Résitances handi contre la loi Elan

La loi ELAN (Loi pour l’évolution du logement et aménagement numérique) en discussion au Parlement depuis le printemps 2018 est passée le 19 septembre dernier en commission mixte paritaire. Elle sera prochainement définitivement adopté par le Parlement. Les parlementaires et le gouvernement y ont glissé une multitudes de mesures, de la remise en cause de la Loi Littoral, à la pénalisation des squats voir Loi Elan acte 1, le bâton. L’article 18 réduit drastiquement la proportion de logement neuf devant être accessible aux personnes contraintes de se déplacer en fauteuil roulant. Ces derniers mois les actions de collectifs et associations de personnes handicapé.e.s se sont multipliés en Haute-Garonne, en voici un résumé.

Le 21 mai, c’est péage gratuit à Toulouse
Le 29 juillet, une opération péage gratuit est menée sur l’A61
Au cours de la nuit de mardi 21 à mercredi 22 août 2018
Une quinzaine de militant.e.s en situation de handicap ont bloqué le convoi de l’Airbus A 380 dans le Gers, installé.e.s sous des tentes sur la nationale 124 à l’entrée de l’Isle-Jourdain
Le lendemain les gendarmes (avec un hélicoptère !) sont présents pour éviter tout blocage
Le 11 septembre, les militant.e.s bloquent une cimenterie Lafarge à Toulouse :

"Il a suffi de cinq fauteuils roulants et trois paires de jambes pour bloquer l’accès à l’usine de 8h30 à 13h. Devant les grilles, ils scandent, à l’intention d’Emmanuel Macron, « Laisse béton ».[...] En bloquant l’accès à Lafarge Bétons, gros point d’alimentation en ciments et bétons des chantiers de l’agglomération toulousaine, nous bloquons la construction de toute la région », explique Odile Maurin, présidente de Handi-social. Elle assure que c’est la Fédération française du bâtiment (FFB) qui est à l’origine de la rédaction de cet article contesté par l’ensemble du milieu associatif du handicap, mais aussi de nombreuses instances officielles comme le Défenseur de Droits, le Conseil de l’Europe ou la Commission nationale consultative des Droits de l’Homme. Handi-social poursuit : « Parce que cette fédération a su influencer le gouvernement à nos dépens pour maximiser ses profits, nous nous attaquons et attaquerons à l’économie de la construction, par tous les moyens, tant que cet article n’est pas retiré. »"
Le 18, rebelote ! Une nouvelle cimenterie appartennant à Lafarge est bloquée

« Tant que le gouvernement ne reculera pas, nous nous attaquerons aux intérêts économiques de la construction et entraînerons d’autres avec nous" explique Odile Maurin, présidente de l’association Handi Social. »
Jamais deux sans trois, mardi 25 septembre, des cimenteries sont à nouveaux bloquées

"L’avenue de Larrieu est en fait une voie obligatoire pour tous les camions se rendant ou quittant quatre cimenteries. Dans la foulée, deux centres de gros, points d’alimentation en matériels et matériaux de chantiers sont également bloqués."

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.