Écologie, précarité, élections : quelle destination ?

Mort au greenwashing, vive la lutte !

Alors que la mobilisation contre la réforme des retraites peine à trouver son second souffle et que la sphère politico-médiatique a les yeux rivés en direction du COVID-19, il nous a paru important de rappeler que de nombreuses mobilisations avaient encore lieu. Qu’il s’agisse de l’accroissement des mesures sécuritaires et liberticides partout dans le monde ou du carnage environnemental qui continue, les foyers de contestation de l’ordre établi ne manquent pas. À Toulouse comme ailleurs, les jeunes ont choisi de se rejoindre vendredi 13 mars à 14h00 à Arnaud Bernard pour battre le pavé contre ce monde capitaliste à bout de souffle qui détruit la planète et les vies humaines. Les mots d’ordre sont clairs : « Capitalisme et écologie sont opposés, l’écologie ne peut qu’être anticapitaliste ».

Bien que ce mouvement se soit souvent retrouvé sous le feu de la critique, il apparaît aujourd’hui évident que l’idée d’une possible écologie libérale que cherchent à nous vendre les politiques et les bourgeois y est réfutée en bloc.

Samedi 14, rebelote ! Un grand nombre de collectifs et organisations écologistes appellent à une manif’ au départ d’Arnaud Bernard à 11h00.

Il est nécessaire de rejoindre massivement et avec détermination ce type d’initiatives, sans laisser la place à la récupération électoraliste de nos luttes orchestrée par différents partis assoiffés de pouvoir, qu’ils se disent de gauche ou de droite. Les élu.e.s trahissent les luttes, qu’ils/elles s’en aillent tou.te.s !

Pour poursuivre ce week-end de manifestation, les Gilets Jaunes appellent à leur traditionnelle manif’ du samedi à 14h00 à Jean Jaurès. Cette fois, la manifestation s’affiche sous le signe de la convergence avec la mobilisation écologiste du matin, ce qui annonce une manif’ massive l’après-midi également ! On se souvient pour certain.e.s du dernier épisode de cet union, qui avait enflammé la ville rose le temps d’une journée.

Nous savons que ce 14 mars risque d’être explosif en région parisienne, avec différents rendez-vous prévues ce week-end (GJ, Violences policières, Climat...). Il est important que la pression soit maintenue en province et que des manifestations nombreuses et énergiques s’y déroulent. Alors samedi, que l’on soit à Paris ou à Toulouse, c’est dans la rue que ça se passe, contre Macron, ses potes et leur monde dont plus personne ne veut !

Un Collectif Autonome Toulousain (C.A.T)

 - 74.2 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.