Un rassemblement le mercredi, c’est bien aussi - Soutien à AutonoMIE

Appel à rassemblement pour soutenir les mineur-e-s isolé-e-s de Toulouse, mercredi 13 février à 16h30 au Capitole

Les jeunes du collectif AutonoMIE vont rencontrer la Mairie de Toulouse, le mercredi 13 février à 17h, au Capitole, où une délégation sera reçue par des élus. A cette occasion, le collectif AutonoMIE appelle à un rassemblement sur la place pour rappeler à nos institutions que ces jeunes sont soutenu-e-s et ne sont pas seul-e-s. La solidarité est notre meilleure arme.

Soyons nombreuses et nombreux le 13 février à 16h30 devant le Capitole.

Voici leur appel :

le 5 février 2019,

Madame, Monsieur,

Nous, mineur-e-s isolé-e-s d’Autonomie, résidant au 75 rue de la Glacière à Toulouse, vous demandons de nous soutenir dans notre démarche de rencontre avec la mairie.
Celle-ci nous propose une visite de nos locaux pour une mise en sécurité du lieu et une étude des possibilités d’améliorations du bâtiment (chauffage et eau chaude).
Afin de nous assurer de pouvoir continuer à vivre dans ce bâtiment dans de meilleures conditions, nous aurions besoin de votre présence si vous le pouvez, et d’une lettre de soutien.

Nous vous remercions par avance,
Cordialement,

Les mineur-e-s isolé-e- s d’AutonoMIE

autonomie31.wordpress.com
www.facebook.com/autonomie31

Ci-dessous, un tract de presentation du collectif :

 - 2.3 Mo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.