St-Girons : soirée "La lampe hors de l’horloge"

Vendredi 20 juin à partir de 19h, au Palmier (route de Lédar à Saint-Girons).
Rencontre, discussion et auberge espagnole en présence des auteurs du bouquin...
Il sera question de lutte contre l’aménagement du territoire, de démocratie directe et de perspectives révolutionnaires.

 - 34 ko

le PDF de présentation de la soirée où il sera question :

- de luttes contre l’aménagement du territoire
hier, aujourd’hui et demain

- de démocratie directe
de son actualité et de ses racines dans le moyen-âge

- de perspectives révolutionnaires
de leurs nécessités et de leurs possibilités

"Les richesses du passé ne suffisent pas si elles ne sont pas régénérées, réinventées dans les luttes du présent."

Nous ajoutons la présentation du livre que nous avons reprise sur le site de Hobo-Diffusion.

Dans La Lampe dans l’horloge, André Breton écrivait en 1948 : « Cette fin du monde n’est pas la nôtre. » Depuis, l’océan Pacifique accueille dans ses eaux les mille milliards de becquerels migrants de Fukushima et, comble de la démesure, le sable lui-même vient à manquer pour mesurer le temps du progrès. La lampe n’est plus dans l’horloge, la lucidité doit servir et la langue bavarde de la dépossession peut être combattue. Ainsi, le territoire ne sera pas seulement ce non-lieu surpeuplé ou désertifié de l’aménagement et de la survie régulée, mais aussi l’habitat de la critique en acte de la vie quotidienne hors sol ; la démocratie directe ne sera pas une technique de gouvernement, mais le processus vivant d’autoformation d’un nouveau sujet historique, alors qu’aujourd’hui les révolutions naissent et meurent dans la société de masse : pour en sortir, tout est à réinventer.

P.-S.

Chopée sur squat.net, voici Une présentation du Palmier, maison occupée à Saint-Girons depuis 2012.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.