Travail

Fil d’info > Précarité

Reprise des permanences syndicales après le confinement

Le confinement nous avait forcé à suspendre nos permanences syndicales, mais nous reprenons désormais de plus belle. En plus de la permanence mensuelle, un samedi par mois (habituellement le 3ème samedi), de 15h à 18h, nous tenons une permanence hebdomadaire tous les mardi de 19h à 21h, au vu de la crise sanitaire et sociale actuelle. Les gestes barrières sont évidemment de mises lors de ces permanences.

Ailleurs > Économie

Il n’y a pas qu’à Toulouse qu’on manifestait lundi 11 mai : notre tour de France

De Rouen à Saint-Brieuc et d’Amiens à Marseille, une multitude de rassemblements ont marqué la première journée du « déconfinement ». Les plus importants se sont tenus devant les hôpitaux, en soutien aux soignant·es, parfois eux-mêmes en grève. Leur mobilisation exemplaire contre le Covid-19 autant que le mépris jamais démenti des gouvernements à leur égard préfigurent le rôle prépondérant des personnels médicaux dans les mouvements sociaux qui éclateront tôt ou tard.

Fil d’info > Syndicalisme

Nous ne paierons pas leur crise !

La crise sanitaire n’est pas finie. La crise sociale, elle, ne fait que commencer. Elle va être brutale. Les premiers plans de licenciement massif ont déjà été annoncés. À Toulouse, après Daher c’est au tour de Derichebourg Aeronautics d’annoncer le licenciement probable de 700 travailleur·euses. Safran s’oriente vers des départs « volontaires » des salarié·e·s les plus âgé·e·s. Nous apprenons aujourd’hui 14 mai, qu’AIRBUS travaille à un plan de licenciement qui concernerait 10 000 travailleur·euses dans le monde.

Ailleurs > Précarité

Nous n’avons que nous-mêmes : appel d’un coursier de Manhattan.

Pour une solidarité de condition et de position.
Bien que faisant référence à un contexte très particulier, celui de la ville de New York aux États-Unis, nous pensons qu’il est important de proposer ici cet article de crimethinc. Entre critiques de ses conditions de travail précaires et analyses du mépris et des violences de classe auxquels il est régulièrement confronté, ce coursier nous donne un témoignage en direct de la ligne de front. Comme beaucoup d’autres, il fait partie de ces personnes dont le métier est considéré par nos gouvernements comme « indispensable » en ces temps de pandémie.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-