Retour sur la manif du 22 fev à Nantes contre l’aéroport de Notre Dame des Landes

bref retour sur la manif du 22 février contre l’aéroport de Notre Dame des Landes et ses "débordements" ...

Face au battage médiatique sur les "casseurs" de l’ultra gauche et les black blocks qui auraient "saccagés" Nantes, il me semblait important de revenir sur cette manif.

Tout d’abord, comme cela à été dit par tous les organisateurs (ACIPA, COPAIN44 et Zadistes), il faut rappeler que cette manif à été une sacré réussite : plus de 50 000 personnes, 63 cars de partout en France, 520 tracteurs !! c’est la plus grosse manif anti-aéroport qui a jamais eu lieu. ça n’a quasiment pas été montré par les médias, mais il y avait plusieurs chars, tous plus chouettes les uns que les autres, plusieurs batucada, une flopée de clowns et pas trop de drapeaux …

Sur la suite, je ne m’attarderais pas, beaucoup de vidéos ont déjà tournés et tou-te-s celleux qui veulent se rincer l’oeil devant des images d’émeutes ont déjà pu le faire. Par contre, plusieurs choses n’ont pas été beaucoup entendues :

  • Que la préfecture de Nantes avait publié des arrêtés préfectoraux deux jours seulement avant la manif interdisant tout le centre ville et cantonnant la manif à un parcours ridiculement petit et traversant une zone industrielle. Provoc gratuite, incompétence ou enjeux politiques ??
  • Que le quadrillage policier imposé par la même préfecture était vraiment impressionnant. Je me suis personnellement fait contrôler 4 fois entre l’arrivé des cars et le départs de la manif (environ 800 mètres). Il y avait des CRS partout avec grilles anti-émeutes, flash ball et canons à eaux. Encore une fois, étais ce de la provocation ??? Pourtant, pas besoin d’avoir un doctorat de psycho pour savoir que pour tendre des manifestant-e-s il n’y a pas grand chose de mieux …
  • Que les dégradations n’ont été faites que sur des bâtiments bien ciblés étant : soi des institutions Etatiques de répression (commissariat, Tribunal ), soit des institutions de la ville de Nantes, défenseurs acharné de l’aéroport (Locaux des contrôleurs de Tram, locaux de propagande municipale, …) ou encore des locaux de multinationales (Vinci, FRAM, BNP Paribas, …). Les engins de chantier brulés étaient sur un chantier de Vinci et la voiture brulée était la voiture de fonction d’un contrôleur de la TAN (transports Nantais). Aucun petit commerce ni aucune voiture particulière n’ont été touchées. Il est donc difficile de parler de "violence gratuite" alors que ces violences étaient clairement ciblés !!
  • Que si la police se plaint beaucoup de la violence des attaques et de ses 8 blessés, on n’entend pas du tout parler des nombreux blessé qu’il y a eu de notre coté. Un manifestant à perdu un oeil suite à un tir de flash ball, un autre a eu la mâchoire arraché,au autre une joue déchiquetée et plusieurs ont eu des membres cassé. Sans parler des enfants traumatisé par les grenades et les lacrymo. La plus grande violence, contrairement à ce qu’on raconte, était bien policière !

Du coup :

  • Il est possible de s’interroger sur la volonté de la préfecture de favoriser ces affrontements en mettant tout en place en amont pour les permettre. Il est aussi possible de se demander si il n’y avait pas derrière cette stratégie une volontés de diviser le mouvement entre les "bon" manifestant et les "mauvais" casseurs ( raté, l’’ACIPA, la principale lasso citoyenniste contre l’aéroport et les ZAdistes sont restés solidaires).
  • Il est également possible de se demander comment cela se fait il qu’avec un tel dispositif policier, les émeutes aient pu durer aussi longtemps (plus de 6 heures).
  • Enfin, encore une fois, on peut constater que les médias bourgeois s’empressent d’oublier le pourquoi de la manif et le sens politique profonds de ces émeutes pour ne retenir que le message des dominants "ils ont tout cassé et c’est pas bien". La question n’est pas tant de savoir si c’est "bien" ou "mal" mais plutot de se demander ce qui à été visé et pourquoi …

Malgré tout : Une porte à été ouverte, des graines semées et un autre futur commence à être entrevu …

L’aéroport ne se fera pas : Vinci dégage, Résistance et Sabotage !!

JPEG - 119.6 ko

P.-S.

le communiqué des organisateurs-trices : http://zad.nadir.org/spip.php?article2214
un autre plutot chouette : https://zad.nadir.org/spip.php?article2225

et des images de la manif : http://www.rennestv.fr/catalogue/web-tv/nddl-manifestation-du-22-fevrier-a-nantes-affrontements-ultra-violents-avec-les-crs.html

et sinon : En cas d’expulsion sur la ZAD, RDV sur Toulouse le soir même des attaques place du capitole à 18h pour un rassemblement (ou plus si on est assez nombreux-ses) et le samedi qui suit RDV à 14h pour une grosse manif de soutien.
Des actions sont aussi prévues, pour en savoir plus ou nous rejoindre, on est en réunion un mardi sur deux au CASC (10 rue du colonel Driant) à partir de 19h.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.