[Testet] Actions de solidarité avec la ZAD

Alors que la FNSEA organise un blocus de la zone à défendre du Testet, différentes actions, rassemblements, marches s’organisent pour porter encore le refus de ce projet inutile, toujours pas enterré. De Toulouse à Paris en passant par Gaillac la résistance s’organise.

Marche de la solidarité

Marche solidaire avec le Testet -et avec toutes les ZAD- et contre le barrage de Sivens.

Toulouse- ZAD du Testet-Albi

Pas question d’abandonner les occupants du Testet menacés et agressés par des pro-barrage !
Pas question d’abandonner le Testet aux lobby pro-fric prêts à tuer la terre ni aux militaires qui tuent eux aussi !
Pour affirmer ouvertement notre solidarité avec les assiégés de Sivens et tout notre soutien à la lutte des occupants, résistants, marchons !
C’est grâce à eux, grâce à toi, grâce à la lutte commune que la zone humide du Testet est sauvée, toujours vivante. Mais nous avons perdu et la forêt et Rémi.
Jusqu’à quand allons-nous laisser les marchands de pesticides décider ce qu’on mange ? Jusqu’à quand allons-nous laisser la terre, l’avenir de nos enfants être bradé, bafoué par des décideurs cyniques et corrompus ?
Marcheurs, marcheuses, le départ est mercredi 4 mars de Toulouse pour arriver sur le site du Testet jeudi, et converger sur Albi vendredi 6 où Carcenac pdt du CG du Tarn devrait statuer sur le sort de Sivens.

Pas à pas, allons faire entendre et respecter les voix du peuple, dans une marche aussi pacifique que décidée

Si le monde est devenu trop dangereux pour qu’on y vive, ce n’est pas à cause des gens qui font le mal, mais à cause de ceux qui les laissent faire sans bouger.
Albert Einstein

J1 : Départ de Toulouse, mercredi 4 mars : rassemblement à 8 heures place du Capitole, départ 9h. En route jusqu’aux environs de St Sulpice la Pointe dans la journée.

J2 : Départ de St Sulpice, jeudi 5 mars : rassemblement à 8 heures place de la mairie pour arriver au Testet dans la journée.

Vous pouvez participer à la marche de multiples façons :

  • soit en marchant sur l’intégralité du parcours ou en ne marchant que sur une partie, quitte à rejoindre la marche en cours de route.
  • Soit en hébergeant un ou des marcheurs durant la nuit de mercredi à jeudi (secteur de Rabastens) ou durant la nuit de jeudi à vendredi (secteur de Lisle sur Tarn et Gaillac).
  • Soit en diffusant l’information pour que nous soyons le plus nombreux.ses possible.
  • Soit… à vous d’imaginer la suite...

Ces options ne s’excluent pas l’une l’autre


Rassemblement à Gaillac et Albi

Besoin de personnes motivées sur la ZAD du Testet pour résister à la pression policière et milicienne. Ramenez-vous dès que possible !

- Rassemblement mercredi 4 mars à Gaillac, place de la libération à 14h pour un départ en convoi alimentaire vers la ZAD dans l’après midi.
- Rassemblement vendredi 6 mars à 10h à Albi devant le Conseil Général pour une soupe populaire et conviviale au moment où sera discutée la relance du projet de Sivens.

La ZAD est en danger, menacée par la collusion entres des milices et les forces de l’ordre. Nous nous attendons à une expulsion à partir du samedi 7 mars ou jours suivants. En attendant, dès le lundi 2 mars, jour et nuit, les pro-barrages, par le biais de la FDSEA et des JA (Jeunes Agriculteurs de la FDSEA) prévoient le blocage des entrées et sorties de la ZAD. Chaque jour, une délégation par département se mobilise, celle du Tarn assurant une présence chaque nuit. La pression se fait de plus en plus forte. Depuis début février, les agressions se sont multipliées. Des blocages se sont mis en place avec voiture retournée (avec des personnes à l’intérieur), pares-brises éclatés, personnes menacées ou frappées, affaires personnelles brûlées avec l’approbation des gendarmes, racket de denrées alimentaires dans les voitures. On a besoin de soutien !! S’il semble acté que le projet initial est abandonné, il n’en reste pas moins que les deux scénarios alternatifs proposés restent inacceptables. En effet, ces deux projets restent sur la zone humide, ces deux projets surévaluent les besoins en eaux, ces deux projets continuent de servir les intérêts des pouvoir locaux et ces deux projets restent dans une logique de destruction. On lâche rien !

Pour rejoindre la zone, contacter l’Infozad : 06.78.57.37.60

Les bouilles et les occupants, le 1er mars 2015


Appel de militants tarnais : Nous, sympathisant-e-s tarnais de la lutte contre le barrage de Sivens, sommes indignés des méthodes utilisées par la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) et les JA (Jeunes Agricoles) pour assiéger et tenter d’affamer des militants écologistes légitimes.
Nous dénonçons le « deux poids, deux mesures » et la passivité des forces de répression face aux menaces de mort et actes violents commis par les membres de ces syndicats. Nous appelons à des actions décentralisées visant la FNSEA et les JA dans tous les départements du territoire !

P.-S.

En début de semaine c’est à Paris qu’avait lieu un rassemblement :

Depuis ce matin (lundi 2 mars), des agriculteurs de la FNSEA bloquent l’accès au site de Sivens, contre la ZAD. Appel à un rassemblement lundi 2 mars à 18h30 devant le siège de FNSEA, 11 rue de la Baume, dans le 8ème arrondissement, Métro Miromesnil.

Depuis plusieurs mois maintenant, le harcèlement des pro-barrage à l’encontre des opposants se fait de plus en plus virulent et violent, avec des passages à tabac, des destructions des infrastructures des opposants, des intimidations aux abords de la zone d’occupation. La situation devient intenable et relève de l’état de siège : les soutiens sont empêchés de pénétrer la zone, les occupants peinent à se ravitailler.

Les pro-barrage agissent avec la bénédiction de la direction départementale de la FNSEA et la complicité des gendarmes qui refusent d’enregistrer les plaintes des personnes agressées et dépouillées par des pro-barrage et se contentent la plupart du temps d’assister passivement aux événements.

lire la suite sur Paris-luttes.info

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.