Le golf du Ginestous c’est fini ?

Communiqué de l’Assemblée des Sept Deniers suite aux différents articles de presse au sujet du golf du Ginestous et des problèmes que le chantier rencontre. Ce communiqué a été adressé à France 3 et La Dépêche, sans suite.

Nous assistons depuis quelques jours au dialogue échangé par voie de presse entre les protagonistes du golf (Charles Gandia président de la Ligue de Golf d’Occitanie et M. Arsac, maire de quartier des Sept Deniers).

Dans ces articles, il est question de l’arrêt annoncé du projet de golf. L’assemblée des Sept Deniers s’en réjouit ! Encore faut-il que cette annonce soit effective car à ce jour, les travaux semblent continuer. Quoi qu’il en soit, cela n’annulera pas l’expulsion effective en juillet dernier des centaines de personnes vivant à Ginestous lieu du projet.

Il est question également de dégradations, vol d’essence, menaces d’ouvriers, de motos sans plaques déambulant sur le site (sic),.. Le montant s’élèverait à 70 000 euros ! Difficile de savoir ce qui est avéré dans les complaintes de Charles Gandia. Si on peut effectivement constater que les clôtures du golf sont régulièrement endommagées, on peut ’interroger sur ce qui relèverait plutôt d’actes imaginaires dans une surenchère médiatique où mairie et golfeurs se renvoient la balle pour savoir qui va payer des moyens de surveillance du chantier ou pour soutirer de l’argent à des compagnies d’assurances et à la mairie...

Puisque l’assemblée des 7 deniers est pointée du doigt, nous tenons à rappeler que nous sommes une assemblée ouverte d’habitants et habitantes du quartier des Sept Deniers qui vise à susciter de la rencontre sur le quartier et à tisser des liens de solidarité. Nous souhaitons également participer à une construction commune du quartier dans lequel on vit. A ce jour, nos seuls faits d’armes sont la diffusion de tracts, d’un journal mural et l’organisation d’une après-midi de discussion autour de pizzas faites maison auquel tous les habitant.es étaient invité.es.

Ces accusations portées par Gandia sont diffamatoires et sans fondement. Pour ce qui est du contenu de nos écrits, qu’il mentionne, nous vous invitons à relire le seul texte rédigé par notre assemblée jusqu’à aujourd’hui lisible là.

Nous tenons par ailleurs à dénoncer le racisme qui transpire dans les propos de Charles Gandia relatés par France 3 : « Les gens du quartier préfèrent les Roms à un golf ». Nous assumons effectivement préférer un espace de vie de centaines de personnes, quelle que soit leur origine, à un golf, réservé aux membres d’une petite élite. De même nous tenons à pointer le mépris à l’encontre des habitants et habitantes du quartiers qui selon lui « ne comprennent rien ».

Nous ne comprenons que trop bien que ce projet s’inscrit dans une politique globale de gentrification du quartier : embourgeoisement (logements chers et centres d’affaire) des centre villes en éloignant les plus pauvres et précaires. L’expulsion probable des personnes qui vivent le long du canal de Garonne pourrait en être la prochaine étape. En effet, lUCRM a récemment été mandatée pour des auditions des personnes qui y vivent, ce qui est souvent un signe de préparation d’expulsion.

L’assemblée des 7 Deniers

Vous pouvez retrouver les principaux épisodes de cette chamaillerie médiatique entre M. Gandia et la Mairie dans la presse :

Pour plus d’informations sur les expulsions et les raisons de s’opposer à ce projet de golf, nous vous conseillons ces lectures :

Ainsi que différents articles publiés sur le sujet sur le nouveau journal toulousain Brique & tempête.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.