La CIP fait le bilan de la journée « Culture Morte »

La CIP continue d’animer la lutte du secteur culturel tout en oubliant aucunement la lutte contre la loi Travail !

Appel à la journée « Culture Morte »

Mardi 31 mai s’est tenue - à l’appel de la CIP MP et des salarié.e.s du TNT [toujours occupé] - une AG qui a rassemblé plus de 250 personnes au TNT : intermittent.es, demandeurs.euses d’emploi, salarié.es des structures culturelles toulousaines, directeurs.trices de structures, festivals, compagnies, syndicats et membres de la CIP… Cette AG faisait suite au refus du MEDEF, de la CFDT, CFE/CGC, CFTC d’entériner l’accord du 28 avril 2016.

Pour rappel, lors de la rencontre du 30 mai - qui devait entériner cet accord - les confédérations syndicales CFDT, CFE/CGC, CFTC ont finalement désavoué l’accord du 28 avril. Ce refus est entendu comme une trahison vis-à-vis de leurs propres syndicats de branches spectacles qui avaient participé à l’élaboration de cet accord. Le MEDEF, quant à lui et sans surprise, s’est positionné contre l’accord et contre toute application au 1er Juillet de cet accord, même modifié.

Cette AG a été suivie d’une manifestation conduisant une centaine de personnes jusqu’à la préfecture, où une délégation unitaire a été finalement reçue par le Directeur Régional des Affaires Culturelles et le Chef de Cabinet du Préfet. Cette action a permis d’alerter les services de l’Etat sur l’inquiétude du secteur suite aux conclusions formulées par les trois syndicats et sur l’intention de la profession de rester mobilisée jusqu’à la mise en application de l’accord du 28 avril, tel qu’il est,
sans modifications ni intervention financière de l’Etat et ce au 1er Juillet 2016.

Suite à cette Assemblée Générale et à cette journée de mobilisation, il a été décidé que demain, jeudi 2 juin 2016 sera un jour « Culture morte » à Toulouse. Nous appelons, tous les acteurs du secteur culturel à fermer leurs lieux ou cesser toute activité.

Des lieux et compagnies programmées, structures du secteur, salarié.e.s, artistes et technicien.ne.s ont d’ores et déjà annoncé leur participation à cette action : La Cave Poésie avec Denis Badault et Eric Lareine, le Centre de Développement Chorégraphique, Le Théâtre National de Toulouse, Le Théâtre du Chien Blanc avec La Compagnie Des Chercheurs d’Etoiles, Mix’Art Myrys avec les artistes permanents et en résidence , La Grainerie avec le collectif KO et les artistes
utilisateurs, Le Grand Rond avec la Cie Happy Face, la Cie Clone et Camille Florence, le Théâtre Sorano, L’Usine et ses structures adhérentes : La Machine, La Ménagerie, Le Phun et les Thérèses,...

Nous appelons à rejoindre la manifestation unitaire départ 11h30 Métro Palais de Justice et à rester mobilisé.e.s sur l’ensemble de cette journée de grève interprofessionnelle nationale contre la loi Travail. Nous sommes déterminé.e.s à intensifier la lutte les jours à venir. La Coordination des Intermittents et Précaires reste solidaire avec les secteurs en luttes contre la loi El- KHOMRI pour que le droit du travail ne s’écrive pas sans droits sociaux.

Nos actions ne connaitront pas de pause.
Ce que nous défendons nous le défendons pour tous.

Pour info : aujourd’hui 35ème jour d’occupation du TNT par la Coordination des Intermittents et Précaires Midi-Pyrénées

Bilan de la journée « Culture morte » à Toulouse

Jeudi 2 juin 2016, la journée de mobilisation a été marquée par l’action « Culture Morte » et la manifestation unitaire pour le retrait du projet de loi travail qui a réunie environ 6000 personnes.

Une vingtaine de lieux culturels de l’agglomération Toulousaine et de la ville d’Albi étaient soit fermés, soit en grève. Les salarié-e-s permanent-e-s et intermittent-e-s se sont donc joints au cortège de la manifestation contre la loi « travail ».
En milieu d’après-midi, 70 personnes de la Coordination des Intermittents et Précaires de Midi-Pyrénées et de Nuit Debout ont occupé les locaux de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) et malgré une forte pression policière, ont finalement réussi à rencontrer Madame la directrice adjointe qui s’est engagée à faire remonter à sa hiérarchie leurs revendications :

  • Mise en application au 1er Juillet de l’accord de branche du 28 Avril 2016 concernant l’assurance chômage des artistes et techniciens du spectacle vivant et de l’audiovisuel, sans modification et sans participation financière de l’Etat.
  • Aucune économie ne doit être faite sur le dos des chômeurs et précaires
  • Abrogation de la loi « Travail »
  • Décriminalisation du mouvement social

Nous ne nous arrêterons pas là. Ces actions et cette mobilisation des lieux culturels dans leurs diversités, marquent la détermination du secteur à faire entériner l’accord du 28 avril 2016.
Le secteur culturel a déjà montré par le passé sa capacité et sa détermination à faire entendre sa voix, surtout à l’approche de la saison estivale.
La Coordination des Intermittents et Précaires de Midi-Pyrénées appelle à une nouvelle Assemblée Générale Unitaire le lundi 6 juin 2016 à 14h au TNT afin de continuer la lutte.

Nos actions ne connaîtront pas de pause.
Ce que nous défendons, nous le défendons pour tou-te-s.

Pour info : aujourd’hui 38ème jour d’occupation du TNT par la Coordination des Intermittents et Précaires midi-Pyrénées

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.