Combattons l’exploitation et le nationalisme

Appel à cortège samedi 14h en bas des allées Jean Jaurès

Par la mise en place du Pass sanitaire et des mesures qui l’accompagnent, l’État applique encore la même stratégie utilisée depuis le début de l’épidémie de Covid : renforcer le contrôle social, monter les gens les uns contre les autres, cette fois-ci entre ceux qui détiennent le pass et ceux qui n’en disposent pas.

Les querelles entre vaccinés et non-vaccinés rendent plus compliquée toute solidarité entre les exploités, et empêchent d’identifier ce qui cause les crises successives que nous vivons : le système capitaliste et non pas son collègue, son voisin, son ami...

Par ailleurs on veut nous habituer à nous soumettre à des contrôles toujours plus réguliers. Les pouvoirs de la police sont renforcés, les contrôles d’identité sont généralisés, et sous traitée à une part toujours plus importante de la population. Sans surprise, c’est grâce à l’appui de la technologie que s’opère ce flicage.

Les conditions de vie déjà très rudes des personnes sans-papiers vont l’être encore davantage. Par contre les marchandises, les divers commerçants internationaux et les touristes des pays les plus riches continueront à passer d’un pays à un autre sans difficulté tandis que les personnes qui n’ont pas les bons-papiers galéreront toujours plus aux frontières et dans leurs déplacements.
C’est contre cette dynamique d’accélération du contrôle social que nous entendons lutter.

Si on lutte contre le pass, ce n’est pas parce que nous sommes opposés à la vaccination, mais bien contre le capitalisme et les différents outils qu’il utilise pour se maintenir, contrairement à certaines composantes du mouvement qui sont là pour des raisons antagonistes des nôtres : l’extrême droite s’est toujours opposée au renversement du système.

Elle a toujours veillé au maintien de l’ordre établi, de la morale bourgeoise, cloîtré derrière les frontières qu’elle défend à tout prix. La désignation de bouc-émissaires a toujours fait partie de ses pratiques. Ce ne sont que des charognards, qui veulent se renforcer à travers ce mouvement pour instaurer une société encore plus autoritaire.

Face au pass sanitaire, à la dégradation de nos conditions de vie que va amener la crise économique, aux licenciements qui ne manqueront pas de tomber, à la réforme du chômage ou des retraites, plutôt que de servir la soupe à l’extrême droite :

La seule perspective d’une vie meilleure, c’est la révolution !

RDV SAMEDI 14H Jean Jaurès en cortège

PDF - 213.9 ko
combattons l’exploitation et le nationalisme
tract en pdf

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 14 septembre

    Voici la traduction en anglais :

    LET’S FIGHT EXPLOITATION AND NATIONALISM

    Leaflet found during the demonstration against the health pass in Toulouse on September 4, 2021 and published by Détruisons l’économie.

    With the introduction of the Health Pass and the measures that accompany it, the State is once again applying the same strategy it has used since the beginning of the Covid epidemic : strengthening social control, setting people against each other, this time those who have the pass against those who do not.

    The quarrels between vaccinated and non-vaccinated make any solidarity between the exploited more complicated and prevent them to identify what causes the successive crises we are living : i.e. it is the capitalist system and not a colleague, a neighbor, a friend…

    On the other hand, they want to accustom us to submit to ever more regular controls. Police powers are strengthened, identity checks are generalized, and they are subcontracted to an ever increasing part of the population. Not surprisingly, it is thanks to the support of technology that this policing takes place.

    The already harsh living conditions of undocumented migrants will be even worse. On the other hand, commodities, various international traders and tourists from the richest countries will continue to move from one country to another without difficulty, while people who do not have the right documents will have more and more trouble at the borders and while travelling.

    It is against this dynamic of accelerating social control that we intend to fight.
    If we fight against the pass, it is not because we are opposed to vaccination, but against capitalism and the different tools it uses to maintain itself, contrary to certain components of the movement that are there for reasons antagonistic to ours : the far right has always been opposed to the overthrow of the system.

    It has always ensured maintenance of the established order, of bourgeois morality, cloistered behind the borders that it defends at all costs. The designation of scapegoats has always been part of its practices. They are nothing but scavengers, who want to strengthen themselves through this movement to establish an even more authoritarian society.

    Faced with the health pass, faced with the deterioration of our living conditions that the economic crisis will bring, faced with the layoffs that are sure to happen, faced with the reform of unemployment or pensions, rather than being complacent with the far right :

    THE ONLY PERSPECTIVE FOR A BETTER LIFE IS THE REVOLUTION !

    English translation : The Friends of the Class War


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.