GJ Appel National // Le dimanche 26 mai : Dans la rue pendant les élections !

Pour toutes celles et ceux qui ne peuvent pas aller à la manifestation internationale à Bruxelles, nous appelons à rejoindre les grandes villes les plus proches, à constituer des cortèges, et à prendre la rue. A Toulouse : 14h Jean Jaurès le dimanche 26 mai.

Suite à l’invitation de l’assemblée des assemblées de Saint-Nazaire pour l’action et la mobilisation lors des élections européennes, nous appelons à une convergence régionale afin de prendre la rue pendant la mascarade électorale, dimanche 26 mai, dans toutes les grandes villes : là où sont concentrés la plupart des bureaux de votes.

Pour toutes celles et ceux qui ne peuvent pas aller à la manifestation internationale à Bruxelles, nous appelons à rejoindre les grandes villes les plus proches, à constituer des cortèges, et à prendre la rue.

Toutes les élections sont des impasses, le mouvement le sait depuis le début : nous avons su éviter tous les pièges qui nous ont été tendus (cooptation par le gouvernement, désignation de représentants, récupération par les partis ou les syndicats, division entre bons et mauvais GJ, etc.). Nous ne tomberons plus jamais dans le piège de l’élection qui n’a rien d’une procédure démocratique mais qui ne sert qu’à asseoir le pouvoir de celles et ceux qui disposent d’un appareil de parti, d’un capital social et financier énorme, de relais dans la presse, etc. et certainement pas à servir les intérêts de « ceux qui ne sont rien ».

Car l’État sert l’économie, et pas l’inverse ! Il est le bras armé qui protège les intérêts de ceux qui font fortune avec le commerce de nos moyens de subsistance (manger, se loger, s’habiller, se déplacer, se soigner, s’éduquer). Il est à la solde des entreprises multinationales qui n’ont que faire de la vie et de ce qu’on en pense. Leur seul but étant de s’enrichir en nous exploitant à travers le travail salarié, en nous rendant malades à travers un travail pénible qui n’a pas de sens et en polluant et détruisant la planète. Aucune décision politique ne pourra donc renverser l’économie, car l’économie est le projet politique de tout État moderne : celui de discipliner les comportements pour rendre chaque instant, chaque faits et gestes productifs, rentables et contrôlables. Et aucun élu, aucun parlement, ne pourra s’y opposer réellement. Souvenons-nous de la Grèce et de l’humiliation qu’elle a subie lorsqu’elle a osé croire qu’un gouvernement élu pourrait lutter contre la banque centrale européenne et le FMI ! Le peuple grec a été saigné et le gouvernement élu, malgré toutes ses bonnes volontés, s’est fait humilier et est rentré dans le rang (mesures d’austérité, etc.)

Nous actons donc que la vraie politique, celle que nous menons depuis maintenant 6 mois, commence par le blocage et l’attaque directe de l’économie.

Ce 26 mai, nous posons donc un acte : la mascarade électorale est terminée. Nous n’y participerons plus. Et au-delà, nous ne laisserons plus tranquillement se dérouler ces moments de propagandes massives qui n’ont pour visée que de justifier l’ordre établi et de lui fournir une légitimité qui n’est qu’un mensonge.

Nous ne voulons ni élections, ni représentants. Nous ne voulons plus être gouvernés. Nous ne voulons plus être « représentés ». Nous ne voulons pas prendre le pouvoir, nous ne voulons pas « plus » de pouvoir, nous voulons destituer le pouvoir. Et à sa place nous incarnerons la politique directement, sans intermédiaires, ni bureaux de vote. La sagesse populaire, les organisations ouvrières et militantes, les occupations des ronds-points, ont développé d’autres formes politiques (assemblées, mandat impératif et révocable, rotation des tâches, conseils ouvriers, etc.). Par les blocages, par les occupations, par les manifs jaunes, etc., nous continuerons à lutter contre l’économie qui nous enchaînent et à occuper l’espace « public » afin de continuer à reprendre nos vies en main. Les élections sont annulées.

Autonomie Matérielle et Politique !

Des gilets jaunes toulousains

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 29 mai

    Un bel Appel ! Dommage pour les trop nombreu.ses absent.es nous vous avons attendu.es !

  • 23 mai

    ENGLISH TRANSLATION :

    Gilets jaunes’ National Call // Sunday May 26th : In the street during the elections !

    Following the invitation of the Assembly of Assemblies of Saint-Nazaire for action and mobilisation during the European elections, we call for regional convergence in order to take to the streets during the electoral masquerade on Sunday 26 May in all the major cities : where most of the polling stations are concentrated.

    For all those who cannot go to the international demonstration in Brussels, we call for reaching the nearest major cities, for processions, and for taking to the streets.

    All elections are dead ends, as the movement has known from the beginning : we have avoided all the pitfalls that have been set for us (co-optation by the government, appointment of representatives, manipulation by parties or unions, division between good and bad “Gilets jaunes”, etc.). We will never fall again into the election trap that [...] only serves to establish the power of those who have a party apparatus, an enormous social and financial capital, relays in the media, etc. and certainly not to serve the interests of “those who are nothing”.

    Because the State serves the economy, not the other way round ! It is the armed wing that protects the interests of those who make their fortune by trading our means of subsistence (food, shelter, clothing, transportation, health care, education). It is in the pay of multinational companies that do not care about life and what people think about it. Their only goal is to enrich themselves by exploiting us through wage labour, by making us sick through hard work that makes no sense and by polluting and destroying the planet. No political decision can therefore overthrow the economy, because the economy is the political project of any modern State : that aiming at behavioural discipline to make every moment, every fact and every action productive, profitable and controllable. And no elected official, no parliament, can really oppose it. Let us remember Greece and the humiliation it suffered when it dared to believe that an elected government could fight the European Central Bank and the IMF ! The Greek people were bled and the elected government, despite all its good will, was humiliated and fell in line (austerity measures, etc.)

    We therefore take note that the real politics, the one we have been pursuing for the past six months, begins with the blockade and direct attack on the economy.

    On May 26th, we are therefore taking action : the electoral masquerade is over. We will no longer participate in it. And beyond that, we will no longer allow these moments of massive propaganda, which are aimed only at justifying the established order and providing it with a legitimacy that is nothing more than a lie, to take place quietly.

    We do not want elections or representatives. We no longer want to be governed. We no longer want to be “represented”. We do not want to take power, we do not want “more” power, we want to remove power. And instead we will embody politics directly, without intermediaries or polling stations. Popular wisdom, workers’ and militants’ organizations, roundabout occupations, have developed other political forms (assemblies, imperative and revocable mandates, rotation of tasks, workers’ councils, etc.). Through blockades, occupations, yellow demonstrations, etc., we will continue to fight against the economy that is chaining us and to occupy the “public” space in order to continue to take back control of our lives. The elections are cancelled.

    Material and Political Autonomy !

    Gilets jaunes from Toulouse

    https://libcom.org/news/gilets-jaunes-national-call-sunday-may-26th-street-during-elections-23052019


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.