Chasse aux pauvres en Ariège : flicage et délations

Un article de la détresse du midi nous fait la retape des outils de répressions de la CAF ariégeoise... C’est à vomir, et c’est mensonger. Le vrai problème est que les pauvres ne touchent pas assez de l’argent auquel ilelles ont droit... en attendant le communisme.

Chasser les mouches avec un tank

Pas de limites aux mépris pour les pauvres. Alors que l’Etat doit rembourser 10 milliards à des grosses boîtes il met les bouchées doubles pour faire cracher les pauvres.
C’est la détresse du midi qui se gargarise du bon fonctionnement des outils de flicages mis en place, avec photos des crapules à l’appui. La CAF est enfin armée (le joli mot) pour traquer et presser l’allocataire jugé indélicat. Ainsi on apprend que le "Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf) [...] qui permet notamment à Pôle emploi, à l’Urssaf, aux caisses d’allocations familiales, d’assurance maladie et de retraite, et au régime social des indépendants (RSI) de se partager les informations, porte enfin ses fruits. Il est de plus en plus compliqué de passer à travers les mailles du filet. « On a procédé à 97721 contrôles sur des bénéficiaires. La majorité de ces procédures fait suite aux incohérences relevées à travers les informations divulguées aux différents partenaires du Codaf », appuie Frédérique Anton, la responsable de la CAF."

Wahou 97721 contrôles pour au final 114 dossiers frauduleux... Ça s’appelle chasser la mouche avec un tank... Tant mieux qu’il n’y ait pas plus de victimes, on apprend que 5% des démarches sont lancées par délation, une tradition française...

Des milliards non versés

Bien sûr rien sur les milliers de personnes qui, du fait de la difficultés à monter les dossiers ou de méconaissances, s’abstiennent de toucher les aides sociales. Les appels des député-e-s pour les départements luttent contre le non recours n’ont visibement pas été entendue. Juste pour le RSA ce serait 5 milliards qui ne seraient pas réclamés par ceux et celles qui y auraient droit. L’Observatoire des non-recours aux droits et services observe que la difficulté des démarches, la méconaissance, mais aussi les refus arbitraires compliquent beaucoup trop l’accès aux ressources.
Rappelons que l’on parle ici d’accès à des droits basiques en terme de soins, d’habitat, ou de ressource pour les populations les plus précaires. Et que, le quotidien local en alimentant la figure du "fraudeur", phantasmée et mensongères, contribue à tenir éloignées de leurs droits des personnes en état d’extrême nécessité.

Autodéfense

Pour mémoire il existait en Ariège un collectif le CAF-CA collectif d’autodéfense face au contrôle de l’administration. On peut en écouter un entretien ici.
Contre les contrôles domiciliaires nous avons des moyens de nous défendre. En son et avec humour :

Et une brochure Organisons-nous face aux contrôles domicilaires CAF !. Ces deux outils ont été mis à disposition par le collectif de chômeurs et préaires à Montreuil, les CAFards.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.