Répression - prisons

à venir > CAJ

Cantine contre la répression

Que ce soit dans les quartiers populaires depuis plus de 30 ans, dans l’instauration de l’état d’urgence avec pour cibles principales les populations musulmanes, ou plus récemment lors des mouvements sociaux contre la loi travail, ou lors de grèves syndicales, la répression policière et judiciaire orchestrée par l’état entraîne chaque année, un nombre de meurtres, de blessé-e-s, de condamnations et d’incarcérations, qui ne cesse d’augmenter. Les logiques diffèrent en fonction des causes et des individu-e-s concerné-e-s mais la main qui les produit reste la même : l’Etat capitaliste et raciste.

Fil d’info > Racisme

AutonoMIE : nouvelle projection de notre film « La tragédie du miel amer »

Le 31 mai avait lieu la première projection de notre film « La tragédie du miel amer » qui donne la parole aux mineur-es isolé-es étranger-es. Devant le succès de cete soirée (200 personnes à l’intérieur, 150 qui n’ont pas pu rentrer !), nous organisons une deuxième édition le mercredi 28 juin à 18h ! Le film sera suivi de prises de parole des jeunes concerné-es, pendant laquelle vous pourrez leur poser vos questions et les rencontrer. Merci à la Chapelle de nous ouvrir à nouveau ses portes !

Fil d’info > Racisme

L’homme abattu par la police en plein centre de Toulouse était un voyageur

Le 30 mai, le nom de Mickaël Simon est venu s’ajouter à la liste des gens du voyage tués par la police, rejoignant ceux d’Angelo Garand, de Luigi Duquenet ou de Joseph Guerdner. Pour interroger les discriminations vécues par cette communauté, notamment dans leurs rapports avec les forces de l’ordre, nos ami-es de La Rotative avaient échangé fin avril avec Nara Ritz, voyageur et membre du Collectif National des Associations de Citoyens Itinérants (CNACI). Nous reproduisons ici cet entretien réalisé suite au meurtre d’Angelo Garand le 30 mars 2017.

Ailleurs > Répression

Affaire Machine à expulser : Après plus de sept ans d’instruction, quatre personnes passent en procès le 23 juin 2017 à Paris

Nous appelons, d’ores et déjà et minimalement, à une présence solidaire au procès qui se déroulera le 23 juin 2017 à 13h30 à la 12e chambre du tribunal de Grande instance de Paris (métro Cité – prévoir de l’avance), et nous appelons chacun et chacune à exprimer sa solidarité à sa manière, collectivement et/ou individuellement.

Erratum du 05/06/2017 : D’après de nouvelles informations, il semblerait que la justice prévoie de passer d’autres personnes en procès dans le cadre de cette affaire, sans pour autant qu’une date d’audience ait été fixée. Plus d’informations seront rendues publiques dés que possible, et notamment à la réunion publique du 9 juin (https://paris-luttes.info/affaire-machine-a-expulser-reunion-8275) Il est d’autant plus nécessaire de se mettre en contact et/ou se retrouver pour en parler.

Ailleurs > Enfermement

"A bas les murs des prisons  !" lettre de Marina depuis la MAF de Fleury-Mérogis, mai 2016.

Il y a un an, au début du mois d’avril 2016, des prisonnières de la maison d’arrêt des femmes (MAF) de Fleury-Mérogis entamaient une lutte contre le durcissement de leurs conditions de détention. Au prétexte d’uniformiser les régimes des hommes et des femmes, l’administration pénitentiaire mettait en place le logiciel Genesis (Gestion nationale des personnes écrouées pour le suivi individualisé et la sécurité). Sa mise en place a eu pour effet immédiat de supprimer une promenade par jour, de réduire l’accès aux parloirs, aux activités et de limiter les contacts que les prisonnières pouvaient avoir entre elles.

Fil d’info > Violences policières

A 27 ans, il meurt sous les balles de la police en plein centre de Toulouse

Le service communication de la préfecture de police a du passer une nuit bien courte, ce mardi 30 mai à Toulouse. Car comment expliquer qu’un jeune automobiliste de 27 ans ait reçu dix balles dans l’habitacle dont une dans la tête alors qu’il tentait simplement d’échapper à un contrôle ? Surtout quand on sait qu’il n’était pas armé et que l’on découvre le motif de la course poursuite : il roulait "tous feux éteints"...

Fil d’info > Mort de Rémi Fraisse

Jean-Luc Mélenchon et l’assassinat de Rémi Fraisse

Dans un triste sketch médiatico-politique, Jean-Luc Mélenchon se prend le bec ces jours-ci avec l’ancien ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve par meetings, communiqués et avocats interposés. Les deux dirigent la campagne legislative de leurs partis respectifs et cherchent à obtenir l’hégémonie sur la gauche.
Mélenchon n’hésite pas, pour gratter quelques voix, à rappeler la mémoire de Rémi Fraisse et fait mine d’accuser Cazeneuve d’être responsable de son assassinat. L’occasion de rappeler ce qu’il écrivait le jour de sa mort.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 63 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-