Contre la loi securité globale RDV samedi 28 à Toulouse : 17h métro Capitole

Comme dans les autres villes retrouvons-nous à Toulouse pour manifester contre la loi sécurité globale !

Samedi 28 novembre 17h métro Capitole !!!

  • 3 personnes en GAV ce dimanche

    La presse bourgeoise [qui ne croyait pas qu'une manif allait avoir lieu hier->https://www.ladepeche.fr/2020/11/28/loi-securite-globale-aucune-autorisation-pour-une-manifestation-a-toulouse-selon-la-prefecture-9226160.php] est plus réactive pour faire le service après-vente de la Préfecture. A les lire on y apprend que 3 personnes arrêté·e·s hier soir sont actuellement en GAV. Il est probable que ces personnes passent en comparution immédiate lundi à 14h au Tribunal de Grande Instance. La personne arrêté jeudi soir est sortie de GAV avec une convocation pour un procès le 11/05/2021 ! [(
    {{Pour les proches des personnes en GAV}}
    Vous pouvez contacter la Legal Team. La Legal Team sert à accompagner les proches des personnes arrêté·e·s et organiser la défense des inculpé·e·s depuis l’extérieur (préparer les garanties de représentations, conseiller des avocat·e·s, etc). {{Contactez la legal team : 07 58 25 22 19 (c’est possible avec Signal et Telegram).}})]
  • En fait on est encore là - Infotraflics

    Bac sur le trottoir de l'entrecôte (un petit groupe de gens à jeanne d'arc)
  • Pour les proches de personnes qui auraient été interpellé·e·s

    Vous pouvez contacter la Legal Team si vous pensez qu’un·e proche a été arrêté. La Legal Team sert à accompagner les proches des personnes arrêté·e·s et organiser la défense des inculpé·e·s depuis l’extérieur (préparer les garanties de représentations, conseiller des avocat·e·s, etc). Contactez la legal team : 07 58 25 22 19 (c’est possible avec Signal et Telegram).
  • Fin du suivi

    C'est la fin du suivi pour nous, encore du monde et des flics en ville... prenez soin de vous !
  • Encore des groupes en ville

    Encore des groupes sur les boulevards et en ville. Gros déplacement de GM au niveau de Jean Jaurès, bac et crs vers Jeanne d'Arc
  • voltigeurs à compans

    la voie n'est plus si libre... une cinquantaine de personnes encore dans le coin
  • Infotraflics 19h30

    Beaucoup de flics devant le conseil départemental, et fouille d'une voiture. Dizaines de fourgons qui filent d'Honoré serres vers canal du midi. Au niveau de compans la voie semble libre !
  • Du monde au niveau du conseil départemental

    Une cinquantaine de personnes bloquées devant le CG. Le groupe contourne le CG direction compans !
  • Gaz sur honoré serres

    Le cortège qui arrivait sur honoré serre s'est fait méchamment gazé et attaqué par les voltigeurs qui venaient du pont des minimes. Gaz aussi dans les petites rues autour. Il semble qu'il reste encore du monde mais plus de gros cortège.
  • Gros gazages, les bouts de cortèges aux chalets

    Après des gros gazages des deux côtés (Arnaud B + les boulevards), des groupes se sont engoufrés dans des petites rues. Du monde côté chalets, direction le canal du midi ! Encore des centaines (milliers?) de personnes. Attention aux voltigeurs en mouvement autours d'arnaud b !

ORGANISONS LA RIPOSTE GLOBALE

Les lois se succèdent pour renforcer un arsenal policier et juridique impressionnant.
Les deux lois, celle de sécurité globale (LSG) et celle dite sur les séparatismes instaurent par exemple un cadre qui permet a l’État de mettre en place la reconnaissance faciale et la surveillance par drone des manifestations. Des amendements ont aussi été rajoutés à la loi sur le séparatisme pour pénaliser encore plus les propos tenus sur internet, élargir la définition de ce qui est de l’ordre du terrorisme et de l’appel à la haine…
Deux ans après les gilets jaunes, alors que dans le monde entier souffle un vent de révolte, il est clair que parmi les objectifs majeurs de ces lois, il y a la préparation de la répression de nouveaux soulèvements en France.
Un cartel d’association et de partis liés à la gauche à pris la tête de la contestation à ces lois. Les organisations syndicale de journalistes sont aussi de la partie. La plupart mettent en avant l’article 24 de la LSG, sur le fait de filmer les flics. Les négociations ont déjà commencés là dessus, surtout après le scandale autour du tabassage filmé d’un producteur de musique par la police il y a peu. Derrière cet arbre de l’article 24 il y a la forêt de la répression. Il y a tout le reste de ces lois.

Il y a la police, face à nous, il y a les prisons qui se remplissent, le chômage qui explose, la crise qui nous écrase et c’est dans ce contexte qu’il faut comprendre l’ensemble des mesures prises par un pouvoir fébrile et menacant.
Nous ne pouvons laisser plus longtemps la direction de ce mouvement à ces partis et associations : il est temps de nous organiser nous mêmes et pour cela, de dégager des temps et des espaces pour nous réunir.

Attention, on parle de s’organiser pour la lutte. Pas de faire des sous-commissions pour réecrire le projet de loi ou autre blabla inutile et pacificateur.

Pour faire mouvement, nous avons besoin de nous retrouver, de parler. Nous avons besoin de rendez-vous, d’assemblées. Créons donc au plus vite des cadres collectifs, l’appellation est secondaire : assemblée de lutte, comité d’action : retrouvons nous dans l’espace public pour organiser la riposte globale !

La Legal Team est joignable en cas d’arrestations.

La Legal Team est joignable en cas d’arrestations.

Elle sert à accompagner les personnes arrêté·e·s et organiser la défense pour les proches depuis l’extérieur (préparer les garanties de représentations, conseiller des avocat·e·s, etc).

Vous pouvez la joindre si vous êtes témoins d’une arrestation (décrire le lieu, l’heure, l’unité de police qui est intervenu, l’allure de la personne mais ne dites pas si il ou elle a commis des actes illégaux !).

Vous pouvez également contacter la Legal Team si vous pensez qu’un·e proche a été arrêté.

Contactez la legal team : 0758252219 (c’est possible avec Signal et Telegram)

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.