Répression - prisons

compte rendu > Répression

Retour sur le rassemblement pour les disparu.e.s de Ayotzinapa.

Le 1er novembre se tenait à Toulouse pour dénoncer le terrorisme d’Etat au Mexique. Violence étatique qui a provoqué tout récemment la disparition de 57 étudiant.e.s suite à la répression d’une manifestation qui avait déjà fait 6 mort.e.s et 20 blessé selon les chiffres officiels. Vidéo de ce qui c’est passé à Toulouse à l’occasion de la fête des morts.

Information > Justice

Conflit de pouvoirs : pour Rémi Fraisse

"Rappelons-nous que dans les premiers moments, on ne parlait que d’un corps découvert dans la foret. On apprendra plus tard que le parquet, la direction de la gendarmerie et le gouvernement savaient déjà ce qu’il s’était passé puisque les gendarmes avaient quelques instants après sa mort
ramassé le corps de Rémi."
Communiqué de l’avocat de la faille Fraisse.

Information > Répression

D’où vient la grenade qui a tué Rémi ? Proposition stratégique pour la suite

Rémi a été tué par la police dimanche 26 octobre d’un tir de grenade offensive. Ce qui lui est arrivé aurait pu arriver à n’importe lequel d’entre nous, n’importe où. Quelques jours plus tard, dans la nuit du jeudi 30, dans les quartiers nord de Blois, un jeune homme a été éborgné par un flashball républicain. Samedi à Nantes un manifestant prend un tir de flashball en pleine face qui lui arrache le nez. Combien de fois encore faudra-t-il que l’histoire se répète ?
Une proposition trouvé sur le site ZAD-nadir.org

compte rendu > Violences policières

Compte rendu succinct de la manifestation toulousaine en hommage à Rémi Fraisse

Samedi 1er novembre, 2000 personnes se sont réunies à Toulouse pour faire acte de leur colère suite à l’assassinat par la police d’un manifestant à Sivens samedi 25 octobre. 2000 personnes déterminées à ce que leur colère et leur tristesse ne passent pas inaperçues. Bien évidemment les pouvoirs publics ont cherché à empêcher cette démonstration non sans peine, s’en sont suivi 3 heures de protestation éparses dans la ville et de violences policières.

Ailleurs > Violences policières

Un homme mutilé par un tir de Flashball à Blois.

Lors d’affrontements avec la police dans une ZUP le 30 octobre au soir, un blésois a reçu un tir de flashball dans l’œil, qu’il a perdu. La nouvelle a été suivie par un large déploiement policier dans le quartier et quelques manifestations de la colère des habitants. Quelques rappels sur le systématisme des violences policières envers les habitants des quartiers populaires.

à venir > Grand Travaux Inutiles

Finissons-en avec le projet de barrage et les crimes de la police

Ces deux derniers mois, au Testet, nous avons vu le visage odieux de « l’aménagement du territoire », nous avons vu les débardeuses travailler inexorablement derrière des rangs des gardes mobiles repoussant les opposants, derrière des nuages de gaz lacrymogènes, au milieu du bruit des grenades[...] Ils créent du vide, et ce vide, ils le défendent avec la violence séculaire dont ils sont capables, jusqu’à tuer.
Manifestation Samedi 1er novembre, 15h place du Capitole

Analyse et Mémoire > Colonialisme - Post-colonialisme

De la Palestine à Sivens (France)

L’association « Les AmiEs de Tarabut » (LAT), association française de soutien au mouvement anticolonialiste Juifs/Arabes Tarabut/Hithabrut (Tarabut) implanté en Israël/Palestine de 48, a une histoire avec le département français du Tarn. La proximité étant un facteur des émotions, c’est avec évidence que nous tenons à adresser nos pensées à celles et ceux pour qui Rémi Fraisse était vraiment un proche.
A l’émotion nous tenons à ajouter quelques réflexions.

| 1 | ... | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | ... | 126 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-