Sexistes, hors de nos vies, hors de nos luttes !

Parce qu’être militantes antifascistes ne nous protégeait pas de la misogynie et du sexisme, nous avons fait le choix de créer une organisation féministe antifasciste radicale et intersectionnelle, les Wonder Sisters (WS). Notre manifeste est consultable sur notre page depuis l’année dernière.

Ceci est un communiqué des WS :

Sexistes, hors de nos vies, hors de nos luttes !

L’Union Antifasciste Toulousaine (UAT), organisation locale désormais peu visible, s’arroge la légitimité d’organiser l’hommage à notre camarade Clément Méric, assassiné il y a 6 ans par des fascistes dans le 9ème arrondissement de Paris.
Or l’UAT, composée majoritairement d’hommes hétéros cis blancs, a choisi de mépriser notre action militante, se comportant ainsi en bon dominant, déniant tout simplement notre existence, et ayant décidé de ne pas nous convier, alors qu’une vingtaine d’orgas ont été contacté par email le 28 mars (dont la CGT par exemple), à l’organisation de cet événement, nous en excluant de fait, alors qu’iels ont osé le définir comme "unitaire et visant à rassembler très largement".

Nous précisons ici qu’iels sont parfaitement informé.e.s de notre existence, certain.e.s de leurs membres ayant été présent.e.s lors de notre dernier événement, un concert punk rock féministe qui eut lieu au mois de mars et qui réunit plus de 300 personnes dont un très grand nombre de militant.e.s locaux.ales (merci encore à elles.eux).
D’autres, absent.e.s ce soir là, savent tout aussi bien quel groupe politique nous sommes, connaissent nos membres, pour certain.e.s même notre lieu de réunion, identifient nos logos, connaissent bien évidemment nos engagements et disposent de nos contacts (téléphoniques, facebook, mail...).

Ce dédain, cette provocation, cette insulte sexiste ne pouvait demeurer sans réponse de notre part.
Or en mémoire de notre camarade Clément et par respect envers sa famille, il était bien sûr inconcevable d’agir sur le terrain contre cet événement. Nous ne pouvions donc qu’écrire ce communiqué afin de dénoncer l’intolérable sexisme dont les organisat.eur.rice.s ont fait preuve à cette occasion.

D’autre part, iels ont en parallèle fait le choix d’inviter certaines organisations composées d’agresseur.euse.s transphobes et putophobes, pourtant déjà exclu.e.s par le passé. Pour info, ces faits remontent à la Pride de Nuit 2017 (mais ça ne se pardonne pas plus que ça ne s’oublie ! ).
Pourtant, l’UAT savait qu’en invitant ces agresseur.euse.s à cet événement en la mémoire de notre camarade, elle en excluait par la même les victimes de ces agressions, interdites de fait de participer à cette manifestation, les contraignant en cas de présence à faire face à ces violent.e.s transphobes et putophobes.

Instrumentaliser la mort d’un camarade, en récupérant l’hommage annuel qui lui est fait, manipulant ainsi le milieu militant local de sorte à le diviser, en ostracisant volontairement une organisation féministe antifasciste radicale et intersectionnelle, est proprement scandaleux et pour le moins honteux !
Ce comportement minable et sexiste n’est en aucun cas digne de notre mouvement.

Nous, Wonder Sisters, dénonçons cette tentative d’éviction injustifiée, usant de ce stratagème méprisant de façon à nous exclure et comme toujours à nous invisibiliser.
Or c’est pour lutter face à ce genre d’attitude, encore présente dans le milieu militant et antifasciste, que notre organisation a vu le jour et prévoit de continuer à combattre. En conséquence nous refusons, aujourd’hui comme demain, d’être associées à d’autres groupes ou orgas qui accepteraient des comportements que nous n’excusons pas et que nous ne tolérerons jamais.

Aux responsables : plutôt que d’user de stratégies de communication afin de se justifier à la manière d’un.e vieux.elles politicien.ne.s pris.e.s la main dans le sac, commencez par vous remettre en question, faites votre auto-critique, ainsi vous montreriez un peu de considération envers celles victimes de votre sexisme ! C’est quand on pense avoir tout déconstruit qu’il est grand temps de commencer...

Pour que ces comportements cessent et ne soient plus jamais banalisés ici comme ailleurs, soyons solidaires !
Fières, vénères, pas prêtes à se taire !
Les W.S. en colère.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.