer dessus, de se mobiliser, d’agir !

CE PROJET NE SE FERA PAS - NI ICI NI AILLEURS

OK ! Mais comment ? Rien de plus simple, en deux étapes :

1) Profitons du confinement pour mettre cette réalité devant les yeux de tou.te.s celles et ceux qui ont leurs yeux devant un écran, et au-delà, de tout le monde !

2) En venant à la réunion de création d’un groupe de militant.e.s, qui aura lieu à Toulouse dès la fin du confinement. L’invitation sera envoyée par les mêmes voies de diffusion, une fois qu’une date de dé-confinement sera connue. Reste attentif à quand ça viendra et diffuse-là également à celles et ceux que tu sais pourront nous aider.

Pour rappel nous ne combattons pas UNE autoroute, UN bétonnage, UN gouvernement corrompu, ni UN phénomène d’expansion urbaine ; nous combattons l’autoroute ET SON MONDE, l’Etat vendu aux multinationales ET SON MONDE, Vinci ET SON MONDE, et finalement tout un système global dont cette autoroute est un des visages les plus néfastes. Nous rêvons d’un autre monde, et sommes déterminé.e.s à le construire, ICI ET PARTOUT.

P.S. Pour garder la discrétion, merci de partager en CCI ou sans mentionner les auteurs/trices et celle/celui qui vous l’a transmis sur les réseaux sociaux

P.-S.

Nous gagnerons ! Gardarem lou Girou

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 26 mai

    Bonjour, comment être tenu informé de réunions à venir ?

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.