Concert de soutien contre la repression et son monde.

Le 25 janvier à partir de 17h au TDB (squat transpédégouine féministe), aprem et soirée de soutien anti répression.

A PROPOS D’UN GESTE

En octobre 2013, le lendemain d’un festival cévennol à Sumène, la gendarmerie procède à des contrôles d’identité agressifs en réveillant les gens restés posés dehors. Cela déclenche une crise de panique chez une personne « E. », les pompiers veulent l’interner d’office.

Profitant d’un moment d’hésitation, quelques personnes proposent à E. de se poser au calme dans un appart’. Les flics, accompagnés des pompiers, enfoncent la porte et entrent.

E. affirme être en sécurité là-bas, refuse d’être internée, les flics et les pompiers sont obligés de partir. Contrariés par cette résistance collective, les flics reviennent pour interpeller deux compagnons. Face à la résistance, ils frappent et gazent.
Des gestes de soutien se mettent en place devant la gendarmerie où se déroulent les gardes à vue.

Les deux personnes interpellées sont condamnées chacune à 6 mois de prison avec sursis ainsi que 210 heures de TIG et 2 500 euros d’amendes cumulées entre eux deux. Ils sont accusés d’entrave à l’assistance de personne en danger et d’outrage à agent.
E. restera hébergée quelques jours dans l’appart et prise en charge tant bien que mal par les compagnons avant d’être accueillie chez une amie.
Elle ira finalement en HP un mois plus tard.
Cette histoire suscite un tas d’interrogations. C’est pour cette raison qu’on a souhaité proposer un temps d’échange autour de la psychiatrie et de la répression, afin de partager ensemble nos expériences, nos envies, nos doutes, nos rages, pour mieux se préserver d’un système qui voudrait nous voir disparaitre

P.-S.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.