La prison isole ... Rassemblons nous !

Depuis mi-novembre, une trentaine de personnes ont été incarcérées dans le cadre du mouvement des gilets jaunes à Toulouse et environ 200 à l’échelle nationale. Ces peines oscillent entre 1 mois et 2 ans de prison ferme.
Rassemblons-nous devant Seysses pour manifester notre rage et notre solidarité le 21 février 18h à la prison de Seysses ( RDV parking de la prison seysses)



Depuis mi-novembre, une trentaine de personnes ont été incarcérées dans le cadre du mouvement des gilets jaunes à Toulouse et environ 200 à l’échelle nationale. Ces peines oscillent entre 1 mois et 2 ans de prison ferme.
Comme si l’enfermement ne suffisait pas, l’institution pénitentiaire punit et isole encore plus les détenus en faisant galérer leurs proches à obtenir des parloirs, en limitant leurs nombre, et en faisant traîner les procédures.
Tout cela contribue à une logique punitive, à casser les liens entre l’intérieur et l’extérieur de la taule et à isoler toujours plus les détenues.
A travers ces personnes, c’est le mouvement dans son ensemble qui est touché : l’Etat utilise la répression pour casser une contestation qui malgré cela ne dégrossi pas semaine après semaine….
Nous devons continuer à montrer notre solidarité partout : dans la rue, devant les tribunaux, les prisons… Et pas seulement avec les gilets jaunes, mais aussi avec tous les détenus.
Car la répression est toujours politique, elle cherche à briser des vie, faire taire des révoltées, écraser encore plus les pauvres et les opprimés et nous devons continuer à lutter contre toutes les formes d’enfermement !

LIBERTE POUR TOUTES, AVEC OU SANS GILETS !

Rassemblons-nous devant Seysse pour manifester notre rage et notre solidarité
le 21 février 18h à la prison de seysses ( RDV parking de la prison seysses)
point covoit’ : 17h parking du Quick de Basso Cambo

Pour diffuser les affiches :

 - 278.7 ko
 - 633 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 22 février

    Le rassemblement a eu lieu ... devant l’intermarché ! Les gendarmes étaient hyper nombreux et bloquaient l’accès au parking de la prison .

    Le rassemblement avait été interdit, il n’était pas déclaré bien entendu et de toute façon les keufs ont dit que même si il l’avait été il aurait été interdit quand même ( "les ordres viennent d’en haut" oh my god)il leur a bien été dit
    Nous etions entre 50 et 100, on a fait cracher la sono et gueulé du plus fort qu’on pu mais c’est difficile de savoir si les détenu-e-s nous ont entendu. En tout cas les gendarmes ont bien entendu, leurs oreilles furent martyrisées . Les matons étaient bien deg parce que la route soit bloquée et les empêche de passer et ça les a bien fait chier.
    En tout cas le mot avait tourné dans la prison car le matin du rassemblement les flics/matons qui sont allés faire chier des gens qui tractaient ont dit "cassez vous, le rassemblement excite les prisonniers" .

    En tout cas on s’est dit qu’on reviendrait. Solidarité avec les prisonnier-e-s !

    Ps : une personne a été embarquée pour une verif d’identité a la fin et est ressortie rapidement.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.