Les écoles d’Empalot restent dans le réseau éducation prioritaire

La lutte des enseignants et parents d’élèves des écoles d’Empalot a payé ! Une victoire qui appelle à ne surtout pas lâcher l’affaire ! Toutes les écoles et tous les établissements qui en ont besoin doivent bénéficier des moyens liés à l’éducation prioritaire. La lutte continue.

La ministre de l’Éducation l’a confirmé, les cinq écoles d’Empalot, dans un premier temps sorties du dispositif Réseau Éducation Prioritaire, y sont finalement maintenues.

Ces écoles qui n’avaient pas de collège de rattachement dans leur quartier vont finalement être rattachées au collège Maurice Becanne.

C’est sans aucun doute la lutte menée depuis plusieurs semaines maintenant par les enseignants de ces écoles, ainsi que la mobilisation des parents d’élèves qui a fait reculer la Ministre. Elle avait néanmoins annoncé qu’elle gardait dans sa poche la possibilité de réviser les cas de certaines écoles ou de collèges, que la nouvelle carte de l’éducation prioritaire excluait.

Quand on lutte on peut gagner et la solidarité paye aussi. C’est pourquoi il ne faut pas se contenter de cette victoire, car il y a encore des perdants. Et il faut qu’il n’y en ait aucun !

La lutte continue !

L’école Littré de Saint-Martin du Touch notamment, elle aussi mobilisée depuis plusieurs semaines, pour les mêmes raisons que les écoles d’Empalot, est pour le moment sans réponse.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.