Début d’une grève illimitée, suivi des 6 et 7 décembre à Toulouse

Aujourd’hui samedi 7 décembre plusieurs rencards de prévus : les GJ appellent à se retrouver à 14h à Jean Jaurès, alors que la CGT donne rdv à 14h à Arnaud Bernard.

  • Un point sur la répression judiciaire ces derniers jours

    Jeudi

    Suite à la manifestation intersyndicale 25 personnes ont été interpellé·e·s. Entre 10 et 15 de ces personnes sont passé·e·s aujourd’hui devant le juge des libertés (sic) à la fin de leurs gardes à vue et envoyé·e·s à Seysses dans l’attente de leurs comparutions immédiates qui auront lieu lundi.

    Samedi

    A 19h15 la préfecture annonçait 6 interpellations.

    S’organiser face à la répression

    La Défense Collective de Toulouse conseille de ne pas accepter la comparution immédiate et reste joignable pour les proches des personnes interpellé·e·s afin de préparer la défense des inculpé·e·s

    N’hésitez pas à appeler au 0758252219 dès demain midi.

    Une permanence aura également lieu à 17h à La Chapelle (36 rue Danielle Casanova, Toulouse) pour les personnes ayant besoin de conseils et soutiens

  • Infotraflics :

    Les keufs et les GM entre la Fnac et le TNT et une ligne de CRS au début des allées Jean jaurès. La bac est toujours au niveau du monoprix en bas de la rue Victor Hugo.

  • Des nouvelles du front

    A Jeanne d’Arc les keufs font des sommations, il y a la BAC au niveau du Monop sur les boulevards en bas de Victor Hugo. Plus calme à Jaurès. Ils continuent d’envoyer des gazs sur le boulevards depuis Jeanne d’Arc.
    Les flics se mettent en mouvement vers Jaurès pour repousser les gentes vers rue Gabriel Perry. Contrôle de sacs au bout de la rue d’Austerlitz.

  • Désolé, le site à beugé

    On reprend.
    Ces derniers jours, du fait de l’activité sociale, Iaata, mais aussi d’autres sites du réseau Mutu sont au ralentit. Trop de visite, autre chose ? On essaye de rétablir la situation au plus vite.

  • Attention à Belfort !

    Les keufs arrivent par Denfert Rochereau sur Belfort !

  • Un gros groupe sur les allées Jean Jaurès après gazage vers St Georges

    Beaucoup de GM vers François Verdier
    Et gros gaz entre JJ et Jeanne d’arc
    Gaz place d’Arménie (allée JJ)
    CRS envoyés protéger sapin de noël
    Du monde sur Belfort ça hésite entre le sapin et la gare
    Wilson fermé par les flics

  • Les CRS innondent les boulevards de gazs à auteur d’Alsace Lorraine

    Des gazs à plusieurs endroits du cortège. Un gros groupe en direction de Belfort

  • Les gazs se dispersent

    Une grosse majorité du cortège se trouve en bas de la rue Bayard.

  • Le carroussel sous les gazs

    Une cinquantaine de personnes auraient réussi à passer.

    Jeanne d’Arc est innondée sous les gazs. Le cortège s’est scindé en différents groupes qui partent dans des directions différentes.

    Un type inconscient pris en charge par les médics.

  • Petit jeu du jour :

    Faire des allers retour entre Jeanne d’Arc et Jean Jaurès pour essayer de rentrer dans le centre. Sans succès pour le moment. Grosse explosion.

    Grosse arrivée de CRS à Jeanne d’Arc.

  • En route pour Jeanne d’Arc

    Les premiers tags fleurissent le long du cortège. Des pubs se font arracher. Toujours beaucoup de monde.

  • Le cortège repart direction Jeanne d’arc

    aux cris de "Ah, anti, ati-capitalistes

  • Gazs vénèrs

    Le cortège se reforme pour repartir vers Jean Jaurès. Encore un peu de gazs, mais la situation se calme.

  • Un peu de confusion

    Des flics rue Fonvielle qui semblent bloquer le passage. Une partie du cortège encore sur les boulevards et la BAC pas très loin.

    Les premiers gazs.

  • Le cortège avance

    Et prend à droite au niveau de St Georges, rue Fonvielle.

  • Le cortège avance

    Et prend à droite au niveau de St Georges.

  • Direction François Verdier

    Même la CGT a attendu !

  • Le cortège part à nouveau de Jean Jaurès

    Act Up qui défonce largement le game des banderoles toulousaines propose aujourd’hui : "Quand l’éxécutif, le législatif et le judiciaire ne font qu’un, la dictature est en marche"

  • La CGT est restée sur les boulevards

    avec 300/400 personnes. Au moins autant à Jaurès devant les keufs.
    ça stagne pas mal, les keufs empêchant tout mouvement vers le centre

  • De retour à Jean Jaurès

    Concours dans le cortège jeune pour reprendre tous les slogans qui existent. Nous en sommes à "Jean Luc dans la Garonne !"

    Nouvelle tentative de passer vers Wilson, mais les bleus guettent au loin et font barrage à Wilson.

  • Marche arrière

    Ça avance à petits pas et en cortège serré vers Jean Jaurès.

  • Le cortège "jeune" est déter !

    Grosse ambiance dans le cortège. ça chante, ça gueule et ça reprend des slogans anti-fascistes !

  • Hésitation chez les syndicalistes

    La CGT, présente avec un petit SO, ne semble pas savoir où se mettre... Ils sont en fin de cortège du coup. Va falloir s’habituer !

  • Le cortège stagne au niveau de Jeanne d’arc

    Et un fumi tricolore apparaît...

  • Grosse ambiance dans le cortège

    Le petit cortège syndical à rejoint le cortège syndical à Jeanne d’Arc.
    Bac en masse à Victor hugo et les CRS au carroussel à Alsace-Lorraine.

  • Infotraflics :

    La bac se cache rue rue Porte sardane.
    Faites gaffe à vous !

  • Le cortège grossit

    Près de 2000 personnes pour le moment. Un peu plus de monde a sorti les gilets que les samedis précédents.

  • Le cortège jeune à pris la tête

    Avec un joli fumi noir.
    Diffusion d’un tract de l’inter-lutte pour une AG demain 16h à la Chapelle

  • " allez les GJ on n’a pas peur !"

    La manif part en direction de Jeanne d’Arc, direction les keufs...
    ça chante toujours : "Toulouse soulève toi", "Macron démission"

  • Le cortège se met en mouvement

    Ça bouge en masse sur le boulevard depuis la place Wilson

  • Certain.es prennent les boulevards

    Pendant que d’autres restent pour le moment à Jean Jaurès.
    Des fourgons de CRS sur les allées à côté du sapin en direction de Jeanne d’Arc. Est ce que le feu de joie est pour aujourd’hui ?

  • Toujours plus de monde à Jean Jaurès

    ça chante : "Macron nous fait la guerre et la police aussi".
    Une banderole contre la réforme des retraites du lycée Stéphane Hesse

  • Les keufs nassés

    Une centaine de personnes à contourné la ligne de keuf et chantent derrière eux.
    Des renforts de keufs viennent pour doubler le cordon.

  • Les keufs veulent interdire le centre ville

    À Jean Jaurès la manif fait face aux flics qui bloquent l’accès au centre ville.
    Quelques drapeaux syndicalistes de la CGT et de Sud dans le cortège qui rassemble plusieurs centaines de personnes maintenant.

  • Les syndicalistes rejoignent les GJ

    Certain.es de l’équipe rouge d’Arnaud B. rejoignent Jean Jaurès.
    Les CRS qui étaient devant le consulat algérien ont pris Alsace Lorraine pour rejoindre le Capitole.

  • Du côté de Jean Jaurès

    Plusieurs centaines de personnes à Jean Jaurès (des GJ, mais aussi la CGT chômeurs). ça part doucement vers Capitole.
    Quelques keufs bloquent Wilson

  • Du côté d’Arnaud Bernard

    Une centaine de personnes de la CGT et quelques GJ dispersés.
    Des motards qui regardent de loin.

    JPEG - 1.9 Mo
  • 14h10 Jean Jaurès

    Déjà du monde sur place !

  • Blocage du consulat algérien

    Alors que demain doivent avoir lieu des élections en Algérie, décriées par les manifestant.es chaque vendredi, le consulat algérien à Toulouse (sur les boulevards) a été bloqué aujourd’hui.

  • Un retour sur les blocages des routier.es de ce matin

    D’après la Dépêche, entre 100 et 150 routier.es ont mis en place des barrages filtrants au nord et au sud de Toulouse. Avec des gros bouchons à la clefs.

  • Grève dans l’éducation nationale

    Les personnels des établissements de Villefranche-de-Lauragais, Nailloux, Saint-Léon, Revel, Baziège ou encore Ayguesvives, ont décidé de poursuivre la grève jusqu’au 10 décembre.

  • Il n’ y a pas que Toulouse dans le game

    • Samedi 7 décembre : Les syndicats du Tarn appellent à rejoindre la manif GJ d’aujourd’hui en donnant rdv à 14h à Jean jaurès.
    • Lundi 9 décembre : rassemblement inter-syndical de l’éducation nationale devant l’inspection académique et cortège jusqu’à la Bourse du travail avec AG à 16h
    • Mardi 10 décembre : manif à Castres à 11h Place Soult puis départ groupé pour la manif d’Albi qui a lieu à 14h30 Place du Vigan
  • Trouver de la force collective pour aller en manif

    Depuis des années, la répression en manif s’accroit. Nombre d’entre nous avons aujourd’hui peur. Peur de perdre un oeil, un.e pote. Les raisons ne sont plus à compter.

    Dans cette perspective, des personnes mettent en place un groupe de parole autour de la peur d’aller en manif. ça se passe mardi 10 décembre à 19h à la Daurade.

    https://mobile.toulouse.demosphere.net/rv/21405

  • Assemblée interluttes dimanche à 16h à la Chapelle

    Vous l’attendiez tou·te·s, elle arrive !

    Pour constuire la suite de la grève, une assemblée générale inter-luttes est appelée dimanche à 16h à la Chapelle, au 36 rue Danielle Casanova (métro Compans-Caffarelli).

  • Radio sauvage

    Hier de nombreuses personnes se sont baladées dans les AG, les cortèges pour glaner quelques mots, tout au long de la journée auprès de celles et ceux qui étaient dans la rue.
    Deux montages réalisés à partir du suivi en direct de la grève du 5 décembre à Toulouse.

    https://www.canalsud.net/spip.php?page=article&id_article=3657

  • Des nouvelles de l’occupation de Sciences Po

    JPEG - 112.6 ko
  • Besoin de soutien au Mirail

    Besoin du monde au château de la fac du Mirail, une tentative d’occupation se voit sanctionnée d’un ultimatum à 17h, besoin de soutien et vite

  • Toujours les CRS côté place du Salin

    Le commissaire demande à libérer les voies du tram.

  • Toujours devant le tribunal

    Une cinquantaine de personnees devant les grilles (fermées) du tribunal. Autant sur les voies du tram et le carrefour.
    Et il reste des chasubles et drapeaux de solidaires malgré tout.

  • Pas vraiment de slogans

    La manif semble se disperses tranquillement.

  • Mais que va-t-il se passer ?

    Les syndicaux rangent leur drapeau ...
    La bac se met en position place Auguste Fourcade.

  • Le cortège arrive à Palais de justice

    Ça s’echauffe tranquillement la voix avec des chants GJ.
    Des bakeux sur les allées. La CSI qui était derrière le cortège se positionne sur les allées.

    Le tram est bloqué

    JPEG - 1.3 Mo
    JPEG - 303.6 ko
    JPEG - 911.6 ko
  • Le cortège se poursuit

    La CSI toute cagoulée regarde le cortege prendre le pont du stadium. Un motard fait la circulation. Le commissaire précède le cortège ...

  • Le cortège sur les allées Charles de Fitte

    Slogans anti-keuf et applaudissements pour la caserne de pompiers.
    Les drapeaux syndicalistes sont là dans le cortege.

    JPEG - 1.5 Mo
    JPEG - 3 Mo
  • Un trajet aurait été négocié avec les keufs

    Un cortège se met en route direction le Palais de justice pour faire soutien au procès d’Odile Morin.

    La CSI part du pont neuf à pied vers Fer à cheval. Pas de flics sur les ponts St Pierre et des Catalans

  • Rassemblement toujours en cours

    De plus en plus de monde, peut être 500 personnes. Le rassemblement déborde d’un peu partout. Des automobilistes apportent leur soutien.

  • La situation pourrait se tendre à St Cyp...

    Le commissaire avec son binôme bouclier a tenu à rappeler que le rassemblement était illégal et que si les personnes partaient en manif elles risquaient gros...

  • Et les prochains jours :

    Samedi 7 décembre :
    10h : appel des GJ à se retrouver au Capitole.
    10h30 : AG Inter asso à l’itinéraire bis.
    13h : Rassemblement St Sernin Gilets Jaunes.
    14h : Inter syndicale à Arnaud B.

    Mardi 10 :
    9h30 : AG Mirail éducation
    10h : AG assos-médico social (maison des syndicats ARSEA)
    Grève et manif nationale

  • Du monde continue à arriver

    Près de 300 personnes pour le moment en mode rassemblement.

  • Infotraflics :

    Les flics ont annoncé qu’il n’y aura pas de manif parce qu’elle n’est pas declarée...
    Ils ont pas compris qu’on kiffait les manifs sauvages ?

    Une quinzaine de cars de CRS au bout du pont neuf côté Esquirol.
    Pas de keufs au bout du pont des catalans côté compans

    JPEG - 1.2 Mo
    JPEG - 1.1 Mo
  • Les profs sont dans la place

    Des banderoles de profs sorties : lycée du Poly, lycée Victor Hugo (Colomiers). Des drapeaux FO et SUD. Des gilets jaunes.

  • St Cyp 14h :

    Une centaines de personnes rassemblées.
    Pas trop de flics : 2 motards, deux voitures et 2 ou 3 fourgons. Pas de bac à l’horizon pour le moment. Les ponts sont libres, pas de CRS ni de GM.

    Tisseo a sorti ses gros bras qui tiennent les entrées du métro.

  • Les chiffres de la répression à Toulouse :

    D’après les chiffres de la préfecture, hier à 19h30 il y avait 22 personnes interpellées et 5 ont été blessées (dont 3 keufs).

  • Les établissements ayant reconduit la grève aujourd’hui

    Collèges : Victor Hugo (Colomiers), Rosa Parks (Toulouse), Castanet.

    Lycées : Rive Gauche, Bellevue, Hessel, Déodat (Toulouse) et Aragon (Muret).

  • Des nouvelles de la grève

    Il n’y a toujours pas de train qui s’arrêtent en gare Matabiau. La SNCF a sorti quelques bus pour briser la grève. Seul un avion sur deux prévus décolle de l’aéroport de Blagnac.

    Au collège Rosa Parks 33 % des profs ont reconduit la grève jusqu’à lundi. En attendant c’est ateliers banderoles et pancartes, caisse de grève pour AED et AESH, mais aussi prises de contact avec les collègues du secteur.

    La CGT appel à un rassemblement samedi 14h à Arnaud bernard, et à fait tourner le mot pour rejoindre le cortège d’aujourd’hui.

  • Science Po est toujours occupé !

    S’y déroule des ateliers autogérés. L’occupation et le blocage dureront jusqu’à mardi au moins (jour de l’assemblée des profs).

    Hier les enseigant·e·s de Toulouse ont reconduit la grève jusqu’à mardi. Il y a 25% de grèvistes au lycée Stéphane Hessel ce matin par exemple.

  • Il se passe quoi aujourd’hui ?

    Quelques rendez-vous sont déjà fixés

    • 12h30 assemblée à l’université du Mirail
    • 13h Odile Morin (mouvement handisocial) passe en procès au Tribunal de Grande Instance et appelle à un rassemblement
    • 14h c’est manif à Saint Cyprien
    • 18h permanence de la Défense collective pour les proches des personnes interpellé·e·s, ou pour ceux et celles qui voudraient faire un débrief, poser des questions sur les droits en manif, etc

    Samedi aussi !

    Il n’y aura pas que du giléjaunage demain, mais aussi une assemblée interasso à 10h30 à l’Itinéraire Bis (22 rue Périole)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | Tout afficher

Si vous voulez rembobinez et jeter un oeil au déroulé de la journée d’hier, ça se passe par là :

Petits tours des bonnes choses à lire avant d’aller en manif

Force et de constater que l’État adopte une attitude de plus en plus offensive face aux manifestant·e·s. Alors voici un rappel des gestes individuels et collectif pour se protéger en manif, un résumé des droits face à la police et face à la justice. N’oublions pas que les téléphones et les caméras, des outils précieux pour les flics, dangereux pour les manifestant·e·s alors soyez prudent·e·s si vous utilisez votre téléphone en manif.
Et enfin si vous ne pouvez pas éviter d’aller à l’hôpital, voici comment échapper aux mouchard·e·s et aux flics à l’hôpital lorsqu’on a été blessé en manif

Défense collective et légal team

La Défense collective de Toulouse met en place une légal team pour assurer le suivi des personnes arrêté·e·s et faire le lien avec leurs proches.

Les proches des personnes arrêtées peuvent appeler au 07.58.25.22.19 (c’est possible avec Signal), et passer à la permanence dimanche à 17h à la Chapelle (36 rue Danielle Casanova).
Une permanence exceptionnelle se tient ce soir à la Chapelle dès 18h, pour les personnes interpellé·e·s hier soir ou leurs proches !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.