Présentation du livre "Le pari de l’autonomie" au CRAS

Les luttes autonomes dans l’Espagne des années 1970 : quelle histoire pour quelles luttes ?

Présentation du livre « Le pari de l’autonomie, récits de luttes dans l’Espagne des années 70" au CRAS

En présence de Joni Melavo, l’un des traducteurs de l’ouvrage et de Fernando, protagoniste de cette période à Valence (Espagne)

JEUDI 23 MAI 2019

au CRAS
39, rue Gamelin 31100
métro Fontaine-Lestang

19 h 30  : Accueil - Apéro - Tapas

20 h 30 : Présentation du livre, débats…

Grèves générales, comités d’usines, mutineries dans les prisons, mobilisations massives face à la répression, apparitions de groupes autonomes au sein des conflits et prise en main de la vie de quartier ; le moins que l’on puisse dire, c’est que les années 1970 ont été mouvementées en Espagne.
Petit plus, ces luttes avaient dans leur ensemble développé une méfiance bien sentie envers toute représentativité. La solidarité, l’auto-organisation et l’action directe étaient alors opposées aux tentatives de récupération ou de prises de pouvoir menées par les partis et les syndicats.

À tel point qu’il faudra cinq bonnes années au nouveau régime démocratique pour liquider ces aspirations au potentiel révolutionnaire.
C’est cette époque et ce mouvement peu connus en francophonie que le livre Le pari de l’autonomie nous donne à connaître.
En partant de ce recueil de textes et de témoignages, nous pourrons réfléchir à ce que ces luttes peuvent nous apporter aujourd’hui. Voir en quoi l’autonomie des luttes garde toute son actualité pour qui veut se défaire de tout pouvoir. Questionner les organisations formelles (même libertaires). Et encore bien d’autres choses. Mais dans tous les cas, penser comment la réappropriation de « notre » histoire des luttes peut nous servir pour nos combats actuels et à venir.

Le pari de l’autonomie : récits de luttes dans l’Espagne des années 70.
Éditions du Soufflet, 2018,
304 pages. 7,50 euros.

Ce livre est disponible au CRAS.

Le CRAS (Centre de recherches sur l’alternative sociale) est une association créée en 1976 qui gère depuis 1986 un centre d’archives d’histoire sociale (voir l’historique sur notre site). Elle est affiliée à la Fédération internationale des centres d’études et de documentations libertaires (FICEDL).
Les histoires des luttes passées ou présentes, celles des choix, des refus et des ruptures sociales, des moments de révolte, d’initiatives alternatives bouleversant l’ordre établi, sont toutes importantes à nos yeux. Pour éviter qu’elles soient effacées ou réécrites par les tenants du pouvoir, les dominants, pour légitimer leurs oppressions, les archives ont leur rôle à jouer. On ne peut abandonner les récits des luttes aux mains des officines de l’État.
L’association a pour objectif de rassembler, de conserver et de rendre accessibles les traces matérielles des luttes émancipatrices et tout autre document critique sur la société. Elle participe à une œuvre concrète d’utilité sociale : faire vivre une mémoire subversive contre l’amnésie générale organisée.
Ces archives sont vivantes, elles contribuent à la fabrication d’outils d’information et de réflexion. Elles peuvent fournir une base documentaire historique pour enrichir la réflexion et la compréhension du monde et mieux investir les luttes en cours ou à venir.
Le fonds est privé, ouvert au public, l’association conserve un droit de réserve. L’essentiel des archives couvre la période de la fin des années 1960 à nos jours. Elles sont consultables, directement au local, sur rendez-vous, et en partie sur notre site internet.
Elles sont constituées de témoignages, textes, tracts, brochures, journaux, livres, affiches, photos, articles de presse, autocollants, films, documents numériques audio et vidéo...
L’autonomie politique et financière est une garantie minimale pour une gestion pérenne de ce fonds. La conservation des archives a un coût, leur utilisation et reproduction aussi. C’est en adhérant et en participant que ce projet vivra.
Les archives se fondent sur le présent et la mémoire du passé pour penser et construire l’avenir.

Contacts  :
CRAS - BP 51026 - 31010 Toulouse cedex 6
cras.toulouse(at)wanadoo.fr

https://cras31.info

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.