Le Planning Familial 31 vous propose de témoigner : « Ecris ta lettre à un, une ou des soignant.e.s »

Les nombreux témoignages de violences médicales, obstétriques, gynécologiques, psychiatriques ont été la porte d’entrée pour une réflexion collective au planning familial de Toulouse.

Une envie d’élargir encore nos réflexions nous amène à proposer un week-end d’ateliers et de discussions autour de ce thème. Ce sera l’occasion de partager des expériences, des réflexions collectives pour prendre conscience de nos forces, de notre légitimité et de penser notre auto-défense, notre autonomie, face aux soignant.e.s et au monde médical.

Dans ce cadre là nous vous invitons à envoyer les lettres que vous auriez voulu écrire à un, une ou des soignant.e.s à l’adresse :
weekend.sante.sexuelle@gmail.com
Ou sur le facebook du Planning Familial 31

Cet appel aspire à dénoncer et à rendre visible des violences, des gênes, des malaises que l’on peut vivre lors de consultations médicales.
Certaines lettres pourront servir de base pour des groupes de discussion en non mixité choisie, les autres seront, si vous le souhaitez, en libre accès pendant le week-end.

En espérant vous croiser le week-end du 22-23 Avril
Pour questionner librement les choix qui s’offrent à nous
Pour se réapproprier nos corps
Pour développer des stratégies d’auto-défense !

P.-S.

Plus d’infos sur le programme du weekend à venir

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.