Répression - prisons

Ailleurs > Répression

[Paris] Affaire du quai de Valmy : Ce procès est le procès du mouvement social

Communiqué du groupe de défense collective (Defcol) de Paris : le 18 mai 2016, en plein mouvement social contre la loi travail marqué par de violents affrontements avec les forces de l’ordre, les syndicats de police organisent une manifestation "anti-haine anti-flic". Une contre-manifestation se soldera par la destruction d’une voiture de police. Neuf personnes, dont une toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt, seront jugées du 19 au 22 septembre 2017 au tribunal de grande instance de Paris

Fil d’info > Éducation

Au collège de Jolimont, si tu donnes pas tes empreintes, tu passes en dernier à la cantine !

Ca fait déjà pas mal de temps que les collèges se sont mis à la biométrie en demandant à leurs élèves de se soumettre à un relevé d’empreinte palmaire en début d’année. Le but ? Contrôler l’entrée du réfectoire à l’aide d’une borne sur laquelle les gamin-es sont invité-es à poser leur main. Un geste pas anodin.

Fil d’info > Répression

[Gaillac] L’affaire des tableaux noirs

Suite à l’interpellation par la police, l’audition à la gendarmerie, la perquisition à leur domicile, la convocation au rectorat de six professeurs du collège A.Camus de Gaillac (Tarn) accusés de vol de tableaux noirs par leur principale, un mouvement de solidarité s’organise en soutien à ces enseignants car le rectorat envisage des sanctions pour « fautes graves ».

Ailleurs > Répression

Loi travail : la répression continue à Poitiers

Le 17 novembre 2017 un procès aura lieu à Poitiers contre 9 personnes pour refus de signalétique et pour avoir « pénétré, circulé, ou stationné, sans autorisation, dans les parties de la gare SNCF non affectées à la circulation publique ». Soit la désignation juridique d’une action de blocage conter la loi travail qui a eu lieu le 16 mai 2016. Nous relayons ici un texte de soutien qui rapporte l’ensemble des faits.

breves > Média

Un tabassage tisséo-policier

Publié sur le site de France3.
Toulouse : des policiers tabassent un homme menotté sous l’oeil d’une caméra de surveillance
Saisie par le procureur de la République à Toulouse, l’IGPN enquête sur une affaire de violence policière. Deux adjoints de sécurité auraient tabassé un homme menotté sans se rendre compte qu’une caméra de surveillance filmait la scène.
La police des polices enquête. L’Inspection générale de la Police nationale (IGPN) a été saisie, jeudi 30 août, par le procureur de la République à (...)

Analyse et Mémoire > Économie

L’État élimine les agriculteurs

Refusons les normes ! Evitons les balles ! Jérôme Laronze a été tué par les gendarmes le 20 mai 2017. Au delà du dégoût provoqué par ce meurtre, nous sommes nombreux à nous reconnaître dans son combat contre l’hyper-administration de nos vie en général et de l’agriculture en particulier. Continuons ensemble la lutte contre la gestion par les normes. C’est le sens de ce texte du Collectif d’agriculteurs contre les normes.

breves > Répression

Étrange sous-entendu des flics sur les manifestations de septembre

Dans un article paru le 29/08 sur 20 Minutes Lille, on découvre la récente "polémique" sur les riverains de la résidence secondaire des Macron, qui ont réussi à faire remiser les armes de guerre qu’arboraient les 40 CRS déployés pour protger le couple présidentiel.
Les syndicats de flics y font part de leur mécontentement de ne pouvoir sortir leurs joujous, arguant que les terroristes utilisent désormais des armes lourdes et qu’une telle consigne leur semble dangereuse.
Plus intéressant : en dernier (...)

Ailleurs > Violences policières

À Bure, la Préfecture continue sa stratégie d’escalade brutale au prix de nombreux-ses blessé-e-s, continuons le soutien !

À Bure le 15 août 2017 le cortège d’environ 800 personnes n’avait jamais été aussi massif pour une manifestation non déclarée à Bure. Face à elle, la Préfecture a choisi délibérément une stratégie d’asphyxie et d’agression entraînant de nombreux-ses blessé-e-s. Le dispositif policier de la journée était deux fois plus important que celui mis en place lors de la manifestation du 18 février 2017, à savoir qu’une quinzaine de fourgons de gendarmes mobiles ont été comptabilisés, ainsi qu’un canon à eau.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 65 |

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.

-