Halte au harcèlement judiciaire contre Sophie Perrin à l’université Lyon 2

Afin de préparer la énième comparution au correctionnel de Sophie qui aura lieu le 4 juillet prochain, nous vous invitons à signer dores et déjà la pétition que nous avons mise en place. Avant de venir faire masse à l’audience pour celles et ceux qui peuvent !


Madame la Présidente de l’université Lyon 2, Monsieur le Procureur,

Nous avons été informés de faits qui se sont produits sous l’égide des deux équipes présidentielles précédentes de l’université, qui perdurent sous le mandat actuel, et que nous considérons comme extrêmement graves.

Malgré une mention très bien pour l’ensemble de son master recherche en anthropologie, et un mémoire, intitulé « l’inceste : consistance du silence », à la qualité scientifique reconnue (noté 18/20, lauréat du prix scientifique de la CNAF), Sophie Perrin, salariée en reprise d’études, syndicaliste CGT depuis 2001 et élue sur liste UNEF (TUUD) au sein de sa faculté, féministe, libertaire, et également survivante de l’inceste, s’est vu refuser, d’une manière qui pose question, la possibilité de candidater aux contrats doctoraux ministériels en juillet 2010, puis l’accès en thèse.

Depuis 2010, pour avoir tenté de défendre ses droits en diffusant, notamment, des extraits de ses travaux par courriel, elle vit un enchaînement de procédures judiciaires qui mettent à chaque fois un peu plus en danger son emploi (Sophie Perrin est fonctionnaire), après avoir achevé de détruire ses possibilités de poursuite d’études en doctorat.

Une troisième procédure pénale a ainsi été enclenchée courant 2015 par 4 plaignants à titre individuel : une plainte pour « mails malveillants ». Sophie Perrin a été auditionnée par la police en janvier 2016. Elle a pu montrer au commissariat les preuves restées inaudibles en audience durant la procédure précédente. Elle a pu en ressortir après une grosse demi-heure d’explication policière par téléphone au Parquet.
La plainte a été classée sans suite par le Parquet au bout de 2 semaines, après lecture de ces pièces.

Mais deux ans plus tard, en août 2017, sans élément factuel nouveau connu, le Parquet change d’avis et effectue une citation directe pénale à l’encontre de Madame Perrin sur ce dossier.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.