Toulouse : mourir au comissariat...

La détresse du midi fait état de la mort d’un homme de 60 ans dans les tristes cellules du commissariat de l’embouchure.

Celui-ci aurait été arrêté ivre rue Bayard dimanche dernier (7 août) par la municipale. Selon le journal qui semble relater fidèlement les dires de la police la procédure aurait été respectée et l’homme aurait vu un médecin qui l’aurait déclaré apte à l’incarcération. L’homme aurait ensuite été retrouvé mort vers 2h30 dans sa cellule. L’autopsie pratiquée lundi après-midi (8 août) révèle "une importante hémorragie intercrânienne provoquées par une fracture du crâne" mais "aucune trace de violence" selon le procureur.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un-e administratrice/administrateur du site.

Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • Votre email, facultatif (si vous souhaitez pouvoir être contacté-e par l'équipe de Iaata)

  • 10 août 2016

    A noter l’intervention du ou de la médecin lors du début de la garde à vue qui n’a vue aucun inconvénient à sa mise au gnouff... Il aurait beaucoup à dire sur certain.e.s médecin qui interviennent en garde à vue pour juste enregistrer ce que les flics veulent...

  • 10 août 2016

    Le parquet de Toulouse distille des informations une à une : il précise désormais (mardi 9 août au soir) que l’autopsie réalisée lundi a permis de découvrir « des lésions sur le corps et quatre côtes cassées » et précise donc dorénavant que « l’intervention d’un tiers, qui aurait provoqué la mort du sexagénaire, n’est pas exclue ». Sans déconner, bande de merdes.

Publiez !

Comment publier sur IAATA?

IAATA est ouvert à la publication. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous contacter.