Pour des radios libres

Tribune écrite collectivement lors des rencontres des Radios Libres du 10 au 14 juillet 2019 à Toulouse.

Bénévoles/ producteurs d’émissions, salarié.es, technicien.ne.s et administratrices.eurs de radios associatives et libres, nous sommes venu.es de toute la France pour nous rencontrer, partager autour de ce média qui nous anime.
Sans avoir eu besoin d’échanger un mot ou un micro, nous sentons à quel point, pour chacun.e d’entre nous, la radio fait sens. Proche, irrévérencieuse, drôle, subversive, pirate... si nos manières de faire et de vivre la radio sont plurielles, il y a néanmoins des bases que nous partageons.
Nos radios associatives ne sont pas épargnées par le climat social actuel, ni par de nombreuses logiques qui découlent du système libéral, colonial et hétéro-patriarcal.

Nous avons souhaité, ensemble, prendre position et nous offrir une vision emplie de lendemains et de radios qui chantent.

Aussi, les membres réunis, en assemblée, ce 14 Juillet 2019, lors des rencontres de radios libres affirmons que :

1/ pour nous, une radio dite libre devrait être :

° un média qui ne dépend pas d’intérêts commerciaux.

° un média qui offre des espaces d’expression politique et artistique à des voix exclues des médias mainstream.

° une radio construite, pensée, animée par ses bénévoles et soutenue, si besoin, par des salarié.es.

° un outil de relais des luttes, des voix invisibilisées, des paroles d’habitant.es et de celles.eux de passage.

° un outil d’auto-organisation de groupes minorisé·es.

° un espace d’échange des savoirs, d’auto-organisation, de réflexion collective permettant la remise en question et le regard critique, essentiel·les à la santé de nos radios.

2/ Être membre d’une radio libre, c’est être en lutte :

° contre un modèle économique qui nous précarise toujours plus, que ce soit au niveau de l’emploi, des fonds publics ou encore des subventions locales.

° contre les logiques de pouvoir.

° contre les logiques de dominations masculines, sociales, racistes, hétéronormatives, validistes et toute autre logique d’exclusion.

° contre l’entre-soi, lui préférer l’ouverture et la confrontation constructive.

° pour des pratiques horizontales, en privilégiant des modes d’organisation collective entre salarié·es, membres du bureau et productrices.eurs d’émissions de la radio.

L’Assemblée a également tenue à se positionner face à des situations vécues, passées et présentes au sein de radios consœurs.

Aussi nous condamnons l’exclusion de trois émissions de radio kaléidoscope a Grenoble. « Dégenré.E » « Micro-ondes » et « Parloir libre » en avril dernier. Cette situation est le résultat d’un dysfonctionnement qui a permis à son président, depuis des années, de confisquer les prises de décisions et de les orienter de manière unilatérale, sans concertation avec bénévoles et salariés.
A sa retraite, cet outil, détourné de manière non démocratique, a été utilisé par le nouveau président afin d’éliminer toutes les paroles subversives et les espaces de critiques qui sont rares dans ce monde.

Nous condamnons la pression au travail, l’absence des bénévoles/productrices.eurs et/ou des salarié.es dans les organes décisionnaires. Nous condamnons l’enracinement et le manque de transmission qui peuvent avoir lieu en leur sein.

Nous condamnons aussi la répartition genrée des tâches au sein de nos radios, dans lesquelles, trop souvent, les femmes ont à gérer les tâches administratives et celles de soin alors que les hommes s’occupent de la technique et des postes de direction.

Une pensée pour nos grands-mères pirates,

Sachez que nous lutterons,pour que des espaces de paroles dissidentes, continuent à faire bande sur la FM .

A la santé des Radios Libres !

Des membres de l’émission « Détricoteuses » de JET FM
Une membre de Radio Vassivière
Christophe Audre de Radio Zinzine
Des membres de l’émission Brasero sur canalsud
Une membre de l’émission La Cucaracha sur le Web
Des membres de canalsud
Des membres de VoyL sur canalsud
Des membres de Radio D’ici
Le Feu, la rage, l’orage : des membres de Radio Piquez
Des pirates de Abysses FM, Radio Surouate, Plijadur FM, Gérin Fm
Des membres de Radios Rageuses
Radio RDWA
Des membres de l’émission midinal sur Radio Piquez
Les infos du Jeudi Soir sur Radio Zinzine
Michael Haggerty
Des membres de Radio Galère
Un membre de Radio St Affrique
Une ancienne chroniqueuse de Campus Lille
Ex membre de Radio Kaléidoscope

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.