[SUIVI] Ni État, ni Corona - dernière MAJ le 21/04

La pandémie en cours lance un défi aux maigres marges d’autonomie dont nous disposons encore. La situation actuelle nous pose énormément de questions. Alors que l’on ne sait rien (ou si peu) du danger et des moyens de s’en défendre, comment se prémunir, prendre soin de ses proches, ne pas rester isolé·es et ne pas non plus laisser la question sociale entre parenthèses ? Comment aussi ne pas laisser les coudées franches à l’État pour imposer son ordre et expérimenter l’état d’exception ?

On pense ici qu’éviter de propager l’épidémie est une base nécessaire mais qu’elle n’est pas suffisante pour enrayer une catastrophe dont les conséquences ne sont pas seulement sanitaires mais également sécuritaires, économiques, politiques et sociales. Tentative de suivi de celles-ci, sur Toulouse et la région, avec recueil des ressources pour penser et agir là où on est, dans la mesure de ses moyens, sans mytho et sans parano. Tout en gardant en tête que la seule « guerre » en cours en France reste la guerre sociale.

Peut-être que ce qui nous reste c’est de ne pas perdre de vue que ce qui arrive n’arrange rien pour personne. Rester chez soi pour se mettre à l’abri n’a pas de sens quand on a pas de chez soi et que chez soi n’est pas un abri. Pour plein de meuf et d’enfant ce peut être un véritable cauchemar, pour plein de personne à la rue c’est un problème générale. Comme d’hab ici pas de solution toute faite mais un relais de ce qui se fait...

Quelques ressources

Un réseau de solidarité, intitulé #COVID-ENTRAIDE, est entrain de se monter à une échelle nationale sur l’application Telegram avec de nombreux groupes thématiques et locaux.

Pour la liste complète, il existe un annuaire.

À un niveau local, il existe un groupe de discussion pour l’Occitanie, un pour Toulouse et un canal de diffusion pour FoixPlusieurs groupes existent également sur Facebook, quartier par quartier.

JPEG - 223.9 ko
JPEG - 266.2 ko
Également un réseau de ravitaillement des squats et des personnes en galères pour Toulouse
Une récolte de thune pour les TDS (travailleuses et travailleurs du sexe) précaires

La cagnotte est organisée par l’association Grisélidis pour les TDS de la région toulousaine


Coronavirus et droit du travail, pour ne pas que les patrons imposent leurs lois

Confinement ou pas, la répression tombe souvent sur les mêmes. Pour ne pas se ruiner à chaque sortie, des conseils pour ne pas payer ses amendes.
Un appel à la grève des loyers et des factures d’énergie

Mises à jour

  • Notre solidarité n’est pas confinée, nouveaux lieux de collectes !

    •Mardi & Jeudi : 11h-13h
    36 rue de la Colombette (librairie Floury)
    •Mardi & Jeudi : 17h-19h
    58bis rue de Soupetard

    Les infos sur les autres lieux de collectes, la distribution, etc sont à retrouver ici

  • Nouvelles du début avril

    ↪️ [lOGEMENT ET BOUFFE POUR TOU·TE·S]
    #LePuyEnVelay
    La préfecture de la Haute-Garonne vient de couper l’aide alimentaire d’environ 1 000 personnes car ces personnes ne figurent sur SA liste des squats et bidonvilles. Le CEDIS31 nous rappelle qu’elle sait pourtant les trouver quand il s’agit d’expulser !

    ↪️ [LETTRE OUVERTE DE LA CREA]
    #Toulouse
    « Nos vies ont basculé le premier jour du confinement, ce 17 mars 2020. Nous avions peu, maintenant nous n’avons plus rien. On survivait, maintenant on crève de faim. Les fermetures brutales des réseaux d’aides alimentaires, des cabinets d’avocats, des écoles, des cabinets médicaux, des bureaux d’aides sociales nous plongent dans des situations de grande détresse et nous rendent encore plus démunis. Alors de fait, nous sommes obligés de nous exposer, que l’on soit malades ou en bonne santé, sujets à risques ou âgés. » . Voir la lettre

    ↪️ [RECHERCHE DE LOGEMENTS VIDES]
    #Toulouse
    Si vous disposez d’un logement libre contactez Collages Feministes Toulouse : cela pourra permettre à une femme de se protéger des violences conjugales pendant le confinement ! À faire tourner ! Collages Féministes Toulouse est aussi joignable par mail ( collagesfeminicides31@gmail.com ) / Twitter / Facebook / Instagram)

    ↪️ [SOLIDARITÉ, RÉCUP ET REDISTRIBUTION CONTINUENT]
    #Toulouse
    Le réseau de ravitaillement tourne à plein. De nouveaux lieux de collecte ont d’ailleurs été mis en place.
    Si vous mêmes ou des personnes que vous connaissez se sentent de tenir des permanences, une fois par semaine ou plus, vous pouvez écrire à l’adresse confinement-solidaire31@riseup.net. Il y a également une recherche de nouveaux points de collecte.

    ↪️ [UN AVION À RÉACTION, PIROUETTE, CACAHUETES...]
    #Travail
    Airbus se donne le beau rôle en faisant voler ses avions pour ramener des masques. En oubliant de dire qu’il pique dans ces « convois humanitaires » pour sa pomme. Selon Mediapart Airbus a aussi bénéficié d’un « passe-droit » avec l’aide de l’État pour bénéficier prioritairement de stocks de masques produits par 3M afin de pouvoir maintenir sa production.

    ↪️ [GRATUIT, MAIS PAS TROP QUAND MÊME...]
    #Toulouse
    Les transports Tisséo sont gratuits depuis quelques jours. Mais cette politique a changé le 2 avril, si on n’a pas d’abonnement il faut acheter un ticket, qui pourra ensuite être remboursé si on en fait la demande. Cette décision est justifiée par le besoin de mesurer la fréquentation des transports qui aurait baissé de 90%...et pour « gérer les débordements provoqués par la gratuité » selon Jean-Michel Lattes, adjoint aux transports...
    Et aussi les contrôleurs continuent de bosser, malgré la gratuité...

    ↪️ [QUESTION D’ÉPOQUE]
    #Enfermement
    Les prisonniers de Muret qui fabriquaient jusqu’à présent des gilets jaunes vont désormais coudre des masques. « Un geste civique, utile à la collectivité » selon un surveillant relayé par la presse locale. Une des rares occupations possible en taule, mais sans code du travail et avec un SMIC (théorique) à 1€60 de l’heure. Sans oulier que c’est aussi une question de survie actuellement en prison, à l’heure ou les parloirs n’existent plus.

    ↪️ [DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE]
    #Sabotage
    Un radar tourelle a été scié puis brûlé la semaine dernière près d’Auterive.

    ↪️ [ACAB]
    #Répression
    Depuis le début du confinement obligatoire les flics restent scotchés (comme d’habitude) à la place Arnaud Bernard et y multiplient les contrôles... Les rares personnes passant par là n’ont en général pas de logement, donc nul part où se confiner, ou bien viennent pour des soins à la Case Santé... Les flics s’en prennent également au personnel y travaillant.

    ↪️ [GUERRE DES CLASSES]
    #Toulouse
    Après avoir balancé des grenades de décencerclement sur dix jeunes sortis de leurs immeubles sans attestations, la mairie laisse planer l’hypothèse d’un d’un couvre-feu à Toulouse.

    ↪️ [LES MILOUFS AUTOUR DES CENTRES COMMERCIAUX]
    #Répression
    L’opération « Résilience » s’installe doucement à Toulouse. Pour l’instant les militaires surveillent des lieux considérés comme stratégiques et sensibles : hôpitaux et centre commerciaux. Promis, pour l’instant, ces militaires ne serviront pas à imposer le confinement.

    ↪️ [L’ÉCONOMIE OU LA VIE ?]
    #Rodez
    Depuis le 17 mars les patrons de l’usine Bosch de Rodez bataillent pour que le travail reprenne, alors que les ouvrières et ouvriers ont exercé leur droit de retrait. Ils et elles fabriquent des pièces pour les moteurs diesels, bref rien d’essentiel en cette période. La direction profite de ce conflit pour faire planer la menace d’une réduction du nombre d’employé·e·s de l’usine, si la production venait à redémarrer.

    ↪️ [LE TRAVAIL C’EST LA SANTÉ]
    #Tocard
    Depuis sa résidence secondaire, Marc Ivaldi, économiste, prof à la Toulouse School of Economics (TSE), et surtout militant et cadre des Républicains, mise sur le sacrifice des classes populaires pour sauver l’économie : il propose d’« Abandonner tout ou partie de nos droits aux vacances pour relancer la machine ». Non merci !

  • Appel à participation

    « Ni État, ni Corona », c’est un article hybride qui mêle recueil d’informations, relais d’initiatives, brèves et revue de presse. C’est une tentative collective de porter un regard critique sur les implications sociales, sécuritaires et sanitaires de la pandémie et sa gestion par l’État et les pouvoirs locaux.

    Jusqu’alors, cet article était régulièrement mis à jour par l’équipe d’animation de IAATA et quelques intérimaires débauchés pour l’occasion, mais notre main d’œuvre bon marché rechigne à télé-travailler depuis une dizaine de jours. Alors on fait appel à vous, qui lisez et contribuez au site, pour faire vivre cet article de manière collaborative.

    On va essayer de tenir au moins une mise à jour par semaine, plus si y’a du contenu. On se garde aussi la possibilité de modérer.

    Alors si vous voulez participer, c’est par ici : https://pad.riseup.net/p/iaata-ni-etat-ni-corona

  • Dimanche 29 mars - midi

    ↪️ [DES LUTTES SOUS LE CORONA]

    Le Collectif de Liaisons pour l’Autodéfense et la Solidarité de Classe (Classe) fait un appel à témoignage aux travailleurs et travailleuses de la "première ligne" : http://www.classeenlutte.org/2020/03/26/des-interviews-de-travailleurs-sous-covid-pourquoi/
    Une carte de boîte en lutte en europe est également mis à jour : http://www.classeenlutte.org/2020/03/26/cartographie-des-luttes-sous-covid/

    ↪️ [ON NE PAIE PLUS !]

    La campagne internationale pour ne plus payer s’installe à Toulouse ! Si vous êtes vous aussi dans la galère contactez le collectif par mail : onnepaieplus31[AT]riseup.net. Et si vous pouvez payer ne le faites pas de suite en solidarité avec ceux qui peuvent pas ;)
    Plus d’infos : https://www.facebook.com/Onnepaieplus31-102266224764670/

    ↪️ [LA DÉPÊCHE PRÉPARE LE TERRAIN AUX MILOUFS]

    La Grande muette s’avère très loquace dans le journal de la famille Baylet : https://www.ladepeche.fr/2020/03/27/la-11e-brigade-parachutiste-de-toulouse-face-au-coronavirus-preparer-limprevisible,8821996.php
    Extrait : « L’opération Résilience couvre trois grands domaines : le domaine sanitaire [...,] la logistique [...,] la partie sécuritaire, non pas pour veiller aux mesures de confinement, qui sont du ressort des forces de sécurité intérieures, police et gendarmerie, mais pour contribuer à assurer la protection de sites sensibles ou la surveillance de sites nécessaires à la lutte contre le Covid-19, lieux de stockages, de dépôts de matériel médical.
    Y compris autour des hôpitaux ?
    Les modalités resteront à déterminer et n’ont pas forcément vocation à être diffusées, mais l’objectif d’accroître la surveillance autour des sites de santé publique est envisageable, oui. »

    ↪️ [PENSER AU-DELÀ DE LA PANDÉMIE]

    Repenser l’Apocalypse : un manifeste anti-futuriste autochtone
    « La fin est proche. Ou est-elle déjà venue et repartie auparavant ? » – Un ancêtre
    Pourquoi pouvons nous imaginer la fin du monde, mais pas la fin du colonialisme ? Nous vivons le futur d’un passé qui n’est pas le nôtre. C’est une histoire de fantaisies utopiques et d’idéalisation apocalyptique. C’est un ordre social global pathogène de futurs imaginés, construits sur le génocide, l’esclavage, l’écocide et la ruine totale.
    http://www.chrisp.lautre.net/wpblog/?p=5549

    ↪️ [CE QUE LE CONFINNEMENT FAIT AUX EMMURÉ·E·S]

    Le confinement en met plein la gueule aux personnes en prisons. Des infos et des nouvelles sur https://www.prison-insider.com/

  • Vendredi 27 mars, soir

    ↪️ [CHOPPER LE CORONA EN TAULE]

    Premier cas de coronavirus détecté au Centre de Détention de Muret, prison accueillant les détenus condamnés à des peines de plus de 3 ans. Les parloirs étant supprimés depuis une dizaine de jours, on imagine assez facilement que c’est pas par ses proches que ce détenu a choppé le Covid-19... On apprend que ce détenu a été transféré à l’Unité hospitalière sécurisée inter-régionale (UHSI) du CHU de Rangueil, une unité qui dispose de 17 lits pour accueillir les détenus de la région d’Occitanie malades du coronavirus. Force à lui ! Liberté pour tou·te·s ! https://actu.fr/occitanie/muret_31395/au-sud-toulouse-premier-cas-coronavirus-detecte-prison-centre-detention-muret_32580683.html
    Dans toutes les prisons l’administration pénitentaire comptabilise 21 détenu·e·s positif·ve·s ce midi et 471 en « confinement sanitaire »...

    ↪️ [ÇA CONTRÔLE SEC À ARNAUD B]

    C’est le torchon du métro, 20minutes, qui le raconte. Hier matin, main dans la main (en se contaminant sûrement), « les polices municipale et nationale ont conjointement procédé à un vaste contrôle des habitants en vadrouille du côté du quartier Arnaud-Bernard, en centre-ville. Piétons, cyclistes, passagers de bus, automobilistes, quelque 300 personnes ont été priées de produire leur fameuse dérogation. » Grande surprise : nulle trace de ce type d’opérations aux Carmes. Les autres lieux où la Police Nationale se vante de ses contrôles ? Les Izards et le Mirail. Toute ressemblance avec une période hors « état d’urgence sanitaire » est purement fortuite... Dans la soirée,on pouvait également voir Moudenc dans un reportage tv vantant les mérites de l’utilisation des caméras de la ville pour traquer les personnes ne respectant pas le confinement.

    ↪️ [LA FLICAILLE NOUS SURVOLE]

    On pouvait s’en douter puisque c’est déjà le cas dans plein d’autres départements, mais c’est maintenant officiel : en Haute-Garonne, les gendarmes utilisent drones et hélicoptères pour surveiller la population et leur gueuler de rentrer chez eux.

    ↪️ [LA GAZETTE DÉCONFINÉE #02 EST LÀ !]

    Depuis la plaine et les motagnes ariégeoises nous arrive le numéro 2 de La Gazette Déconfinée :
    « Cette gazette ariégeoise à été lancée avec l’annonce du confinement. L’idée est de partager nos vécus, nos coups de flippe, nos tournages en rond, des textes qui nous ont parlé… La gazette des confinées est composée d’un panel de point de vue nécessairement contradictoire, comme ce qui se passe dans nos têtes. »

    ↪️ [QUESTIONNER LE CONFINEMENT]

    La Bogue publie des textes de personnes qui ont décidé de ne pas se confiner.

    • Corona mi amor : https://labogue.info/spip.php?article713
      "Depuis le début du confinement, nous avons été quelques-un.e.s à faire le choix de continuer à se voir, de continuer nos activités et globalement sans accorder plus d’attention à des mesures d’hygiène, désormais dites « gestes barrières » contre ce virus, sauf quand une des personnes de notre entourage le demandait."
    • Déconfiner : https://labogue.info/spip.php?article715]
      "Non, je ne vois pas le sens de faire le rebelle de service, surtout à peu près tout seul. Mais tout ça pour dire aussi que j’aimerais bien pouvoir affirmer « ce confinement c’est de la merde » sans recevoir un discours moralisateur ou un procès en irresponsabilité. Et peut-être, plus tard, débattre, discuter plus largement et collectivement, et se permettre, avec le peu d’infos qu’on a, de remettre en question la politique qu’on nous impose actuellement."
    • Con finement : https://labogue.info/spip.php?article716
      "pourquoi se confiner ? pour moi ce petit choix mêle peurs, prétentions révolutionnaires, connaissances scientifiques et complicités."

    ↪️ [PETIT PROPRIO CHERCHE EMBROUILLES]

    Julien travaille à Airbus. Il est propriétaire de plusieurs appartements à Toulouse et Carcassonne. Au début du confinement, grand seigneur, il avait proposé de mettre à disposition deux de ses apparts gratos pour des soignant·e·s (enfin, pour un mois seulement, point trop n’en faut). Dix jours plus tard, le revoilà avec une toute autre proposition à l’attention de celles et ceux qui voudraient faire grève des loyers : « Ça coûte moins chère de payer quelqu’un afin de rendre un locataire tétraplégique qu’une procédure d’expulsion ». C’est un peu bête de proférer ce type de menaces quand on n’est pas anonyme et qu’on a des comptes sur tout un tas de réseaux sociaux comme Facebook ou Copains d’avant et qu’on a même une entreprise enregistré à son nom... : https://twitter.com/2020Greve/status/1243255145946918914

    ↪️ [POUR L’ARRÊT IMMÉDIAT DES PLATEFORMES DE LIVRAISONS DE REPAS & L’INDEMNISATION DES LIVREUSES ET LIVREURS !]

    Communiqué commun de différentes organisations de livreuses & livreurs : https://twitter.com/_CLAP75/status/1243243676555513858

    Côté droit du travail, le code est open bar. Alors que Franprix (et surement bien d’autres) emploie depuis le début du confinement des auto-entrepreneurs pour remplir les rayons et faire la caisse, d’autres entreprises font signer des décharges de responsabilité à leurs salarié.es qu’elles envoient au turbin sans protections. https://www.lejdd.fr/Economie/coronavirus-ces-entreprises-qui-font-signer-des-decharges-aux-salaries-pour-eviter-les-proces-3958042

    ↪️ [TÉLÉPERFOMANCE]

    Certaines centrales téléphoniques de l’entreprise Teleperformance, « leader mondial de la gestion de l’expérience client omnicanal » ont fermé. Mais pas celui de Blagnac. L’État met la pression pour que ces calls centers qui assurent certains numéros verts, dont celui mis en place pour le Coronavirus, fonctionnent. Pourtant des salarié·e·s sont malades, et l’inspection du travail a remarqué qu’aucune mesure d’hygiène spécifique n’avait été mise en place.

    ↪️ [SAUVER L’ÉCONOMIE]

    Les pays du G20 ont annoncé qu’ils comptaient injecter « plus de 5000 milliards de dollars » dans l’économie mondiale.
    Comme ce type de nombres ne parle à personne, petit truc trouvé sur Twitter sur la différece entre 1 million et 1 milliard :
    « 1 million de secondes = 11 jours
    1 milliard de secondes = 32 ans »
    Donc : 5 mille milliards (ou 5 billions) de secondes, ça fait 1585 siècles.

    ↪️ [DÉTOURNER WAZE]

    Une idée qui circule sur les réseaux Gilets jaunes :
    « L’application Waze ne va plus proposer de signaler la présence des flics. Nous pouvons par contre signaler la présence d’animaux morts / errants (fonctionnalité qui existe encore) ;-)
    👮 = 🐷🐔🐶... »

    ↪️ [MANIF DES FENÊTRES]

    Samedi 28 mars à 18h, à l’occasion de cette journée européenne contre le mal-logement, DAL appelle à une manif des fenêtres : https://twitter.com/DALToulouse31/status/1243489050310266880
    L’objectif : faire du bruit, des applaudissements, chanter des slogans, avec ou sans casseroles, en musique, avec banderoles et affiches,...

  • 🔴 Ni État, ni Corona - jeudi 26 mars, soir 🔴

    ↪️ [« AIDER CEUX QUI EN ONT BESOIN »... PAR JEAN-LUC MOUDENC]

    Le maire de Toulouse sort plus de 30 millions d’Euros de son chapeau pour soutenir les entreprises et les commerces. Les personnes vivant à la rue, celles et ceux qui vont galérer pour payer le loyer de leur HLM, les associations et les autres apprécieront...

    ↪️ [VIVE LE VENT, VIVE LE VENT...]

    Conformément aux nouvelles règles du confinement, les marchés sont fermés à Toulouse depuis hier...sauf les halles des Carmes, de Saint Cyprien et Victor Hugo.

    ↪️ [LA DÉPÊCHE OU LA VIE ?]

    À cause du manque de personnel et pour ne pas (trop) mettre en danger facteurs et factrices, la Poste n’assure plus les tournées de distribution qu’un jour sur deux. C’est un problème pour la famille Baylet, propriétaire du groupe la Dépêche du Midi qui veut voir ses torchons locaux chaque jour dans les boîtes aux lettres. Le « journal de la Démocratie » envisage de porter plainte.

    ↪️ [ACAB CEPENDANT]

    60 flics municipaux toulousains étaient confinés depuis 5 jours suite à des cas de Covid19. Leur confinement a pris fin prématurément, au risque de contaminer plus de monde puisque la mumu peut désormais contrôler et mettre des prunes pour non-respect du confinement.

    ↪️ [CRÈVE LA TAULE]

    Après que le Ministère de la Justice ait refusé de libérer les détenu·e·s, la matonnerie veut les faire trimer pour fabriquer des masques... https://twitter.com/OIP_sectionfr/status/1243090756207882240

  • 🔴 Jeudi 26 mars, matin 🔴

    ↪️ [SOUTIEN AUX TDS]

    L’association Grisélédis met en place une cagnotte : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/q992ui58
    Pour soutenir les travailleurs.euses du sexe, parce qu’"en cette période de confinement les travailleuses et travailleurs du sexe font partie des plus impacté.es, des plus précarisé.es et des grand.es oublié.es du gouvernement. Pour aider les travailleur.euses du sexe les plus précaires de la région toulousaine et pour que le confinement ne tue pas les plus discriminées, soyons solidaires !!"

    ↪️ [PÉTITION DES PROF·FE·S ET PERSONNEL·LE·S DU COLLÈGE BERTHELOT]

    « Si la situation doit perdurer, ce qui va probablement se produire, il en va de la responsabilité du ministre de retrouver la raison :

    ↪️ [APPEL À LA GRÈVE DES LOYERS]

    https://iaata.info/Appel-a-la-greve-des-loyers-4117.html

    ↪️ ["TRAVAILLEZ PLUS POUR VIVRE MOINS"]

    Les ministres pensent à notre santé : ielles envisagent d’autoriser à travailler jusqu’à 60h semaines (contre 48h max jusqu’ici) dans certains secteurs (énergie, télécom, logistique, agroalimentaire...) tout en baissant le repos compensateur entre deux périodes travailler à 9h (contre 11h aujourd’hui). Cela ne vous aura pas échappé, vous êtes égalemenet conviées à participer à l’effort national en allant travailler dans l’agriculture... à moins que le gouvernement n’envisage une réouverture prochaine de ses frontière à ses travailleur-ses étranger-es qu’il aime tant exploiter ?

    ↪️ [LES INÉGALITÉS FACE À LA PANDÉMIE ET LE CONFINEMENT, UNE ÉTUDE SUR LYON]

    https://twitter.com/altercarto/status/1240942645750435842
    "Déjà "portées à l’urgence" en temps normal les populations des banlieues subissent ainsi une double pénalité. Ce constat vaut aussi pour d’autres populations vulnérables : les personnes âgées dans les foyers, les populations sans abri, etc...
    À cela s’ajoute le fait que les actifs occupés des banlieues constituent le gros du corps des "soldats de l’ombre" de la République aujourd’hui au front de "l’état de guerre" déclaré au virus et ses réquisitions éboueurs, chauffeurs livreurs, caissières..."

  • Mardi 24 mars - soir

    ↪️ [LES COLLABOS DE LA MACHINE À CONFINER]
    Waze supprime sa fonction de signalement des contrôles policiers.

    ↪️ [TON TÉLÉPHONE EST UNE POUKAVE]
    L’état d’urgence sanitaire, qui est entré en vigueur aujourd’hui, permet l’instauration par décret de géolocalisation des téléphones par bornage ou géolocalisation GPS

    ↪️ [LES CAMERAS ONT DES AILES]
    La gendarmerie sort l’hélico équipé de caméras thermiques pour surveiller les environs de Toulouse et crier de rester chez soi...

    ↪️ [NI CRA NI FRONTIERES]
    "En pleine pandémie de coronavirus, les autorités françaises continuent d’accompagner les migrants interceptés sur le territoire français jusqu’à la frontière italienne, vers l’une des régions les plus touchées au monde." https://www.infomigrants.net/fr/post/23645/malgre-le-coronavirus-la-france-renvoie-des-migrants-en-italie-du-nord-une-des-zones-les-plus-infectees-au-monde

    ↪️ [TOUT LE MONDE DETESTE UBER EAT]
    Les plateformes de livraison n’indemnisent pas tous les livreurs malades https://reporterre.net/Les-plateformes-de-livraison-n-indemnisent-pas-tous-les-livreurs-malades

  • Lundi 23 mars au soir

    ↪️ [RÉPRESSION ET MESURES AUTORITAIRES]

    • À différents endroits de France, les flics jouent avec leurs drones pour fliquer la population :

    • La liste des communes où des couvre-feux sont en place ou à venir très prochainement s’allonge d’heure en heure.En Occitanie, les dernières annonces concernent Narbonne, Marmande, Nîmes, Alès, Bagnols-sur-Cèze, Beaucaire, Saint-Gilles, Vauvert... À en croire Moudenc et Guyot, Toulouse serait pour le moment épargné.

    • « Un SDF qui vivait dans son camion s’est vu retirer son véhicule pour défaut d’assurance. Il aurait en outre écopé d’une amende pour non-confinement et ne serait pas le seul dans le cas, assure le GPS (groupement pour la défense du travail social) ». Plus globalement à Toulouse (comme ailleurs) l’État et l’épidemie compliquent beaucoup la vie des personnes sans logements. Les personnes diagnostiqué·e·s sont confinées dans des hôtels bondés, les autres restent en gymnase ou à la rue. France 3 Toulouse

    • Les avions ne tournent pas à vide malheureusement. L’État continue sa sale besogne d’expulsion des personnes migrantes, au risque de propager un peu plus la maladie. Plus d’infos sur Infomigrants.net

    ↪️ [SOLIDARITÉ]

    De nouvelles initatives se crééent à Toulouse :

    • Aide aux devoirs à Toulouse mise en place par le collectif « Vérité & Justice 31 »

    • Un réseau d’aide aux habitant·e·s des squats vient de se monter à Toulouse. Plusieurs lieux de récoltes de dons sont prévus, dans chaque quartier

    ↪️ [RÉVOLTES]

    • Les syndicats de l’administration pénitentiaire communiquent sur des mutineries dans au moins 12 prisons hier (dimanche) tout au long de la journée : - MAUBEUGE : Mutinerie causant de nombreux dégâts. 100 détenus / LONGUENESSE : Mutinerie causant de nombreux dégâts. 30 détenus / MEAUX : Refus de réintégrer de 57 détenus / NANTES : Refus de réintégrer de 40 détenus / - CARCASSONNE : Refus de réintégrer de 11 détenus / MOULINS : Refus de réintégrer des détenus / LIMOGES : Refus de réintégrer de 25 détenus / RENNES : Refus de réintégrer de 50 détenus / SAINT-MALO : Refus de réintégrer de 2 détenus / NICE : Refus de réintégrer de 30 détenus / FLEURY-MÉROGIS : Refus de réintégrer de 250 détenus / UZERCHE - Une partie des bâtiments est complètement détruit, 250 cellules inutilisables, les ERIS ont procédé à des centaines de transferts dans la nuit.

    Courage et soutien à tous-tes les enfermé·es !

    Aujourd’hui le ministère de la Justice annonce la (future) libération anticipée de 5 000 détenu·e·s. Pas de quoi s’enthousiasmer, il restera plus de 65 000 personnes enfermé·e·s pour 60 000 places.

    • La ville d’Auch s’est illuminée de quelques départs d’incendie de poubelles et de voitures dans le weekend. Une réaction, selon le torchon local à la répressions du non respect du confinement.

    ↪️ [PENSER LA PANDÉMIE]

    • Un peu de recul socio-historique avec un article de Bastamag

    ↪️ [WORK MUST GO ON !]

    • Pendant ce temps, Airbus a reçu 20.000 masques pour ses employé·es français·es (3/4 par jour) pour permettre de faire redémarrer la production. L’entreprise controlerait aussi la température de ses salarié·e·s grâce à l’instalation de caméras thermiques...

    • Le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, fait le tour des médias pour demander la nationalisation « d’entreprises françaises mises en difficulté par le coronavirus ». Et quand le Medef demande de nationaliser les entreprises, autant dire que c’est pas pour le bien-être des salarié·e·s... Sauvons des vies, pas l’économie !

    ↪️ [POUR EN FINIR AVEC LE TRAVAIL]

    • Pénicaud veut que les chantiers reprennent, les travailleurs et travailleurs s’y opposent.
    Extrait d’un communiqué du Syndicat Local Construction Bois et Ameublement 31, affilié à la CGT 31 :

    "Nous sommes d’accord avec le banquier Macron : « c’est la guerre ». Mais nous ne combattrons pas sous ses ordres.
    Les travailleurs doivent donc se mobiliser, avec leurs syndicats, pour lutter contre le virus et sa propagation. Partout où les patrons veulent nous faire reprendre le travail, nous devons opposer notre droit de retrait, avancer la « faute inexcusable de l’employeur » et même nous mettre en grève. Cet acte de résistance n’est pas seulement indispensable pour nous protéger. C’est aussi le seul moyen de lutter contre la propagation dans notre famille et dans les entreprises.
    Nous devons imposer que les matériels et EPI soient en priorité transmis aux personnels de santé qui sont en première ligne et en manquent cruellement. Les applaudir le soir à la fenêtre, c’est sympa. Mais la solidarité matérielle concrète, c’est mieux !

    Nous ne lutterons pas seulement contre le virus. Nous devons aussi combattre un système économique et ceux qui le gèrent et en profitent. Car ce sont eux les responsables de la pandémie." La suite à lire sur le site

  • Dimanche 22 mars - midi

    ↪️ [COUVRE-FEUX]

    La liste des villes qui imposent des couvre-feux s’allonge d’heure en heure, instaurés par les préfectures ou les mairies.
    En Occitanie, on compte déjà Montpellier, Perpignan et Béziers

    ↪️ [SURVIVRE AU VIRUS : TRUCS & ASTUCES D’ANARCHISTES]

    Les Marseillais·e·s de MIA relaient la traduction d’un article des Nord-Américain·e·s de CrimethInc. qui vaut la lecture ! C’est une proposition qui vise à reprendre les modes d’organisations anarchistes pour survivre au virus, en mettant en place des groupes affinitaires, avec une culture de la sécurité commune, imbriqués dans des réseaux d’entraide. Ce texte articule également une critique de l’État et de sa gestion policière de la situation avec la proposition de quelques stratégies de résistances : grève des loyers, des factures, du travail.
    🔗 https://mars-infos.org/survivre-au-virus-une-methode-4912

    ↪️ [LES GJ, ÇA SERA JAMAIS FINI]

    Il aura donc fallu une pandémie mondiale qui risque de décimer une partie de l’humanité pour que les Gilets Jaunes se mettent en pause.
    Hier, premier samedi sans GJ depuis le 17 novembre 2018. Il y a donc eu 70 actes, le 71ème est reporté, mais à quand ?
    Ça nous rend tout chose de penser à tous ces samedis passés dans les rues de Toulouse, aux actions, aux rond-points occupés.

    ↪️ [ÇA RACKETTE SEC !]

    Vendredi 20 mars au soir, Étienne Guyot, le préfet d’Occitanie, a fait un point. 17 000 contrôles et 520 prunes avaient été foutu en Haute-Garonne les dernières 24 heures. À 135 euros l’amande (et encore... c’est 375€ si c’est pas payé dans les 45 jours), ça fait 70200 € dans les poches de l’État, rien que sur le département, en un seul jour. À ce rythme là, pas de quoi s’inquiéter : il va y avoir de quoi payer le loyer et les factures des boîtes qui, tous les jours, nous exploitent.

    ↪️ [UNE PETITE QUESTION]

    Sur Twitter, on s’interroge : « A 20h on applaudit ceux qui essayent de nous sauver, à quelle heure on hue ceux qui veulent nous tuer ? »

    ↪️ [LECTURES & INFOS]

    Un blog qui donne des nouvelles de la pandémie partial et partiel : https://dernieresnouvellesdelapeste.noblogs.org/ Extrait "A la servitude volontaire s’est ajouté le désir de soumission et la jouissance d’une fin du monde avec frigo et Netflix. Ne pouvoir enfin être stimulé que par son smartphone sans culpabiliser. A moins que ceux qui ont fuit dans les campagnes recréent des phalanstères et les faux joggers des villes ne s’entraînent pour la reprise des hostilités après 45 jours de méditation."
    Et pour celles et ceux qui voudrait approfondire l’aspect téhorique dans une approche communisatrice :

    ↪️ [QUELQUES NOUVELLES DE SEYSSES]

    Un détenu de la maison d’arrêt pour hommes de Toulouse Seysses est parvenu à faire sortir une vidéo de la taule vendredi soir.
    Il y raconte la situation à l’intérieur (des malades, plus de cantines, plus de parloirs...)
    La vidéo est visible ici : https://twitter.com/iaata_info/status/1241367099345375232
    Hier soir, quelques nouvelles ont traversé les murs d’enceinte : une révolte a éclatée dans la soirée à la maison d’arrêt.
    Cette révolte s’inscrit dans un mouvement plus général un peu partout dans les tôles surpeuplés. Plus d’une douzaine de prisons seraient concerné par des mouvements et des appels circulent pour accentuer la révolte : https://lenvolee.net/il-faut-quon-bloque-en-promenade-messages-de-prisonniers-de-france-en-reaction-au-confinement-des-prisons/

    ↪️ [LA PANDÉMIE TUE LES PLUS FRAGILES]

    La pandémie accentue les inégalités et empire les situations des personnes en difficulté. La bande de Gaza risque d’être une cruelle illustration, deux cas ont été diagnostiqué.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.