La précarité tue

Le 8 novembre, un étudiant lyonnais de 22 ans s’est immolé devant les bureaux du Crous. Dans la lettre qu’il a publiée, il met clairement en cause la politique menée par les gouvernements successifs et la précarité qui lui était imposée. Nos pensées vont à cet étudiant qui est entre la vie et la mort, et à ses proches.

Dans un contexte de privatisation des services publics, d’attaques perpétuelles sur le droit d’étudier (la baisse des APL, la sélection à l’université avec Parcoursup, la réforme de l’assurance chômage, l’augmentation du prix d’inscription à l’université pour les étudiant.e.s non européen.ne.s...) il est temps de mettre un cran d’arrêt à la politique du gouvernement.
Nos conditions de vie en tant qu’étudiant.e.s se voient de plus en plus précarisées ! A Toulouse, on observe par exemple une insalubrité des logements universitaires, une contamination à l’amiante dans la Cité U de l’Arsenal , l’augmentation du prix des cités universitaires, un tarif plus élevé pour les étudiant.es étranger.e.s...

La semaine dernière, de nombreux rassemblements contre la précarité ont été organisés partout en France. Plusieurs assemblées générales ont eu lieu dans nos universités. Leur objectif : s’organiser et se mobiliser pour en finir avec cette situation !

N’en restons pas là !

Afin de dénoncer nos conditions de vie, l’Assemblée Générale de l’université du Mirail, qui s’est tenue le jeudi 14 novembre, appelle à :

PNG - 673.3 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.