Grève à l’entreprise Linde Gas à Portet sur Garonne

L’intersyndicale aurait voté la grève pour sauver leurs emplois. Une lutte qui prend un caractère international, puisque des travailleurs de l’entreprise à échelle européenne sont concernés.

Ce n’est pas la première fois que les travailleurs de Linde Gas à Portet-Sur-Garonne non loin de Toulouse sont menacés par la main financière qui plane sur leur entreprise. En 2015 déjà, une mobilisation et une grève continue avaient permis d’arracher la simple conservation d’une partie des emplois. Aujourd’hui, et déjà depuis près d’une semaine, c’est une mobilisation de bien plus grande ampleur qui prend place pour les salariés qui refusent à la fois la restructuration de l’entreprise et les velléités de leur mise en concurrence avec les travailleurs étrangers.

De véritables licenciements boursiers. C’est l’actuel projet de la firme Européenne qui, du fait des aspirations à la fusion technique avec le groupe américain Praxer forme la restructuration de ces emplois à l’échelle nationale et européenne. Alors que celle-ci menace, en France seulement, près de 160 emplois sur 740 à court terme, l’entreprise versait déjà en 2016 près de 20 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires !

Lire la suite de l’article sur le site de révolution permanente.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.