Des nouvelles de Biarritz

Sauf à être resté.e très loin de l’actualité ces derniers temps (félicitation !) personne ne peut ignorer que les grands de ce monde se réunissent au pays basque du 24 au 26 août. La ville de Biarritz est en état de siège et des contestataires de tout poils convergent vers l’éphèmère capitale du monde. Cet article pour trouver quelques infos de base, où nous ferons des mise à jour régulière des informations les plus importantes.

  • En attendant le bilan...

    Ce matin, Bayonne a été le théâtre d’un défilé de portait du prez. décroché dans diverses mairie, visiblement cela n’a pas vraiment dérangé la maraichaussé et à permis à la presse internationale de faire son lot d’image... Une nasse sur un parking de supermarché et en soutien aux camarades interpellé.es samedi, un rassemblement spontané s’est formé devant le CRA de Hendaye qui sert de commissariat improvisé.
    À ce propos la legal team communique sur les entraves faites à la défenses des inculpé.es. L’ordre des avocats de Bayonne ayant gracieusement collaboré à la répression judiciaire. Notamment dans le cas des trois allemands incarcérés pour trois mois et qui n’ont pas pus obtenir le soutien de la légal team du fait de l’obstruction des avocat.es commis d’office.
    Pour vous remettre la journée de samedi vous retrouvez le compte rendu des mutus : police partout contre sommet nulle part.

  • Compte rendu du samedi et annulation des actions du dimanche

    Le récit de la journée de samedi 24 est à retrouver sur G7borroka, un autre compte rendu de la journée de vendredi sur les mutus. Alors que trois personnes dorment en pison pour un délit qu’ils auraient pu éventuelement commettre dans l’avenir et que le bilan du samedi, selon les autorités, s’établit à 68 interpellations et à 38 GAV. Les organistatrices et organisateurs du contre sommet annulent leurs actions de dimanche en prévention d’éventuel débordement...
    JPEG

  • Attaque du campement et autres infos

    Le camé fait un suivi twitter @cametoulouse
    Un compte rendu des premières journée est disponible sur son site. Police partout contre sommet nul part

    Suite à une manif les flics ont attaqué le campement à coup de lacrymo et de LDB.
    Selon le compte du camé :
    " Le recoupement des témoignages fait état d’une voiture de la BAC ayant coupé le cortège en mode cow boy et ayant eu de la carrosserie abîmée en retour, justifiant ainsi l’intervention sur la manifestation puis sur le camp, faisant des blessé-e-s et des personnes arrêtée. Il y aurait plus de 20 interpellations et 5 blessé-e-s minimum dont un-e par LBD."
    Un compte rendu précis et détaillé sur la page facebook de lille insurgée

  • Arrêtés préfectoraux et autres infos

    Attention si vous voulez partir vers l’océan, il y a une alerte rouge aux lacrymo avec risque de pluie de matraque. La carte des arrêtés préfectoraux et médiamanif peut vous aidez à passer entre les gouttes. Si vous préférez garder vos distances le réseau mutu continue à s’enjailler à Hendaiye pour que le G7 déraille

  • Infos du jour et guide pratique

    Une synthèse bien pratique pour se débrouiller sur place. Les principaux liens et ressources utiles pour le contre sommet...

    En direct-live du contre sommet à Hendaye, des reporters des sites MUTU proposent chaque jour quelques nouvelles en photos et/ou récits du contre sommet.
    Premier Acte : G7-EZ c’est parti !

  • « Nous ne tolérerons aucun débordement. S’ils surviennent, nous y répondrons »

    Le pouvoir garde le tempo de la répression en ajoutant 5 nouvelles arrestations préventives. Cette fois ci c’est sour le prétexte de vouloir s’en prendre aux forces de l’ordre que 5 personnes ont été arrêtés, mardi 20 août. 1 personnes serait encore en garde à vue à 19h selon le parisien. Rappelons qu’un appel à venir empêcher de dormir les forces de répressions circule depuis un moment avec les localisations des lieux d’hébergement... Encore une fois le pouvoir intimide et justifie d’avance la violence qu’il va sans doute déployer.

  • Une carte interactive

L’essentiel des informations sur le G7, des textes des orgas et collectif impliqué, les infos pratiques et des revue de presse sur le site dédié g7borroka.info.
On y retrouve les informations sur le contre G7 intergalactique d’Hendaia qui commence dès le mercredi 21 juqu’au vendredi 23 août.
À moins que vous préferiez partagez une grillade avec les poulets ou vous rendre à l’alter village de la plateforme de mobilisation des organisation de gôche G7 EZ, toutes les informations de ces rencontres à Hendaia aussi à partir du 19 pour l’installation. Pour une approche critique de cette plateforme le texte du collectif anarchiste Indar Beltza qui a décidé de se retirer de la Plateforme d’organisation anti G7 — G7 EZ début juin.

« nous estimons que les conditions de rassemblement et d’organisation de la Plateforme anti-G7 ne présentent pas les conditions réelles du terrain et éludent les paramètres de dangerosité de l’événement dû au déploiement extraordinaire des forces de répressions sur le territoire basque.
Ainsi, l’État, par le biais de son corollaire préfectoral, responsabilise la Plateforme G7 EZ sur la sécurité et la bonne marche pacifiste des rassemblements de Bayonne à Irun durant la période du sommet et de l’occupation du territoire.
Étant donné que pour l’État et ses représentants, tout doit être sous contrôle et se passer dans une ambiance strictement « non-violente », prônée dès le départ par certains signataires de la Plateforme, les responsables de la plateforme seront prompts à condamner tout acte considéré comme « violent » ! »

Evidemment quand Aurélie Trouvé responsable d’ATTAC déclare "Nous manifesterons dans le calme et la détermination. Nous ne dégraderons rien. Nous ne mènerons aucune stratégie de confrontation et ne répondrons pas aux provocations." On peut s’attendre à la grande comédie de la dissociation et des "condamnation" dont les organisations de gauche ont l’habitude. Rappelons nous Susan George (alors porte parole d’attac) qui après l’assassinat de Carlo Giulani à Gênes en 2001 conspuait les « cons indésirables qui nous ont fait passer pour des altermondialistes primaires ». Surtout que la mobilisation des forces de répression sera, comme à chaque contre sommet, impressionante et féroce. Et l’institution judiciaire se prépare à relayer le travail des flics comme on peut le lire dans cet article. Une répression qui a déjà commencé avec l’arrestation, l’expulsion et l’interdiction de territoire subit par un activiste allemand à Dijon le 9 août. Dans la même veine l’arrestation de Vincenzo Vecchi le 8 août pour des faits remontant au contre sommet de Gênes peut être interprété comme un signal dirigé aux contestataires : "l’état ne pardonne pas".

Un équipe d’appui juridique c’est constituée ggrâce aux efforts du réseaux rajcol qui met à disposition des informations pratiques. Une caisse de soutien est aussi mis en place notamment pour payer les avocat.es. Enfin un espace de soin et de soutien "chez Thelma" sera mis en place dès le mardi 20 pour s’entraider et se remettre d’une situation certainement tendue.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.