Cortège révolution sans frontière - Manif contre le pass sanitaire

Ce texte à été écrit par des personnes qui participaient a un cortège révolutionnaire présent durant la manif contre le pass sanitaire, samedi 11.09.

Pourquoi un cortège révolutionnaire ?
Nous avons voulu tenir un cortège révolutionnaire pour défendre une orientation : celle qui relie les manifs contre le pass sanitaire au soulèvement des Gilets Jaunes et plus largement à la grande vague de révolte qui secoue le monde depuis lors.

Pourquoi « Révolution sans frontières » ?
Nous avons voulu insister sur le caractère sans frontière de la révolution, car nous savons bien que les attaques contre les exploités, le flicage qui se généralise, prends certes des formes différentes selon les pays, mais dans une même logique d’ensemble : écraser la gueule des prolos, nous diviser pour mieux nous exploiter.

Certaines tendances politiques feraient volontiers table rase des pratiques et luttes de ces dernières années.
Elles cherchent à circonscrire la manif aux espaces autorisés et réduire la lutte à des revendications partielles, telle la liberté de consommer sans le pass, alors que des fractions de plus en plus grande de la population n’ont tout simplement plus la possibilité financière de consommer.

L’hostilité de ces tendances à prendre le chemin revolutionnaire ouvert par les GJ, pour y préferer le statu quo ou la reaction voila ce qui a mis les groupes fascistes en confiance. C’est sur une absence de solidarité du reste de la manifestation que comptaient les groupes fascistes qui ont attaqué le cortège révolutionnaire et gilet jaune. Mais les manifestants ne l’ont pas entendu de cette oreille et c’est ensemble que la manif a dégagé les fachos, avant que les flics ne gazent un peu partout.

Et maintenant ?
Nous réitérons notre opposition au contrôle social que constitue le pass sanitaire, et surtout à la détérioration de nos conditions de vies, aux mises à pieds et licenciements qui s’annoncent !

Vive la révolution sans frontières
Construisons la solidarité de tous les exploités.

PDF - 2.5 Mo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 14 septembre

    Voici la traduction en anglais :

    “Revolution without borders” – Demonstration against the health pass

    This text was written by people who participated in a revolutionary march during the demonstration against the health pass, Saturday 11.09.[2021, in Toulouse].

    Why a revolutionary march ?
    We wanted to hold a revolutionary march to defend an orientation : the one that links the demonstrations against the health pass to the uprising of the Gilets Jaunes and more widely to the great wave of revolt that has been shaking the world since then.

    Why “Revolution without borders” ?
    We wanted to insist on the borderless character of the revolution, because we know well that the attacks against the exploited, the policing which generalizes, may take different forms according to the countries but follow globally the same approach : to crush the proles, to divide us in order to better exploit us.

    Some political tendencies would like to make a clean sweep of the practices and struggles of these last years.
    They try to limit the protest to authorized spaces and reduce the struggle to partial demands, such as the freedom to consume without a pass, while more and more factions of the population simply do not have the financial possibility to consume.

    The hostility of these tendencies to take the revolutionary path opened by the GJ, whereas they favor the status quo or the reaction, this is what gave confidence to the fascist groups. The latter that attacked the revolutionary and gilet jaune march counted on a lack of solidarity from the rest of the demonstration. But the demonstrators didn’t hear it that way and together the demonstration cleared the fascists, before the cops gassed the whole place.

    And now ?
    We reiterate our opposition to the social control embodied by the health pass, and especially to the deterioration of our living conditions, to the layoffs and dismissals that are coming !

    Long live the revolution without borders
    Let’s build the solidarity of all the exploited

    English translation : The Friends of the Class War

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.