Revue de stress #2.5 - semaine du 3.10

Cette semaine c’est le grand retour des drones dans la revue de stress, sur fond de guerre sociale enragée, comme toujours... Vous en voulez encore ? Rendez-vous ici pour écrire la suivante !

Capitalisme

Le capitalisme, c’est aussi les violences faites aux pauvres par l’état et les médias, dont on a deux bons exemples cette semaine.

Côté médias, La Dépêche nous gratifie de deux articles obscènes (ici et ici) sur l’enrichissement à Toulouse. "Vous ne vous en êtes peut-être pas rendu compte, mais vous êtes beaucoup plus riche qu’il y a treize ans." Euh ca a dû m’échapper... En effet, entre 2003 et 2013, le PIB est passé de 28 733 € à 37 833 € par Toulousain, ce qui représente une hausse de 31,6 %... "Certes, les chiffres des statistiques n’ont pas un rapport direct avec la réalité quotidienne de chacun d’entre nous et cette richesse théorique n’est pas également répartie." Et oui, comme le souligne France 3, en 2015, l’Insee indiquait que Toulouse était la 3ème ville de France où l’on trouvait le plus grand nombre de personnes "pauvres", derrière Paris et Marseille : 70 219 personnes pauvres y étaient alors recensées.

Côté état, plusieurs articles un peu flippant sur les méthodes de chasse aux pauvres de la CAF 31, sur fond de dénonciation de "l’assistanat". . "Depuis 2011 la Caisse s’est mise au « profilage » de ses allocataires, en croisant les informations collectées avec celles des impôts, de Pôle Emploi [1]… L’exploration des données permet de repérer des dossiers dits à risque (10 491 en 2015) et de déclencher des contrôles." [2]

Petite revanche quand même : le PDG et fondateur de l’enseigne de magasins Gifi [3] Philippe Ginestet, originaire de Villeneuve-sur-Lot, a été proprement dépouillé de 100 000 € de bijoux mercredi dans un taxi.

Mini-drones et supermarchés géants

Un nouveau "campus numérique" pourrait être construit sur la place de l’europe, derrière la Toulouse Business School et près de Compans-Caffarelli. Le groupe Ynov prévoit d’installer son école sur environ 3 700 m2 ainsi q’un espace de coworking. En attendant, l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae-Supaero) a organisé, mardi et mercredi, le premier colloque baptisé « Drones in Toulouse », avec la participation de beaucoup de nos amis : EDF, Engie, SNCF, Delair-Tech, Airbus, Airborne Concept, etc, et des démonstrations en vol à l’aérodrome de Francazal, sur lequel devrait être prochainement installé un "village des drones" permanent. De 50 millions d’€ en 2014, le chiffre d’affaires du secteur devrait atteindre plusieurs centaines de millions d’ici 5 ans. "Le drone est-il l’avenir de l’homme moderne ? Difficile de prouver le contraire tant l’engouement pour ces petits objets volants intelligents va grandissant dans le monde de la haute technologie."

Semaine bien remplie à Plaisanse-du-Touch contre le projet de méga-centre-commercial Val Tolosa. Mercredi 5, les opposants au projet se sont allongéEs devant une pelle mécanique pour empêcher le début des travaux, dès 5 h 30. Vendredi, une personne aurait été bousculée par un vigile. Le collectif dénonce "ces agissements irresponsables et demande l’arrêt immédiat des travaux sur le plateau de la Ménude". En attendant les blocages continuent !

Travail

Jeudi, 300 salariés d’Altran étaient devant les prud’hommes pour demander... le paiement de leurs heures sup. Plusieurs dizaines de millions d’euros en effet pour régulariser ces situations. La menuiserie Alphacan, filiale d’Opengate Capital, à Gaillac (Tarn) a annoncé 92 suppressions de postes. Vendredi, manif à Lannemezan pour défendre l’hôpital de proximité, qui a rassemblé plus de 1000 personnes, et la grève se poursuit à Paul Sab. " l’IUT de Castres, qui dépend de Paul-Sabatier, est également en grève et a reçu le soutien de la municipalité. Une dizaine de poste dont 7 d’enseignants pourrait disparaître."

Le "bénévolat" obligatoire pour les allocataires du RSA dans le Haut-Rhin a été jugé illégal par le tribunal administratif, mais le président du conseil départemental planche déjà sur une nouvelle crasse pour contourner ce jugement.

RSA contre bénévolat, le tribunal juge l’initiative illégale - 112.8 ko
RSA contre bénévolat, le tribunal juge l’initiative illégale

Accueil, logement

Beaucoup de soit-disant polémiques montées en épingle autour de la création de nouveaux CAO et CADA [4]. À Saint-Gaudens, le maire "de gauche" refuse l’implantation d’un centre d’accueil de migrants et s’en fait féliciter par le FN. En Aveyron, la xénophobie envahit les réseaux sociaux : "54 migrants pourraient venir s’installer. C’est du moins la rumeur qui enfle depuis quelques jours." France 3 corrige un peu le tir : "Pourtant ces migrants seront hébergés dans des logements HLM vacants, les frais d’accueil seront supportés par l’Etat et une association a été mandatée pour aider ces familles dans leur différentes démarches." Il s’agirait d’une association située à Pont-de-Salars. Violence anti-migrants préventive également à Villemur-sur-Tarn, où "douze logements ont été retenus par l’office départemental HLM pour accueillir prochainement 67 personnes." Dans l’Aude, 90 personnes seraient suivies par France Terre d’Asile à Limoux.

Face à l’état et ses institutions racistes, des personnes s’organisent. À Albi un collectif s’est créé pour soutenir l’occupation de locaux désaffectés d’ERDF par des migrant-e-s sans abri. "Un constat d’infraction a été établi mais aucune plainte n’a été déposée pour l’instant." À Toulouse, 70 mineurs isolés étrangers, par l’intermédiaire de leurs avocats, reprochent à leur protecteur légal, le Conseil Départemental de la Haute-Garonne, de les héberger dans des conditions indignes.

Un grand rassemblement évangélique de près de 350 caravanes était prévu vendredi 7 octobre. Mais à trois jours de leur arrivée, les participant-e-s n’avaient toujours pas de terrain pour se rassembler, car il n’y a pas suffisamment d’aires de grand passage en Haute-Garonne. Et on s’étonne lorsqu’un élu se fait (probablement légitimement) un peu tabasser à Villefranche-de-Rouerge car il été emmerder "plusieurs personnes issus de la communauté des gens du voyage qui bloquaient la rue, ce qui est monnaie courante". Comme beaucoup de ses collègues, l’individu est malin lorsqu’il s’agit de faire coffrer ses ennemiEs : "c’est volontairement que je suis allé vers la rue Bories et les arcades car je savais qu’il y avait des caméras de vidéosurveillance et tout a été filmé."

Prison

Selon Valls, il y aura bien une nouvelle prison près de Toulouse, et elle sera même dans l’agglomération. Au total 32 nouveaux établissements pénitentiaires seront construits en France. "Le préfet a jusqu’au 16 décembre pour faire des propositions de terrains pour installer une nouvelle maison d’arrêt dans l’agglomération toulousaine." C’est pas pour tout de suite, car "il faut 10 ans environ pour construire une nouvelle prison."

Merci Jean-Luc

Dans "A Toulouse" ce mois-ci, la revue officielle de la municipalité nous offre un bel exercice de pédagogie. Page 22, un article intitulé "courrier des lecteurs" se donne pour but de "répondre aux citoyens qui, dans les courriers adressés au Maire de Toulouse, s’interrogent et proposent d’autres solutions." Parmi ces "interrogations", on trouve :
- "Pour faire des économies, pourquoi ne chassez-vous pas les occupants des campements illicites qui vivent des allocations ?
- Je paye plus d’impôts mais mon trottoir est encore sale !
- Pour faire des économies et baisser les impôts, j’ai une solution simple : suppriez toutes les subventions aux associations !"

Heureusement, la Mairie se veut rassurante : "Le nombre de squats a diminué de 55 à 22, entre décembre 2015 et juin 2016." De quoi calmer l’angoisse bien légitime de nos concitoyenNEs !

Notes

[1utilisant des méthodes d’analyse automatique de bases de données, ce qu’on appelle "big data", merci Google

[2C’est par exemple ce faux papa français qui avait reconnu quatre enfants de quatre mères, toutes de nationalités étrangères. Le tribunal l’a condamné à rembourser 8 000 € et à 18 mois de prison ferme

[3qui réalise 1,1 milliard d’euros de chiffre d’affaires

[4CAO : centre d’accueil et d’orientation, CADA : centre d’accueil de demandeurs d’asile, institutions réparties un peu partout sur le territoire dans une logique d’isolement et de contrôle des migrantEs notamment en prévision de l’expulsion de la jungle de Calais

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)


À lire également...

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.