Foutage de Gueule JauneFluo

Petite réaction individuelle aux dernières séquences politique du mouvement.

Je réagis vite fait, à la séquence politique jaune fluo VS pouvoir. Cette opinion n’a rien d’une analyse rigoureuse et j’espère que ce texte produira de l’échange et de la profondeur à ma lecture. Je réagis individuellement, car dans la séquence tout va très vite, d’un samedi à l’autre toutes les cartes sont redistribuées.
Donc vite fait, les ’cadeaux’ du pouvoir ne sont qu’une accélération de la politique libérale. Moins de taxe, une gestion de la paix sociale via les ’aides sociales’, ....

Le grand foutage de gilet jaune commence là. Il se poursuit avec le ’grand débat national’. Alors que toute la ’nation’ peut débattre sur les ronds points, dans les AGs, etc..., le pouvoir nous sort une structure pour organiser les débats. Comme quoi les assembléistes n’ont pas le monopole de la manipulation des AGs ;-) . Comble de cynisme, les participant-es aux ’grands débats’ seraient tirées au sort. Magnifique pied de nez à chouard et sa clique de GV (GENTILS VIRUS, comme se nomment ses fans). En effet les chiffres officiels donnent 300 000 gilets jaunes le premier WE, admettons quil y ait eu 500 000 personnes dehors et même doublon ce chiffre à 1 000 000. Un tirage au sort, même pas manipulé, n’enverrai dans ces ’débats’ qu’une minorité de GJs. Que va t il se passer ? soit ; les GJs, vont être obligées de désigner des représentant-es qui auront été tirées au sort, avec moults fritages et divisions. Soit refuser le débat, ou le rejeter à postériori, parceque leur parole aura été déviée ou ne sera pas audible dans une représentation proportionnelle. Les forts pourcentages de soutien au mouvement le sont sur les ’revendications traduites par les médias mainstream’, ce n’est pas un soutien aux camarades bouseux sur les blocages. La parole qui devrait avoir le plus de place dans les ’débats’ devrait être celle des ronds points. Si 80% de la population se satisfait de son sort, mais que 20% le trouve insupportable, c’est elleux qui doivent avoir la parole. Ça ne sera jamais le cas, dans une structure sociale étatique (qui plus est jacobine). Les régionalistes proches du FN, feraient bien d’y réfléchir d’ailleurs (mais là c’est de l’utopie surréaliste).

Deuxième manipulation et/ou récup, le RIC. On a immédiatement la réponse médiatique, cette engeance déçoit rarement. Une grosse pub est faîtes à une pétition pour le climat, légitime en soit, certainement pas manipulée, mais qui illustre parfaitement l’impasse de ce référendum, et pire l’utilisation que pourra en faire le pouvoir. Si un débat, auquel je ne serai pas favorable, naît sur la remise en cause de la peine de mort, il suffira aux ’groupes d’influence’ favorables au statut quo sur ce sujet, de lever un autre sujet (économique, social, peu importe,....). Pas besoin d’être devin pour deviner que c’est les groupes qui auront les moyens qui vont prendre le devant. Réclamez l’ISF, vous voterez sur le climat. Vous voulez voter sur le statut des migrants ? vous voterez sur les travailleur-euses détachées. Vous voulez voter sur le climat ? vous vous prononcerez sur la perpette réelle des pédophiles. Etc....

Pour le moment, les GJs ont fait un croc en jambe au pouvoir. Les bourges peu habitués à la farce, vacillent, mais le pouvoir tente un rétablissement en accélérant (c’est un des moyens de rétablir l’équilibre). Et surtout continu à se foutre des classes populaires. Pour se maintenir le mouvement doit ’tacler’ plus fort, refuser de chercher des solutions, elles ne sont pas dans le système, refuser le dialogue. Le pouvoir impose sans rien demander de tout temps, mais quand il y a revendication sociale, il faudrait ’dialoguer’. Si on lutte avec les armes de l’adversaire, on prend une rouste. Le mouvement social ’gauchisant’ est bien placé pour le savoir.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.