Lancement d’une assemblée action autonome

La vie hors de prix, la survie payante, la mauvaise paye, tout trop cher, il y a plein de manière de le dire mais une certitude : cela nous concerne. Nous, c’est à dire les prolétaires avec ou sans travail, chômage, papiers. Et la hausse des prix ne tombe pas du ciel. Elle est produite par un système régit par une logique, le profit, qui nous dirige toujours plus vers la guerre et les catastrophes diverses.

Aussi, depuis l’Iran en passant par la Colombie, le Sri Lanka, l’Indonésie, partout nous faisons face à la même perspective, initier l’offensive ou nous faire rouler dessus par la machine capitaliste.

Nous n’avons aucune envie de rester les supporters, même avec banderoles et tifos, d’une succession de matchs entre grévistes et patronat, arbitré par l’État. On sait déjà comment ce genre de match se termine. On a l’expérience de tous les derniers mouvements syndicaux.

Mais on a aussi l’expérience des gilets jaunes. Elle est teinté de l’amertume de n’avoir été qu’une petite minorité à bouger à l’époque. Mais cette amertume, nous l’avons aussi en partage avec toutes celles et ceux qui luttent et qui ne sont pas rejoints hier comme aujourd’hui. Alors dépassons la ensemble.

Ce que nous avons appris avec les Gilets Jaunes, c’est que l’unité dans la lutte se contruit par l’exercice de la force collective, la grève, mais aussi le blocage, le sabotage, les manifestations sauvages, les prises de batiments, etc.

Nous ne voulons pas revendiquer des miettes, mais tout prendre.

Nous ne sommes ni ne roulons pour aucun parti, aucun syndicat et n’avons pas l’intention que ça change. Nous cherchons à ce que des initiatives foisonnent, incontrôlables, pour l’autonomie de classe et la révolution.

Et ça ressemble a quoi ?

Nous ne voulons pas de blabla déconnecté de pratiques concrètes. Nous voulons trouver des prises pour agir, lutter, pas juste panser nos plaies collectivement.
Face aux patrons, aux organismes de la caf, de pôle emploi, des caisses de retraites , face aux proprios : partout nous sommes attaqués, partout nous avons besoin de sortir de l’isolement. Ce que nous voulons construire, c’est aussi la possibilité de se coordonner, entre différents endroits en lutte, pour densifier un réseau de solidarité de classe concrète, basé sur des pratiques de luttes
partagées et la confiance aquise en agissant ensemble.

Pour toutes ces raisons, nous proposons un espace d’organisation, que nous sommes déterminé à maintenir dans le temps. Et nous le voulons rejoignable, sur la base d’un accord avec ce texte.

rdv le 9/11 18h au local camarade 54 bd déodat/ M°Arenes

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.