Logement - squats

Analyse et Mémoire > Logement

Confiné·e·s : pour renverser le capitalisme, prenons le temps de nous organiser et de nous fédérer !

Le collectif Laisse Béton, qui avait appelé à une manifest’action le 29 février à Nantes contre les projets destructeurs, inutiles du grand Ouest, appelle au développement de Zones d’Autonomie Définitives pour libérer des espaces de l’emprise capitaliste. Pour résister aux attaques à venir, il sera nécessaire de coordonner aussi bien les zones à défendre que les épiceries solidaires. En nous reliant, nous pourrons renforcer notre autonomie. Alors prenons le temps de l’organisation, de la construction d’outils pour renforcer nos alternatives radicales de sortie du capitalisme !

Analyse et Mémoire > Squats

La solidarité est une arme ?

Quand le gouvernement a annoncé l’isolement généralisé face à l’épidémie de covid-19, la question de la situation des personnes les plus en galères sur Toulouse et alentours s’est posée. Sous le slogan "notre solidarité n’est pas confiné" s’est organisé un réseau d’aide pour pallier aux besoins de premières necessités.En quelques mots, il s’agit de plus de 1600 personnes qui trouvent un plus à leur quotidien grâce à la mobilisation de plus d’une dizaine de points de collecte . Plus de 40000 euros récoltés via des dons et toute une série d’efforts pour avoir accès au dispositif existant (banque alimentaire) pour constituer un stock suffisant contre l’avis de la préfecture. L’ensemble des dons étant néttoyé afin d’assurer un maximum de sécurité sanitaire. Cette action pose néanmoins toutes une série de question.

à venir > Rapports sociaux de genre

Pour un 1 er mai revendicatif : Tou-te-s dans la rue le 1 er mai, confinement ou pas !

Salut à vous, ami-es, camarades,
nous sommes quelques-un-es à en avoir marre d’être confiné-es, marre des discours dominants qui cachent encore et encore la violence du système, marre d’être impuissant-es face à une dépossession aggravée de nos vies.
Alors : qu’est-ce qu’on fait le 1er mai ?
À Gap,on sera dans la rue. On espère nombreux-ses, mais qu’importe.

Fil d’info > Logement

On ne paie plus !

La campagne internationale pour ne plus payer s’installe à Toulouse ! Tandis que nous galérons, l’Etat et les propriétaires continuent à s’enrichir sur nos fatigues. Quitte à être en temps de crise, autant qu’eux et elles aussi la payent ! Ne plus payer son loyer, non seulement parce que c’est désormais mathématiquement impossible, mais aussi parce qu’on peut se demander pourquoi payer pour avoir l’autorisation de se loger ?
Si vous êtes vous aussi dans la galère contactez nous qu’on se regroupe. Et si vous pouvez payer ne le faites pas de suite en solidarité avec ceux qui peuvent pas :)

Ailleurs > Logement

Appel à la grève des loyers

La proposition d’une grève des loyers se propage depuis quelques jours, parallèlement au coronavirus, en réaction à la crise politique, économique et surtout sociale qu’il provoque, qui vient s’ajouter à ladite « crise sanitaire » qui dure depuis quelques temps.

Fil d’info > Squats

Notre solidarité n’est pas confinée !

Ce n’est pas nouveau, en cas de crise, ce sont les plus précaires qui trinquent.
Depuis le confinement, les personnes mal logées, souvent avec peu ou pas de ressource, sont encore plus isolées de la solidarité et de l’entraide pour vivre dignement. Certain·es qui avaient des petits boulots les ont perdus. Il est désormais difficile d’accéder aux colis alimentaires, de faire la manche ou de faire de la récupération de nourriture. En soutenant les habitant-es des squats, ils-elles seront moins isolé-es et leurs conditions de vie (alimentaire et sanitaire) pourront être améliorées.
Nous appelons donc à une solidarité de quartier, puisque le début du confinement nous a prouvé qu’elle existait.

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | ... | 33 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-