Une personne malade au CRA de Toulouse : absence de soins et violences policières

Il y avait au 16 avril encore 5 personnes au Centre de Rétention Administrative (CRA) de Toulouse, à Cornebarrieu. Le CRA enferme habituellement plus de 80 personnes, mais les demandes de mise en liberté massives, vu la fermeture des frontières, l’absence de trafic aérien, etc., ont permis un grand nombre de libérations. Pour autant, l’État refuse toujours de fermer les centres de rétention pendant la crise du Covid-19.

Depuis le début du confinement, les nouvelles personnes enfermées au CRA arrivaient essentiellement de la prison de Seysses. Le 15 avril, une personne a été enfermée suite à une arrestation dans la rue à Perpignan, suivie d’une GAV.

Elle nous raconte comment s’est déroulée son arrivée au CRA, sans aucunes mesures de protection, sans tests, et comment elle a assistée le soir du 15 avril au malaise d’une autre personne, sans que la police ne vienne voir malgré les appels à l’aide. Elle nous raconte ensuite l’intervention des policiers de la PAF qui ont frappé la personne et l’ont emmené.

Ce matin du 16 avril le prisonnier a pu nous raconter comment s’est passé son malaise et les violences qu’il a subi, il a décidé d’entamer une grève de la faim.

Les témoignages audio sont à écouter ici :

https://toulouseanticra.noblogs.org/une-personne-malade-au-cra-de-toulouse-absence-de-soins-et-violences-policieres/

Toulouse Anti CRA

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site. Nous rappelons que les compléments d’information n’ont pas vocation à être des lieux de débat. Ne seront publiées que des informations factuelles.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.